Institut Mines-Télécom

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Institut Mines-Télécom
Image illustrative de l'article Institut Mines-Télécom
Informations
Type Écoles d’ingénieurs et de management publiques françaises (EPCSCP-GE)[1]
Localisation
Coordonnées 48° 49′ 35″ N 2° 20′ 47″ E / 48.826389, 2.34638948° 49′ 35″ Nord 2° 20′ 47″ Est / 48.826389, 2.346389  
Ville Paris
Pays Drapeau de la France France
Direction
Président Jean-Bernard Lévy[2]
Directeur Philippe Jamet[3]
Chiffres clés
Personnel 4100
Étudiants 12000
Doctorants 1700
Diplômés/an 3600
Divers
Affiliation Université Paris-Saclay, MINEFI
Site web www.mines-telecom.fr/

Géolocalisation sur la carte : Paris

(Voir situation sur carte : Paris)
Institut Mines-Télécom

L’Institut Mines-Télécom est un établissement public d’enseignement supérieur et de recherche français. Créé en 1996, il est nommé « Groupe des écoles des télécommunications » ou GET, puis « Institut Télécom ». En mars 2012, les écoles des Mines, sous tutelle du ministère de l'industrie, lui sont rattachées. Il prend alors son nom actuel, ainsi que le statut de grand établissement. Ses écoles forment des étudiants et contribuent à la recherche dans les secteurs des technologies de l'information et de la communication, le management, l’énergie, les matériaux et l’environnement industriel. Il est placé sous la tutelle du Conseil général de l'économie, de l'industrie, de l'énergie et des technologies.

L'institut participe à la création de l'Université Paris-Saclay et doit déménager sur le plateau de Saclay en septembre 2017[4].

Historique[modifier | modifier le code]

En 1996, France Télécom perd son monopole dans les télécommunications. Le Groupe des écoles des télécommunications est alors créé[5], sous la forme d'un Établissement public à caractère administratif, pour gérer les trois écoles : l’école nationale supérieure des télécommunications ; l’école nationale supérieure des télécommunications de Bretagne ; l’institut national des télécommunications. Le groupe est renommé en 2008 « Institut Télécom »[6].

Au 1er mars 2012, il est renommé « Institut Mines-Télécom » et transformé en EPCSCP - Grand Établissement et lui sont rattachées, par conventions, les six écoles des Mines sous tutelle du ministère de l'économie, des finances et de l'industrie[1].

Les écoles[modifier | modifier le code]

L'Institut Mines-Télécom est composé de quatre écoles[1] :

Les écoles suivantes sont rattachées à l’Institut[1] :

Le 27 mai 2014, l'institut Mines-Télécom, Mines Nantes et Télécom Bretagne annoncent le lancement d'une étude de faisabilité d’un projet de fusion des deux écoles[7].

Les partenaires stratégiques[modifier | modifier le code]

L'Institut Mines-Télécom entretient des relations étroites avec deux partenaires stratégiques :

Les filiales[modifier | modifier le code]

L'Institut Mines-Télécom possède des participations dans deux filiales avec d'autres partenaires :

Les écoles associées[modifier | modifier le code]

L'Institut Mines-Télécom compte également treize écoles associées :

Positionnement dans le paysage de l'enseignement supérieur en France[modifier | modifier le code]

L'Institut Mines-Télécom est membre de plusieurs PRES

L'Institut est également membre de l'Université Paris-Saclay.

Convention de mobilité entre écoles[modifier | modifier le code]

Une convention de mobilité[8] permet aux étudiants d'une école de l'Institut Mines-Télécom d'effectuer leur 3e année de formation dans une autre école de l'Institut Mines-Télécom. La convention concerne les 10 écoles de l'institut Mines-Télécom, ses 2 écoles filiales Eurecom et Télécom Lille 1 ainsi que son partenaire stratégique Mines Nancy Artem. Les étudiants ont donc accès aux options et thématiques de chaque école[9].

Thématiques de la famille Mines[modifier | modifier le code]

Mines Albi

  • Aéronautique et spatial
  • Automobile et grandes séries
  • Génie des Systèmes d’Information
  • Génie Industriel
  • Ressources, conversion et efficacité énergétique
  • Eco-Activités et Développement Durable
  • Bâtiments à énergie positive
  • Sciences et Technologies de l’Environnement
  • Agro-Bio-Santé
  • Pharma-Bio-Santé

Mines Alès

  • Ressources Minérales : ressources minérales et conduite d’exploitation
  • Génie civil : ingénierie et construction
  • Matériaux avancés
  • Mécatronique « Mécanique »
  • Mécatronique « Commande des systèmes »
  • Risques industriels et sûreté de fonctionnement
  • Ingénierie des Risques naturels
  • Environnement
  • Nucléaire
  • Productique
  • Génie des Systèmes d’Information : aide à la décision
  • Génie des Systèmes d’Information : réseau et télécommunication.

Mines Douai

  • Risques et Sécurité Industriels
  • Bâtiment, Travaux Publics et Environnement
  • Produits et Procédés de l'Industrie du Béton
  • Génie Énergétique
  • Bâtiment à Énergie Positive
  • Conception et Dimensionnement des Structures
  • Ingénierie des Procédés et Matériaux Organiques Avancés
  • Génie Industriel et Développement Durable
  • Management Intégré des Organismes
  • Ingénierie des Systèmes d'Information et de Communication
  • Systèmes Embarqués Intelligents

Mines Nancy Artem

  • Architecture des systèmes sûrs
  • Organisation de l’information et des processus
  • Ingénierie mathématique
  • Ingénierie des systèmes de décision et de production
  • Matériaux fonctionnels
  • Matériaux de structure
  • Ingénierie énergétique et environnementale des systèmes industriels
  • Géoingénierie
  • Énergie, production, transformation

Mines Nantes

  • Automatique et Informatique Industrielle
  • Génie Informatique pour l'Aide à la Décision
  • Gestion des Opérations en Production et Logistique
  • Génie des Systèmes Informatiques
  • Organisation et Management des Technologies de l'Information
  • Qualité et Sûreté de Fonctionnement
  • Génie de l'Environnement
  • Génie des Systèmes Énergétiques
  • Nucléaire : Technologies, Sûreté et Environnement
  • Systèmes et Technologies Associés aux Réacteurs nucléaires

Mines Saint Etienne

  • Procédés et énergie
  • Environnement industriel et du territoire
  • Management de projet et innovation technologique
  • Informatique
  • Systèmes intelligents et applications
  • Ingénierie et santé
  • Mathématiques appliquées et finance quantitative
  • Matériaux et mécanique
  • Organisation et gestion industrielle

Mines ParisTech

  • Biotechnologie
  • Développement industriel des procédés avancés
  • Droit et économie de l’entreprise
  • économie industrielle
  • Finance quantitative
  • Génie atomique
  • Géosciences
  • Géostatistique et probabilités appliquées
  • Gestion scientifique
  • Ingénierie de la conception
  • Innovation et entrepreneuriat
  • Machines et énergie
  • Management des systèmes d’information
  • MAREVA (Mathématiques, Informatique, Automatique, robotique, Signal et imagerie)
  • Sciences et génie des matériaux
  • Sol et sous-sol
  • Systèmes de production et de logistique

Thématiques de la famille Télécom[modifier | modifier le code]

Télécom Bretagne

  • Systèmes de communications radio-fréquences et optiques
  • Génie logiciel
  • Systèmes numériques embarqués
  • Management des systèmes d'information
  • Réseaux haut-débit fixes et mobiles
  • Sécurité informatique
  • Finances et affaires internationales
  • Systèmes de communications spatiales
  • Big Data
  • Management et société de l'information
  • Traitement des images et de la parole : biomédical et téledétection
  • Ingénierie des applications mobiles et ubiquitaires
  • Technologies du web
  • Internet des objets et des services

Télécom École de Management

  • Audit et Conseil en Systèmes d'Information
  • Finance d'entreprise (en commun avec l'Université d'Evry-Val d'Essone)
  • Ingénierie des d'Affaires Internationales
  • ICT (Information Communication Technology) Business Management (en anglais)
  • International Marketing and Strategy (en anglais)
  • Ingénierie des Systèmes d'Information
  • Projets Audiovisuels et Multimédias
  • Systèmes d'Information pour la Finance de Marché
  • Conseil et Management en Système d'Information
  • Marketing Digital
  • Management Stratégique
  • Management de l'Innovation et Entrepreneuriat
  • Management des Ressources Humaines

Télécom ParisTech

  • Antennes, micro-ondes et radiofréquences
  • Applications et systèmes temps réel répartis embarqués
  • Apprentissage, fouille de données et applications
  • Architecture des systèmes embarqués
  • Communications aérospatiales
  • Communications numériques

Télécom ParisTech (suite)

  • Conception, innovation, design
  • Convergence Fixe Mobile dans l'Accès et Routage Transparent
  • Cryptographie et théorie de l'information
  • Électronique et radiofréquence
  • Image
  • Information quantique
  • Ingénierie du logiciel
  • Ingénierie financière
  • Intelligence, Complexité et Cognition
  • Interfaces homme-machine, Web et Informatique Graphique 3D
  • Management de projet
  • Masse de données
  • Nouvelles technologies de l'IP, réseaux multiservices
  • Photonique
  • Réseaux cellulaires et mobilité
  • Sécurité des systèmes d'information et des réseaux
  • Sécurité des systèmes embarqués
  • Signal
  • Stratégies, marchés, acteurs
  • Systèmes de communications
  • Systèmes d'information
  • Systèmes et applications multimédia, vidéo et audio
  • Systèmes et Services Répartis
  • Systems on chip
  • Théorie et paradigmes de l'informatique

Télécom SudParis

  • Réseaux, services et protocoles
  • Informatique et système d'information
  • Image, multimédia et applications
  • Physique, signal et communications
  • Modélisation et mathématiques appliquées

Eurécom

  • Réseaux
  • Sécurité des systèmes de communications
  • Applications Internet
  • Multimédia
  • Communications mobiles
  • Techniques de transmission
  • Systèmes temps-réel et embarqués

Télécom Lille

  • Electronique et systèmes de communication
  • Informatique et réseaux
  • Multimédia
  • Management

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles plus généraux[modifier | modifier le code]