Sicard de Crémone

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Sicard de Crémone (en latin : Sicardus Cremonensis) (né vers 1155 à Crémone et mort dans la même ville en 1215) est un évêque italien, qui s'est illustré comme historien, canoniste et liturgiste.

Biographie[modifier | modifier le code]

Issu d'une grande famille de Crémone, Sicard étudia le droit à l'université de Bologne et à Mayence (où il fut fait chanoine en 1183[1]). Ordonné sous-diacre par le pape Lucius III en 1182, revenu dans sa ville natale et ordonné prêtre en 1183 par l'évêque Offredus, il lui succéda sur le siège épiscopal en 1185. Il se vit confier d'importantes missions par la papauté. En 1203-04, il accompagna le cardinal Pierre de Capoue pendant la Quatrième Croisade jusqu'à Constantinople. De retour à Crémone en 1205, il soutint ensuite la cause de Frédéric II contre celle d'Othon IV.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Éditions[modifier | modifier le code]

  • Oswald Holder-Egger (éd.), Sicardi Episcopi Cremonensis Cronica, Monumenta Germaniæ historica, Scriptores vol. 31, Francfort-sur-le-Main, 1903.
  • Gábor Sarbak et Lorenz Weinrich (éd.), Sicardi Cremonensis episcopi Mitralis de officiis, Brepols, Turnhout, 2008.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. [www.bautz.de/bbkl/s/sicard_v_c.shtml SICARD v. Cremona] dans Bautz, Biographisch-Bibliographisches Kirchenlexikon

Liens externes[modifier | modifier le code]