Patrologia Latina

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La Patrologia Latina est une collection majeure de textes du Christianisme ancien, de l'Antiquité tardive et du Moyen Âge, contenant les écrits des Pères de l’Église et d’auteurs ecclésiastiques, publiée par Jacques Paul Migne entre 1844 et 1855, dont les indices (les index) furent publiés entre 1862 et 1865. La 'Patrologie latine' de Migne reste une référence obligatoire pour toute étude critique des textes latins de l'Église du premier millénaire.

Historique[modifier | modifier le code]

Bien qu’il s’agisse de réimpressions d’éditions anciennes, qui contiennent souvent des erreurs, les séries publiées par Migne sont toujours utilisées par les chercheurs et les spécialistes du Moyen Âge, du fait de leur accessibilité, et surtout parce que de nombreux textes ne se trouvent que là, délaissés par l’édition moderne. De ce point de vue, on peut dire que la Patrologie de Migne est comparable aux Monumenta Germaniae Historica. La Patrologia Latina est une partie du Patrologiae Cursus Completus, dans la seconde partie duquel se trouve la Patrologia Graeca, qui contient des œuvres patristiques médiévales en langue grecque avec leur traduction en latin.

La Patrologia Latina inclut plus de 1000 ans d’œuvres latines de Tertullien au pape Innocent III, en 217 volumes : les volumes 1 à 73, de Tertullien à Grégoire de Tours, furent publiés de 1844 à 1849 et les volumes 74 à 217, du pape Grégoire Ier à Innocent III, de 1849 à 1855. Bien que la collection se termine en 1216, après le décès d’Innocent III, Migne désirait originellement inclure tous les documents jusqu’à la Réforme ; cette tâche apparut bien trop grande, mais certains commentaires et autres documents associés à des œuvres précédemment publiées furent inclus au corpus principal.

Le matériel qui servit à l’impression de la Patrologia Latina fut détruit par le feu en 1868, mais avec l’aide de la maison d’édition Garnier, il fut restauré et de nouvelles éditions purent être imprimées.

Auteurs[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]