Liste des vins AOC français

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Cette liste des vins AOC français est constituée de produits français identifiés sous le terme de « vin » et jouissant d'une appellation d'origine contrôlée (AOC).

Le vin est avant tout une boisson obtenue uniquement par fermentation de moût de raisin et non par distillation ou par le quelconque ajout d'un ingrédient supplémentaire, c'est pourquoi cette liste n'inclut pas de boissons telles que les liqueurs, les eaux-de-vie (cognac, armagnac, marc de Bourgogne, etc.) ou les mistelles (pineau des Charentes, pommeau de Normandie, etc.). Pour obtenir des résultats proches de ceux obtenus par les méthodes de botrytisation ou de passerillage certaines méthodes modernes ont été mises au point, comme la chaptalisation ou l'osmose inverse. Sous un ensemble de conditions et de restrictions imposées par l'INAO, certains vins AOC obtenus par le biais de ces méthodes sont toujours considérés comme tels et se trouvent donc sur cette liste.

Les vins français ne se trouvant pas sur cette liste sont classés sous un statut autre que l'AOC : soit l'« appellation d'origine vin de qualité supérieure » (AOVDQS), soit l'indication géographique protégée (IGP) ou soit « vin sans indication géographique ». Les « vins de pays (VDP) » et les « vins de table (VDT) » n'existent plus depuis 2009.

Articles connexes : AOC, AOVDQS et IGP.

Selon l'Institut national de l'origine et de la qualité (l'INAO, qui est l'établissement chargé des appellations, labels et indications), parmi les 459 appellations et indications viticoles françaises (AOC, AOVDQS et IGP) en 2010, 293 sont classés AOC, regroupant 1 250 dénominations (toujours géographiques, presque toutes des noms de communes ou de lieux-dits[1]) et 2 889 produits différents (rouges, rosés, blancs, mousseux, rancio, vin doux naturel, etc. ou des dénominations de cépage)[2]. Exemples : si un chénas est une AOC, un bugey-manicle est une dénomination géographique au sein de l'appellation bugey, tandis qu'un alsace-gewurztraminer est un produit (ou dénomination de cépage) au sein de l'appellation alsace.

Enfin, il faut faire attention à la typographie, car le nom d'un vin s'écrit en minuscules. Consultez les références sur la façon d'orthographier les appellations d'origine.

Liste des vins AOC/AOP français (en janvier 2011)[modifier | modifier le code]

En 2011, on compte 307 appellations viticoles en France[3].

Vins d'appellation d'origine contrôlée en France
Appellations Régions viticoles Subdivisions
ajaccio Corse
aloxe-corton Bourgogne côte de Beaune
alsace ou vin d'Alsace Alsace
alsace grand cru Alsace
anjou vallée de la Loire Anjou
anjou-coteaux-de-la-loire vallée de la Loire Anjou
anjou villages vallée de la Loire Anjou
anjou villages brissac vallée de la Loire Anjou
arbois Jura
auxey-duresses Bourgogne côte de Beaune
bandol Provence
banyuls Languedoc-Roussillon Roussillon
banyuls grand cru Languedoc-Roussillon Roussillon
barsac Bordeaux Sauternais
bâtard-montrachet Bourgogne côte de Beaune
béarn Sud-Ouest
beaujolais Beaujolais
beaujolais-villages Beaujolais
beaumes-de-venise vallée du Rhône
beaune Bourgogne côte de Beaune
bellet ou vin de Bellet Provence
bergerac Sud-Ouest
bienvenues-bâtard-montrachet Bourgogne côte de Beaune
blagny Bourgogne côte de Beaune
blaye Bordeaux
bonnes-mares Bourgogne côte de Nuits
bonnezeaux vallée de la Loire
bordeaux Bordeaux
bordeaux supérieur Bordeaux
bourgogne Bourgogne
bourgogne aligoté Bourgogne
bourgogne-ordinaire ou bourgogne grand ordinaire Bourgogne
bourgogne mousseux Bourgogne
bourgogne passe-tout-grains Bourgogne
bourgueil vallée de la Loire
bouzeron Bourgogne côte chalonnaise
brouilly Beaujolais
bugey Bugey
buzet Sud-Ouest
cabardès Languedoc
cabernet d'Anjou vallée de la Loire
cabernet de Saumur vallée de la Loire
cadillac Bordeaux
cahors Sud-Ouest
canon-fronsac Bordeaux
cassis Provence
cérons Bordeaux Graves
chablis Bourgogne Basse-Bourgogne
chablis grand cru Bourgogne Basse-Bourgogne
chambertin Bourgogne côte de Nuits
chambertin-clos-de-bèze Bourgogne côte de Nuits
chambolle-musigny Bourgogne côte de Nuits
champagne Champagne
chapelle-chambertin Bourgogne côte de Nuits
charlemagne Bourgogne côte de Beaune
charmes-chambertin Bourgogne côte de Nuits
chassagne-montrachet Bourgogne côte de Beaune
château-chalon Jura
château-grillet vallée du Rhône
châteaumeillant vallée de la Loire
châteauneuf-du-pape vallée du Rhône
châtillon-en-diois vallée du Rhône
chénas Beaujolais
chevalier-montrachet Bourgogne côte de Beaune
cheverny vallée de la Loire
chinon vallée de la Loire
chiroubles Beaujolais
chorey-lès-beaune Bourgogne côte de Beaune
clairette de Bellegarde vallée du Rhône
clairette de Die vallée du Rhône
clairette du Languedoc Languedoc
clos-de-la-roche Bourgogne côte de Nuits
clos-de-tart Bourgogne côte de Nuits
clos-de-vougeot ou clos-vougeot Bourgogne côte de Nuits
clos-des-lambrays Bourgogne côte de Nuits
clos-saint-denis Bourgogne côte de Nuits
collioure Roussillon
condrieu vallée du Rhône
corbières Languedoc
corbières-boutenac Languedoc
cornas vallée du Rhône
corse ou vin de Corse Corse
corton Bourgogne côte de Beaune
corton-charlemagne Bourgogne côte de Beaune
costières-de-nîmes vallée du Rhône
côte-de-beaune Bourgogne côte de Beaune
côte-de-beaune-villages Bourgogne côte de Beaune
côte-de-nuits-villages Bourgogne côte de Nuits
côte-de-brouilly Beaujolais
côte-roannaise vallée de la Loire
côte-rôtie vallée du Rhône
coteaux-champenois Champagne
coteaux-d'aix-en-provence Provence
coteaux-de-die vallée du Rhône
coteaux-de-l'aubance vallée de la Loire
coteaux-de-saumur vallée de la Loire
coteaux-du-giennois vallée de la Loire
coteaux-du-layon vallée de la Loire
coteaux-du-loir vallée de la Loire
coteaux-du-lyonnais Lyonnais
coteaux-du-vendômois vallée de la Loire
coteaux-varois-en-provence Provence
côtes-de-bergerac Sud-Ouest
côtes-de-blaye Bordeaux
côtes-de-bordeaux Bordeaux
côtes-de-bordeaux-saint-macaire Bordeaux
côtes-de-bourg ou bourg ou bourgeais Bordeaux
côtes-de-duras Sud-Ouest
côtes-de-montravel Sud-Ouest
côtes-de-provence Provence
côtes-de-toul Lorraine
côtes-du-forez vallée de la Loire
côtes-du-jura Jura
côtes-du-marmandais Sud-Ouest
côtes-du-rhône vallée du Rhône
Côtes-du-rhône villages vallée du Rhône
côtes-du-roussillon Roussillon
Côtes-du-roussillon villages Roussillon
côtes-du-vivarais vallée du Rhône
cour-cheverny vallée de la Loire
crémant d'Alsace Alsace
crémant de Bordeaux Bordeaux
crémant de Bourgogne Bourgogne
crémant de Die vallée du Rhône
crémant de Limoux Languedoc
crémant de Loire vallée de la Loire
crémant du Jura Jura
criots-bâtard-montrachet Bourgogne côte de Beaune
crozes-hermitage ou crozes-ermitage vallée du Rhône
échezeaux Bourgogne côte de Nuits
entre-deux-mers Bordeaux
faugères Languedoc
fiefs-vendéens vallée de la Loire Vignoble nantais
fitou Languedoc
fixin Bourgogne côte de Nuits
fleurie Beaujolais
fronsac Bordeaux
fronton Sud-Ouest
gaillac Sud-Ouest
gaillac-premières-côtes Sud-Ouest
gevrey-chambertin Bourgogne côte de Nuits
gigondas vallée du Rhône
givry Bourgogne côte chalonnaise
grands-échezeaux Bourgogne côte de Nuits
graves Bordeaux Graves
graves-de-vayres Bordeaux
graves-supérieures Bordeaux Graves
grignan-les-adhémar vallée du Rhône
griotte-chambertin Bourgogne côte de Nuits
haut-médoc Bordeaux Médoc
haut-montravel Sud-Ouest
haut-poitou vallée de la Loire
hermitage ou ermitage vallée du Rhône
irancy Bourgogne Basse-Bourgogne
irouléguy Sud-Ouest
jasnières vallée de la Loire
juliénas Beaujolais
jurançon Sud-Ouest
l'étoile Jura
la-grande-rue Bourgogne côte de Nuits
la-romanée Bourgogne côte de Nuits
la-tâche Bourgogne côte de Nuits
ladoix Bourgogne côte de Beaune
lalande-de-pomerol Bordeaux
languedoc Languedoc
latricières-chambertin Bourgogne côte de Nuits
les-baux-de-provence Provence
limoux Languedoc
lirac vallée du Rhône
listrac-médoc Bordeaux Médoc
loupiac Bordeaux
luberon vallée du Rhône
lussac-saint-émilion Bordeaux
mâcon Bourgogne Mâconnais
madiran Sud-Ouest
malepère Languedoc
maranges Bourgogne côte de Beaune
marcillac Sud-Ouest
margaux Bordeaux Médoc
marsannay Bourgogne côte de Nuits
maury Roussillon
mazis-chambertin Bourgogne côte de Nuits
mazoyères-chambertin Bourgogne côte de Nuits
médoc Bordeaux Médoc
menetou-salon vallée de la Loire
mercurey Bourgogne côte chalonnaise
meursault Bourgogne côte de Beaune
minervois Languedoc
minervois-la-livinière Languedoc
monbazillac Sud-Ouest
montagne-saint-émilion Bordeaux
montagny Bourgogne côte chalonnaise
monthélie Bourgogne côte de Beaune
montlouis-sur-loire vallée de la Loire
montrachet Bourgogne côte de Beaune
montravel Sud-Ouest
morey-saint-denis Bourgogne côte de Nuits
morgon Beaujolais
moselle[4] Lorraine
moulin-à-vent Beaujolais
moulis ou moulis-en-médoc Bordeaux Médoc
muscadet vallée de la Loire Vignoble nantais
muscadet-coteaux-de-la-loire vallée de la Loire Vignoble nantais
muscadet-côtes-de-grandlieu vallée de la Loire Vignoble nantais
muscadet-sèvre-et-maine vallée de la Loire Vignoble nantais
muscat de Beaumes-de-Venise vallée du Rhône
muscat de Frontignan ou vin de Frontignan Languedoc
muscat de Lunel Languedoc
muscat de Mireval Languedoc
muscat de Rivesaltes Roussillon
muscat de Saint-Jean-de-Minervois Languedoc
muscat du Cap-Corse Corse
musigny Bourgogne côte de Nuits
néac Bordeaux
nuits-saint-georges Bourgogne côte de Nuits
orléans vallée de la Loire
orléans-cléry vallée de la Loire
pacherenc-du-vic-bilh Sud-Ouest
palette Provence
patrimonio Corse
pauillac Bordeaux Médoc
pécharmant Sud-Ouest
pernand-vergelesses Bourgogne côte de Beaune
pessac-léognan Bordeaux Graves
petit-chablis Bourgogne Basse-Bourgogne
pierrevert Provence
pomerol Bordeaux
pommard Bourgogne côte de Beaune
pouilly-fuissé Bourgogne Mâconnais
pouilly-fumé ou blanc-fumé de Pouilly vallée de la Loire
pouilly-loché Bourgogne Mâconnais
pouilly-sur-loire vallée de la Loire
pouilly-vinzelles Bourgogne Mâconnais
premières-côtes-de-bordeaux Bordeaux
puisseguin-saint-émilion Bordeaux
puligny-montrachet Bourgogne côte de Beaune
quarts-de-chaume vallée de la Loire
quincy vallée de la Loire
rasteau vallée du Rhône
régnié Beaujolais
reuilly vallée de la Loire
richebourg Bourgogne côte de Nuits
rivesaltes Roussillon
romanée-conti Bourgogne côte de Nuits
romanée-saint-vivant Bourgogne côte de Nuits
rosé d'Anjou vallée de la Loire
rosé de Loire vallée de la Loire
rosé des Riceys Champagne
rosette Sud-Ouest
roussette de Savoie Savoie
roussette du Bugey Bugey
ruchottes-chambertin Bourgogne côte de Nuits
rully Bourgogne côte chalonnaise
saint-amour Beaujolais
saint-aubin Bourgogne côte de Beaune
saint-bris Bourgogne Basse-Bourgogne
saint-chinian Languedoc
saint-émilion Bordeaux
saint-émilion grand cru Bordeaux
saint-estèphe Bordeaux Médoc
saint-georges-saint-émilion Bordeaux
saint-joseph vallée du Rhône
saint-julien Bordeaux Médoc
saint-nicolas-de-bourgueil vallée de la Loire
saint-péray vallée du Rhône
saint-pourçain vallée de la Loire
saint-romain Bourgogne côte de Beaune
saint-véran Bourgogne Mâconnais
sainte-croix-du-mont Bordeaux
sainte-foy-bordeaux Bordeaux
sancerre vallée de la Loire
santenay Bourgogne côte de Beaune
saumur vallée de la Loire Anjou
saumur-champigny vallée de la Loire Anjou
saussignac Sud-Ouest
sauternes Bordeaux Sauternais
savennières vallée de la Loire Anjou
savigny-lès-beaune Bourgogne côte de Beaune
seyssel Savoie et Bugey
tavel vallée du Rhône
touraine vallée de la Loire Touraine
touraine-noble-joué vallée de la Loire Touraine
vacqueyras vallée du Rhône
valençay vallée de la Loire
ventoux vallée du Rhône
vin de Savoie ou savoie Savoie
vinsobres vallée du Rhône
viré-clessé Bourgogne Mâconnais
volnay Bourgogne côte de Beaune
vosne-romanée Bourgogne côte de Nuits
vougeot Bourgogne côte de Nuits
vouvray vallée de la Loire Touraine

Dénominations[modifier | modifier le code]

Ce sont des noms de lieux-dits, de cépages (dans le cas alsacien) ou le plus souvent de communes qui forment chacun un terroir particulier au sein d'une appellation d'origine contrôlée et qui ont le droit d'être indiqué sur l'étiquette avec le nom de l'appellation. Dans certains cas elles sont obligatoires. Ces dénominations sont très nombreuses, il y en a 1 250 en décembre 2010 (y compris les noms d'appellation)[5]. En 2011, ce chiffre s'élève à 1 313[6]. Exemples :

  • L'AOC mâcon peut être suivie d'un nom de commune.
  • L'AOC vin de Savoie ou savoie peut être suivie de l'une des dénominations suivantes : Abymes, Apremont, Arbin, Ayze, Charpignat, Chautagne, Chignin, Chignin-Bergeron ou Bergeron, Cruet, Jongieux, Marignan, Marin, Montmélian, Ripaille, Saint-Jean-de-la-Porte, Saint-Jeoire-Prieuré et Sainte-Marie-d'Alloix.

À savoir[modifier | modifier le code]

  • Le cépage tokay a longtemps donné son nom à un produit alsacien, l'« alsace-tokay-pinot-gris ». Ce cépage est prétendument d'origine hongroise (le « tokaji ») et à la suite d'un procès les producteurs hongrois ont eu gain de cause sur le produit alsacien : depuis le 1er avril 2007 l'« alsace-tokay-pinot-gris » s'appelle tout simplement « alsace pinot-gris ».
  • L'AOC cassis a une particularité : elle est délimitée territorialement aux limites mêmes de la commune de Cassis.
  • L'AOC néac a le droit, par le décret du 2 septembre 1954, d'être vendue sous l'AOC lalande-de-pomerol. En l'état actuel de la situation, plus aucune bouteille n'est vendue sous l'appellation « néac », mais l'AOC elle-même existe toujours officiellement. Le cahier des charges de l'appellation n'ayant pas été renouvelé pour l'intégrer dans la législation européenne, le néac devrait disparaître en 2015[7].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Un lieu-dit est synonyme de cru ou de climat dans certaines régions.
  2. Site de l'INAO, consulté le 13 décembre 2010.
  3. Placido Llorca, « http://www.vin-vigne.com/appellation/ », sur Vin-Vigne,‎ 2012 (consulté le 4 juin 2012).
  4. Légifrance.fr, « Décret n° 2011-1532 du 14 novembre 2011 relatif à l'appellation d'origine contrôlée « Moselle » »,‎ consulté le 20/12/2011
  5. Liste des dénominations sur le site de l'INAO.
  6. Placido Llorca, « Dénominations viticoles de France », sur Vin-Vigne,‎ 2012 (consulté le 4 juin 2012).
  7. « Fiche sur les vins AOC en France - Néac », sur http://www.musee-boissons.com (consulté en 11 février 2014).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]