Marianus Scotus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Marianus Scotus (1028-1082 ou 1083), est un chroniqueur irlandais (qui doit être distingué de son homonyme, abbé de St. Pierre de Ratisbonne mort en 1088), aussi appelé Máel Brigte, ou « Adepte de St. Brigid » (Devotee of St. Brigid en anglais).

Il fut instruit par un certain Tigernach, et devenu moine, il traversa l'Europe en 1056, et passa le reste de sa vie dans des abbayes Saint-Martin à Cologne, Fulda, et Mayence (Abbaye Saint-Alban devant Mayence)[1]. Il mourut dans cette dernière le 22 décembre 1082 ou 1083. La cathédrale Saint-Martin de Mayence fut le lieu de sa sépulture.

Marianus a écrit un Chronicon, qui se veut être une histoire universelle de monde depuis sa création à l'an 1082. Ce Chronicon était très populaire au Moyen Âge, et fut beaucoup utilisé par Florence de Worcester et d'autres auteurs. Il fut imprimé pour la première fois à Bâle en 1559, et il a reçu une introduction de Georg Waitz pour les Monumenta Germaniae Historica.

Œuvre[modifier | modifier le code]

  • CHRONICA: ad Euangelij ueritatem, … BASILEÆ PER IACOBUM PARCUM, EXPENSIS IOANNIS OPORINI, ANNO M.D.LIX. - Jacobus Parcus, Bâle, 1559 aujourd'hui Bibliothèque municipale de Mayence [Sign. IV e:2°/93].

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]