Tursan (AOC)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Tursan.
Tursan
St Sever pub Tursan.JPG
Vin de Tursan[1], bouteille publicitaire sur un mur de Saint-Sever.
Désignation(s) Tursan
Appellation(s) principale(s) tursan[1]
Type d'appellation(s) AOC-AOP
Reconnue depuis 2011
Pays Drapeau de la France France
Région parente vignoble du Sud-Ouest
Sous-région(s) piémont pyrénéen (pays de l'Adour landais)
Localisation Landes et Gers
Climat tempéré océanique
Sol argilo calcaire, sables fauves, galets, argilo-siliceux à gravettes
Superficie totale 5 160 hectares
Superficie plantée 450 hectares
Cépages dominants baroque B, gros manseng B, petit manseng B, sauvignon B, tannat N, fer servadou N, cabernet franc N et cabernet sauvignon N[2]
Vins produits 65 % rouges et rosés, 35 % blancs
Production 20 000 hectolitres
Pieds à l'hectare 4 000 pieds par hectare

Le tursan[1] est un vin français d'appellation d'origine contrôlée dont le vignoble s'étend sur deux département Landes et Gers, dans les régions de l'Aquitaine et du Midi-Pyrénées.

Histoire[modifier | modifier le code]

Antiquité[modifier | modifier le code]

Les vins de Tursan étaient déjà présents à la table des empereurs romains.

Moyen Âge[modifier | modifier le code]

Période moderne[modifier | modifier le code]

Période contemporaine[modifier | modifier le code]

AOVDQS depuis le 11 juillet 1958, cette appellation a été admise dans la famille des AOC, en date du 19 mai 2011[3]. Sa promotion et le renouveau des années 1980 durent beaucoup à l'action viticole et à la médiatisation de Michel Guérard, cuisinier devenu "vigneron" à proximité de son complexe hôtellerie-restauration d'Eugénie-les-Bains, que conseilla l'oenologue Denis Dubourdieu.

Étymologie[modifier | modifier le code]

Situation géographique[modifier | modifier le code]

Sa zone de production se situe à 35 km au sud-est de Mont-de-Marsan.

Orographie[modifier | modifier le code]

Le vignoble se situe sur des coteaux entre la forêt landaise et les premiers contreforts du massif pyrénéen.

Géologie[modifier | modifier le code]

Il est implanté sur quatre grands types de sols : argilo calcaire, sables fauves, galets, argilo-siliceux à gravettes.

Climatologie[modifier | modifier le code]

Vignoble[modifier | modifier le code]

Il se situe dans le département des Landes et le département du Gers, en pays Sud-Adour, à cheval entre les Landes et le Béarn.

Présentation[modifier | modifier le code]

Le vignoble s'étend sur deux départements et couvre 41 communes  :
Landes :

Gers :

Encépagement[modifier | modifier le code]

L’encépagement du tursan rouge est élaboré avec le tannat (40 % maximum), de cabernet franc et de cabernet-sauvignon.
Le tursan blanc est composé de baroque (90 %), de gros manseng, de petit manseng et de sauvignon (~10 %).
Le tursan rosé est à base de cabernet franc, de fer servadou et de cabernet sauvignon.

Méthodes culturales et réglementation[modifier | modifier le code]

Plantées à 4 000 pieds/ha en coteaux, les vignes ont un encépagement qui permet délaborer des vins blancs, rosés ou rouges.

Terroir et vins[modifier | modifier le code]

Structure des exploitations[modifier | modifier le code]

Ce vignoble qui couvre 450 ha est très fragmenté, ce qui vaut au vignoble de Tursan le nom de « vignoble secret des Landes »

Type de vins et gastronomie[modifier | modifier le code]

Pour les vins blancs, ce terroir est complanté en baroque, cépage exclusif des Landes. Son mariage avec les autres variétés procure un vin d'exception. Il est assemblé avec le gros manseng, cépage à maturité tardive, gage de puissance, et le petit manseng qui apporte structure et fraîcheur avec des arômes d’abricot et d’ananas confit. Enfin le sauvignon blanc donne, outre une puissance aromatique, des notes de buis, genêt, fruit de la passion, pamplemousse et zeste d’agrumes.

Lors des vinifications en rouges et rosés, le cabernet franc donne des vins souples, typés et aromatiques, tandis que le tannat apporte puissance et structure. Quant aux cabernet sauvignon et fer servadou, ils procure ampleur et typicité.

Commercialisation[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c Références sur la façon d'orthographier les appellations d'origine
  2. Le code international d'écriture des cépages mentionne la couleur du raisin de la manière suivante : B = blanc, N = noir, Rs = rose, G = gris.
  3. L'AOC pour Tursan après 37 ans d'attente

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]