Parapet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Parapet à merlons arrondis surmontant les premier et deuxième niveaux du minaret de la Grande Mosquée de Kairouan, en Tunisie.

Un parapet est un petit mur construit au bord d'un toit, d'une terrasse, d'un balcon ou d'une autre structure. On parle aussi du parapet d’un pont. Il peut s'étendre au-dessus d'un toit, constituer la portion d'un mur extérieur qui se poursuit au-dessus de la ligne de la surface du toit ou être la continuation d'un élément fonctionnel vertical sous le toit comme un mur coupe-feu ou un mur mitoyen. Les parapets ont été initialement utilisés pour défendre les bâtiments contre une attaque militaire.

Parapet dans les fortifications[modifier | modifier le code]

Construit en haut d'une muraille, au-dessus du chemin de ronde, le parapet permet aux défenseurs d’avoir un avantage considérable sur les assaillants. Le parapet est souvent percé de créneaux.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :