Terrasses-du-larzac

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Terrasses-du-larzac
Notre dame de la grace sur les hauteurs de Gignac.jpg
Vignoble de Notre-Dame-de-la-Grâce sur les hauteurs de Gignac
Désignation(s) Terrasses-du-larzac
Appellation(s) principale(s) languedoc[1]
Type d'appellation(s) AOC-AOP
Reconnue depuis 2005
Pays Drapeau de la France France
Région parente Languedoc-Roussillon
Sous-région(s) coteaux du Languedoc
Localisation Hérault
Climat tempéré méditerranéen avec influence montagnarde
Cépages dominants grenache N, syrah N et mourvèdre N[2]
Vins produits rouges
Pieds à l'hectare minimum 4 000 pieds par hectare
Rendement moyen à l'hectare maximum 45 à 54 hectolitres par hectare[3]

Le terrasses-du-larzac, ou languedoc-terrasses-du-larzac[1] est un vin produit au nord-ouest de Montpellier, autour de la commune d'Aniane. Il s'agit d'une dénomination géographique au sein de l'appellation languedoc.

Histoire[modifier | modifier le code]

Antiquité[modifier | modifier le code]

Les vestiges attestent la présence de la vigne dans l'espace des terrasses du Larzac dès l’époque romaine, où une voie gallo-romaine très fréquentée passait par Lodève.

Moyen Âge[modifier | modifier le code]

Période moderne[modifier | modifier le code]

Période contemporaine[modifier | modifier le code]

Étymologie[modifier | modifier le code]

Situation géographique[modifier | modifier le code]

Orographie[modifier | modifier le code]

Pour les anglophones, une vidéo expliquant la formation des Terrasses du Larzac http://languedoc-wine.blogspot.com/2010/05/terrasses-du-larzac-geology.html

Géologie[modifier | modifier le code]

Climatologie[modifier | modifier le code]

Le climat de ce terroir viticole est typiquement méditerranéen. Il se caractérise par des hivers doux, des étés chauds et secs et des précipitations rares et concentrées notamment en automne de septembre à décembre (les précipitations annuelles sont proches de 800 mm). Au contraire, l'été est souvent très sec, voire aride dans l'arrière pays des garrigues, avec seulement quelques précipitations en août liées aux orages. Les vents dominants sont la tramontane, vent sec et froid qui chasse les nuages, et le marin, vent humide qui au contraire amène les nuages. Il peut parfois être très violent.

Le taux d'ensoleillement journalier moyen est de 7 h 22, largement supérieur à la moyenne française de 4 h 46[4]. En outre, relativement "protégée" du Mistral et de la Tramontane par l'avancée des reliefs cévenols, Montpellier est la ville la moins ventée du golfe du Lion. De plus, la proximité de la mer favorise l'installation de la brise marine qui tempère les excès thermiques en été.

La température annuelle moyenne est de 14,2 °C, supérieure à la moyenne nationale de 12,2 °C[4].

Le tableau ci-dessous indique les températures et les précipitations pour l'année 2007 :

Mois J F M A M J J A S O N D Année
Températures moyennes maximales (°C) 11 11 14 16 20 25 26 26 23 19 14 12 17,6
Températures moyennes minimales (°C) 7 7 10 11 14 19 20 21 18 15 10 8 13,3
Températures moyennes (°C) 9 9 12 13,5 17 22 23 23,5 21,5 17 12 10 15,6
Précipitations (hauteur moyenne en mm) 60 105 10 15 90 0 3 10 29 144 21 72 659
Source: MSN météo[5]

Vignoble[modifier | modifier le code]

Présentation[modifier | modifier le code]

Le vignoble des Terrasses du Larzac s'étend 32 des 168 communes des Coteaux du Languedoc, à savoir Aniane, Arboras, Le Bosc, Brissac, Causse-de-la-Selle, Ceyras, Gignac (en partie), Jonquières, Lagamas, Lauroux, Mérifons, Montoulieu, Montpeyroux, Moulès-et-Baucels, Murles, Octon, Pégairolles-de-Buèges, Pégairolles-de-l'Escalette, Poujols, Puéchabon, Saint-André-de-Sangonis, Saint-André-de-Buèges, Saint-Félix-de-Lodez, Saint-Guiraud, Saint-Jean-de-Buèges, Saint-Jean-de-Fos, Saint-Jean-de-la-Blaquière, Saint-Privat, Saint-Saturnin-de-Lucian, Soubès, Usclas-du-Bosc[6].

Encépagement[modifier | modifier le code]

Les cinq cépages admis en terrasses du Larzac sont le carignan noir, le cinsault, le grenache noir, le mourvèdre et la syrah. L’assemblage d’au moins deux cépages est obligatoire. Des règles s'appliquent au niveau de l'encépagement :

  • Les cépages syrah, grenache noir et mourvèdre doivent représenter au minimum 60 %, en étant limités individuellement à 75 %.
  • La syrah et /ou le mourvèdre doivent atteindre 20 % minimum
  • Le cinsault ne peut dépasser 30 %
  • Le carignan noir est limité à 40 %

Méthodes culturales[modifier | modifier le code]

Vinification et élevage[modifier | modifier le code]

Terroir et vins[modifier | modifier le code]

Structure des exploitations[modifier | modifier le code]

Les producteurs

chateau Alteirac, Les Souls, Domaine Joseph Berth, Domaine de Malavieille, La Reserve d’O, Mas des Brousses, Domaine Coston, Domaine Jordy, Mas du Pountil, Domaine de Blancous, Château de Jonquieres, Mas de l’Ecriture, Mas Cal Demoura, Domaine la Croix Chaptal, Domaine des Conquettes, Domaine les Caizegues, Clos du Serres, Domaine de Granoupic, Domaine Honore Audran, Mas Brunet, Mas Fabregous, Mas Haut-Buis, La Bastide des Oliviers, Domaine des Tremieres, Les domaines du Cap, Domaine La Sauvageonne, Domaine des Cres Richards, Cave des Vignerons du Pegairolles, Cave les Coteaux de Bueges, Cave les treilles d’Aniane, Les Coteaux du Castellas, Cave de Vignerons de Saint-Felix-Saint-Jean, Cave Tours et Terroirs, Domaine de la Devèze, Domaine des Vabres, La Pèira en Damaisèla, Causse d’Arboras, Mas des Chimères, Mas Plan de l'Homme, Domaine de Familongue, Domaine du Pas de l’Escalette, Mas de la Seranne, Mas Conscience, Mas de l'Erme, Mas des Quernes, Domaine de LHermas[7].

Type de vins et gastronomie[modifier | modifier le code]

Commercialisation[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Références sur la façon d'orthographier les appellations d'origine.
  2. Le code international d'écriture des cépages mentionne la couleur du raisin de la manière suivante : B = blanc, N = noir, Rs = rose, G = gris.
  3. [PDF] « Cahier des charges de l'appellation », sur http://agriculture.gouv.fr/, homologué par le « décret no 2011-1508 du 10 novembre 2011 relatif à l'appellation d'origine contrôlée « Languedoc » », JORF, no 0264,‎ 15 novembre 2011, p. 19156.
  4. a et b La population et la géographie de Montpellier - Portail Ville de Montpellier
  5. MSN météo Température mensuelle moyenne à Béziers (Languedoc).
  6. Fiche Terrasses-du-larzac
  7. Les producteurs de l'AOC Terrasses-du-larzac

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Site de la dénomination terrasses-du-larzac Vidéo sur l'encépagement Vidéo sur le terroir

Articles connexes[modifier | modifier le code]