Société astronomique de France

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir SAF.

Société astronomique de France

Logo de l’association
Cadre
Forme juridique Société astronomique de France
But Diffuser les sciences de l'Univers et faire participer le plus grand nombre à leurs progrès.
Zone d’influence Drapeau de la France France
Fondation
Fondation 1887
Fondateur Camille Flammarion
Identité
Siège 3, rue Beethoven, 75016 Paris
Président Patrick Baradeau
Site web [1]

La Société astronomique de France ou SAF est une association régie par la loi du 1er juillet 1901, reconnue d'utilité publique. Fondée par Camille Flammarion en 1887, son but est de promouvoir le développement et la pratique de l'astronomie.

Présentation[modifier | modifier le code]

Ouverte à tous, elle diffuse la revue l'Astronomie, la revue Observations et Travaux, propose des conférences mensuelles, des après-midi d'initiation dans les murs de son siège maintenant situé 3, rue Beethoven, 75016 Paris. Elle fut créée 28, rue Serpente dans l'Hôtel des Sociétés Savantes puis hébergée rue Saint-Dominique, dans une salle de la Maison de la Chimie. Elle compte 14 commissions spécialisées. Elle offre la possibilité de découvrir le ciel lors d'événements astronomiques spectaculaires, depuis la coupole de l'Observatoire de la Sorbonne par exemple, en plein cœur de Paris. Elle y tient également son atelier d'optique. La SAF édite un magazine mensuel, L'Astronomie, diffusée sur abonnements et en kiosques.

Elle organise chaque année pendant l'été les Rencontres Astro Ciel permettant, à plus de deux cents passionnés d'astronomie, de se retrouver durant deux ou trois semaines sous le ciel étoilé, en Haute Provence.

Récompenses[modifier | modifier le code]

L'association distribue des prix et récompenses à certains de ses membres ou à des personnalités remarquées dans le monde de la recherche astrophysique[1].

Une liste des principaux prix est la suivante :

  • Le prix Jules-Janssen, récompense des travaux astronomiques importants.
  • Le Prix des Dames, récompense des services éminents rendus à la Société.
  • La Médaille Commémorative
  • Le Prix Maurice BALLOT
  • Le Prix Georges BIDAULT de l'ISLE
  • Le Prix Henry REY
  • Le Prix Gabrielle et Camille FLAMMARION
  • Le Prix Dorothea KLUMPKE - Isaac ROBERTS, destiné à encourager l'étude des nébuleuses étendues et diffuses de William Herschell, les objets obscurs de Barnard ou les nuages cosmiques de R.P. Hagen.
  • Le Prix Marcel MOYE, décerné à un membre de la Société ayant réalisé les meilleures observations et n'ayant pas plus de 25 ans.
  • Le Prix Marius JACQUEMETTON
  • Le Prix VIENNET - DAMIEN
  • La Plaquette du Centenaire de Camille FLAMMARION
  • Le Prix Julien SAGET, récompense l'amateur s'étant fait remarquer pour ses travaux de photographie astronomique.
  • Le Prix Edmond GIRARD
  • Le Prix CAMUS - WAITZ
  • Le Prix Marguerite CLERC
  • La Médaille des anciens présidents
  • La Médaille du Soixantenaire ; Fondation MANLEY - BENDALL

Un grand nombre de ces prix ne sont plus décernés depuis de nombreuses années et n'ont, ici, qu'un intérêt historique.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]