Observatoire de Lyon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Observatoire de Lyon

Description de cette image, également commentée ci-après

Coupoles de 1 m et 0,6 m

Caractéristiques
Organisation Centre de recherche astrophysique de Lyon (CRAL)
Lieu Saint-Genis-Laval
Coordonnées 45° 41′ 41″ N 4° 46′ 57″ E / 45.69472, 4.7825 ()
Altitude 266 m
Création 1878
Site Site de l'observatoire de Lyon
Télescopes
1 mètre
Lunette coudée

L'Observatoire de Lyon est un observatoire astronomique professionnel situé à Saint-Genis-Laval, près de Lyon. Il a été créé en 1878. Il fait partie maintenant du Centre de recherche astrophysique de Lyon (CRAL). Son code UAI est 513.

Les façades et toitures des bâtiments de l'observatoire, les mires astronomiques, les piliers des instruments, les montures équatoriales Eichens et Brunner, le château d'eau avec son moteur à gaz et sa pompe, le sidérostat et sa lunette fixe, le pavillon Lagrange dans sa totalité, le parc et son mur de clôture, ainsi que la galerie souterraine font l’objet d’une inscription au titre des monuments historiques depuis le [1]. La lunette équatoriale coudée et le bâtiment qui l'abrite font l’objet d’un classement au titre des monuments historiques depuis le [1].

Histoire[modifier | modifier le code]

Lunette coudée
Petite lunette méridienne

Précédents observatoires[modifier | modifier le code]

L'observatoire du Collège de la Trinité (devenu depuis Lycée Ampère) est créé en 1701, en haut d'une tour carrée. Cet observatoire sera détruit en 1793 lors du siège de Lyon par les conventionnels. Il est rétabli en 1817.

En 1832, est élevé un premier observatoire à Fourvière. Il est équipé d'un télescope de 200 mm et d'une lunette de 150 mm. En 1887, la Faculté catholique en crée un second.

Création de l'observatoire[modifier | modifier le code]

En 1867, Charles André, astronome à Paris, demande au préfet du Rhône, la création d'un nouvel observatoire. En 1873, la commission de l'observatoire est créée et propose de l'installer à Sainte-Foy-lès-Lyon. Charles André manœuvre pour qu'il soit installé à Saint-Genis-Laval.

Finalement, le président Mac Mahon, signe le 11 mars 1878, le décret de création de l'observatoire de Lyon, et Charles André est nommé premier directeur.

Directeurs[modifier | modifier le code]

  • 1878 - 1912 : Charles André (1842-1912) ;
  • 1912 - 1933 : Jean Mascart (1872-1935) ;
  • 1933 - 1966  : Jean Dufay (1896-1967) ;
  • 1966 - 1976 : Joseph-Henri Bigay (1910-1982) ;
  • 1976 - 1986 : Guy Monnet (1941-) ;
  • 1986 - 1995 : Jean-Claude Ribes (1940-) ;
  • 1995 - 2005 : Roland Bacon (1956-) ;
  • Depuis 2005 : Bruno Guiderdoni[2].


Activités scientifiques[modifier | modifier le code]

Les équipes du CRAL réalisent l'intégration de l'instrument MUSE, un spectrographe intégral de champ destiné au VLT.[3]

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]