Persée (portail)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Persée (homonymie).
Persée
Image illustrative de l'article Persée (portail)
Valoriser le patrimoine scientifique au bénéfice de la recherche
Informations
Création 2005
URL http://www.persee.fr
Type Unité mixte de service
UMS
Description Portail de revues scientifiques en libre accès
Rattachement MESR
Université de Lyon
CNRS
ENS de Lyon
Direction Nathalie Fargier
Localisation
Ville Lyon Rhône-Alpes
Pays Drapeau de la France France
Chiffres clés
Documents diffusés 500 000
Articles scientifiques en texte intégral 185 268
Nombre de pages numérisées /an 1 000 000
Consultations 2 294 951 visites /mois

Persée est un portail en libre accès de revues scientifiques françaises en sciences humaines et sociales, créé par le ministère de l'Éducation nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche et mise en ligne en 2005[1].

Aujourd'hui, Persée est un service d’appui à la recherche dont les missions sont la valorisation numérique du patrimoine scientifique, la recherche et l’innovation en matière d’outils et de méthodes pour développer des corpus numériques, la diffusion de compétences et d’expertise dans ce domaine.
Le portail permet un accès ouvert à la connaissance : accès libre au contenus, développement open source, standards ouverts, interopérabilité et exploitation transversale des données.

Suscité par la communauté des chercheurs, soucieux d'une meilleure visibilité de leur production scientifique, le portail Persée a pour vocation la numérisation et la mise en ligne des collections rétrospectives de ce vaste corpus. La diffusion élargie de ce riche patrimoine scientifique a pour objectif de permettre une meilleure valorisation de la recherche française, dans une logique de libre accès et de gratuité. Une partie du contenu est diffusée sous licence Creative Commons CC BY-NC-SA.

Historique[modifier | modifier le code]

Sa mise en œuvre a été confiée à l'université Lyon II, et un second site de numérisation et de production a été choisi par le ministère, opérationnel depuis 2008 : la Bibliothèque de sciences humaines et sociales Paris Descartes-CNRS (UMS 3036). Son développement a été confié à la société informatique Linagora.

Le 7 février 2011, la direction de Lyon II met fin à la convention-cadre qui unissait l'université au programme Persée. Cette décision prend effet le 10 mai 2011[2]. Considérée comme une menace de disparition, cette recommandation de l'AERES a pour but de créer une unité mixte de services CNRS, rattachée au PRES-Université de Lyon[3].

Au 1er janvier 2013 l' UMS Persée associant le PRES Université de Lyon St-Étienne, l'Ecole Normale Supérieure de Lyon et le Centre national de la recherche scientifique est créée. Dans ce cadre, l'équipe et ses infrastructures ont été déplacées et sont désormais hébergées par l'ENS de Lyon.
Dans la continuité du travail réalisé depuis plusieurs années, la période actuelle ouvre de nouvelles perspectives irriguées par quatre idées-forces[4] :

  • le patrimoine scientifique défini comme objet et comme outil de la recherche ;
  • le choix d’une numérisation intelligente qui associe respect du document original et enrichissement documentaire ;
  • les chercheurs identifiés comme public cible avec des besoins documentaires spécifiques ;
  • l’ouverture et le partage pensés comme instruments de visibilité et de circulation scientifique.


En janvier 2015, nous fêterons le 10e anniversaire de l’ouverture du portail Persée.

Contenus[modifier | modifier le code]

Avec près de 500 000 unités documentaires (150 revues et plus de 180 000 articles scientifiques en texte intégral) librement accessibles en ligne, le fonds de Persée constitue la plus vaste ressource d'articles en sciences humaines et sociales francophones[5].
Disciplines couvertes : anthropologie, archéologie, arts, démographie, droit, économie, études classiques, études des grandes aires culturelles, études régionales, géographie, histoire, histoire des sciences et des techniques, linguistique, littérature, philosophie, psychologie, religion et théologie, sciences de l’éducation, science politique, science de l’information et de la communication, sociologie.

Pour une partie de ces revues, la partie la plus récente des collections est publiée sur le portail Revues.org.

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

  • Adapté aux documents imprimés
  • Numérisation destructive ou non
  • Métadonnées : METS, Dublin Core, MODS, Marc XML, MADS (pour autorités). Importation possible de métadonnées depuis un SIGB.
  • Texte intégral : TEI, Erudit schema (développé à Montréal pour les articles)
  • Interopérabilité : OAI-PMH (avec Cairn et revues.org), Z39.50, OKI/OSID (permet d'avoir une interface unique lorsqu'on recherche les articles d'une revue quelles que soient les succession d'éditeurs et d'interface d'éditeurs qui l'ont publiée).
  • Identifiant articles : DOI (est facturé en fonction du chiffre d'affaires, donc peu onéreux)
  • Navigation : Persée s'appuie sur une présentation arborescente des revues à laquelle les chercheurs sont habitués, et propose également des navigations transversales par rebonds (citations, auteurs, nuage de tags).
  • Statistiques : via Google Analytics (villes et institutions d'origine, mots clés saisis dans les moteurs de recherche etc.). Certification COUNTER en cours.
  • Conservation : L'ensemble des revues présentes sur le portail Persée est en cours d'archivage. C'est le CINES (Centre informatique national de l'enseignement supérieur), en collaboration avec l'équipe Persée, qui assure cette mission.

Liste des revues diffusées en accès libre (par discipline)[modifier | modifier le code]

Archéologie[modifier | modifier le code]

Arts[modifier | modifier le code]

Anthropologie[modifier | modifier le code]

Droit[modifier | modifier le code]

  • L’Annuaire des collectivités locales
  • L'Annuaire français de droit international
  • Revue internationale de droit comparé

Économie[modifier | modifier le code]

Géographie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Linguistique[modifier | modifier le code]

Littérature[modifier | modifier le code]

  • Bulletin hispanique
  • Cahiers de l’AIEF
  • Cahiers d'études hispaniques médiévales
  • Cahiers du monde russe
  • Extrême-Orient, Extrême-Occident
  • Littérature
  • Mélanges de la Casa de Velázquez
  • Mètis : anthropologie des mondes grecs anciens
  • Réforme, Humanisme, Renaissance
  • Revue des études grecques
  • Romantisme
  • Seizième siècle (XVIe siècle)
  • XVII-XVIII : revue de la Société d'études anglo-américaines des XVIIe et XVIIIe siècles

Philosophie[modifier | modifier le code]

Psychologie[modifier | modifier le code]

Science de l'éducation[modifier | modifier le code]

Science politique[modifier | modifier le code]

Sciences de l'information et de la communication[modifier | modifier le code]

  • Communication & Langages, suite des Cahiers de la publicité
  • Communications
  • Culture et Musées
  • Quaderni

Sciences Sociales[modifier | modifier le code]

Sociologie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Historique du programme Persée sur le site du portail. Page consultée le 15 avril 2011.
  2. Cécile Mazin, Lyon 2 abandonne la bibliothèque numérique Persée, 11 mars 2011.
  3. Mise au point concernant la situation du Programme PERSEE Communiqué de la présidence de l'Université Lumière Lyon 2
  4. [1]
  5. Persée en chiffres

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]