Pouilly-fuissé

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Pouilly-fuissé
Solutre vom Felsen aus01.jpg
Le vignoble près de Solutré-Pouilly.
Désignation(s) Pouilly-fuissé
Appellation(s) principale(s) pouilly-fuissé
Type d'appellation(s) AOC
Reconnue depuis 1936
Pays Drapeau de la France France
Région parente vignoble de Bourgogne
Sous-région(s) vignoble du Mâconnais
Localisation Saône-et-Loire
Climat tempéré océanique à tendance continentale
Sol argilo-calcaire
Superficie plantée 757,20 hectares en 2008[1]
Cépages dominants chardonnay
Vins produits 100 % blancs
Production 42 929 hectolitres en moyenne[2]
Rendement moyen à l'hectare 50 à 70 hl/ha[3]

Le pouilly-fuissé[4] est un vin blanc d'appellation d'origine contrôlée produit sur les communes de Chaintré, Fuissé, Solutré-Pouilly et Vergisson en Saône-et-Loire.

L'aire de production se situe au sud de la Bourgogne ; elle fait partie du vignoble du Mâconnais, à une dizaine de kilomètres à l'ouest de Mâcon.

Historique[modifier | modifier le code]

Un jugement du tribunal de Mâcon en date du 7 décembre 1922 attestait la nécessité de protéger le caractère remarquable et singulier du vin de pouilly-fuissé, lui permettant ainsi de devenir l'une des appellations « juridiques » de France.

Le 13 janvier 1929 était fondée l'Union des producteurs des grands vins blancs de pouilly-fuissé, qui conduisit le dossier de reconnaissance auprès de l'Institut national des appellations d'origine ayant abouti au décret du 11 septembre 1936.

Depuis lors, l'aire de production initialement délimitée en appellation contrôlée n'a jamais été étendue.

Géographie[modifier | modifier le code]

Orographie[modifier | modifier le code]

Géologie[modifier | modifier le code]

Les terroirs du pouilly-fuissé sont de constitution majoritairement argilo-calcaire (Jurassique de l'ère secondaire). Vieux de 150 à 180 millions d'années, ils couvrent les périodes allant du Lias pour les plus vieux à l'Oxfordien pour les plus jeunes.

Quelques zones laissent apparaître des sols primaires cristallins, schisteux et gréseux. L'altitude varie de 225 à plus de 350 mètres.

Climat[modifier | modifier le code]

Climat tempéré à légère tendance continentale. :

Relevés Mâcon 1961-1990
Mois jan. fév. mars avril mai juin jui. août sep. oct. nov. déc. année
Température minimale moyenne (°C) −0,6 0,7 2,5 5,2 8,9 12,3 12,4 13,9 11,1 7,5 2,9 0,1 6,6
Température moyenne (°C) 2,1 4 6,8 10 13,9 17,5 20,1 19,4 16,4 11,7 6 2,7 10,9
Température maximale moyenne (°C) 4,9 7,3 11,1 14,8 18,9 24,8 27,7 28,9 21,7 15,9 9,1 5,3 15,2
Précipitations (mm) 66,3 60,9 58,7 69,4 85,9 74,7 58,1 77,1 75,7 71,7 72,7 70,4 841,4
Source : Météo-France/Infoclimat : Mâcon (1961-1990)[5]


Vignoble[modifier | modifier le code]

Présentation[modifier | modifier le code]

Le vignoble couvre une superficie de 750 hectares environ, pour une production annuelle moyenne de 44 000 hectolitres.

Encépagement[modifier | modifier le code]

Le Chardonnay est l'unique cépage du vignoble de Pouilly-Fuissé.

Principaux climats[modifier | modifier le code]

Un « climat » est une dénomination bourguignonne du lieu-dit ; ces noms traditionnels désignent une particularité d'ordre topographique ou historique.

  • Chaintré : Les Chevrières, Le Clos Reyssier, les Plantes Vieilles, en Cenan
  • Fuissé : Les Vignes Blanches, Vers Cras, Le Clos, Les Brûlés, Les Perrières, Les Combettes
  • Solutré-Pouilly : En Servy, La Frérie, Aux Chailloux, Aux Morlays, Vers Cras, Au Clos
  • Vergisson : Les Crays, La Maréchaude, En Carmentrant, En Bulland

Les expressions des terroirs y sont multiples : le terrain argilo-calcaire, nuancé d'une parcelle à l'autre de marnes argileuses ou de sols pierreux, donne naissance à des vins riches et variés à la typicité bien affirmée.

Méthodes culturales et réglementaires[modifier | modifier le code]

Taille à queue du Mâconnais

La taille dite « taille à queue du Mâconnais » est caractéristique du Mâconnais, c'est une dérivation de la taille en Guyot. Cette taille en « arcure » permet de lutter contre le phénomène d'acrotonie, typique du cépage chardonnay, elle permet aussi de préserver la vigne contre le gel de printemps.

Le rendement maximum autorisé est de soixante hectolitres par hectare (60 hl/ha).

Galerie[modifier | modifier le code]

Vin[modifier | modifier le code]

Une robe claire et limpide caractérise ce bourgogne, généralement surnommé le « roi du Mâconnais ». Produits sur des sols sédimentaires riches en fossiles (ammonites, bélemnites, calcaires à gryphées ou à entroques), les pouilly-fuissé offrent un éventail d'arômes et de saveurs délicates et subtiles : fleur d'acacia, pierre à feu, amandes grillées, noisette, miel.

Gastronomie[modifier | modifier le code]

Ce vin aux notes très minérales fait corps avec la gastronomie du terroir de production, des grenouilles de la Dombes aux volailles de Bresse en passant par les poissons de Saône, les quenelles en sauce, les gougères et les fromages de chèvre du Mâconnais.

Pouilly-fuissé, grand vin de Bourgogne[modifier | modifier le code]

Depuis 1995, les Hospices de Beaune sont propriétaires d'un vignoble de quatre hectares dans l'appellation pouilly-fuissé. C'est le seul cru non produit en Côte d'Or qui soit mis aux enchères chaque année lors de la célèbre vente des Hospices, qui a lieu immuablement depuis 1924, le troisième dimanche de novembre.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Un hectare = 10 000 = 24 ouvrées. Source pour la superficie : www.vins-bourgogne.fr
  2. Un hectolitre (hl) = 100 litres = 133 bouteilles ; moyenne des récoltes sur cinq ans entre 2004 et 2008. Source pour le volume : www.vins-bourgogne.fr
  3. Décret du 27 octobre 2009
  4. Références sur la façon d'orthographier les appellations d'origine
  5. Archives climatologiques mensuelles - Mâcon (1961-1990)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]