Touraine (AOC)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Touraine.
Touraine
2008-10 Vendanges Chateau La-Roche.jpg
Vignoble de Touraine en automne
Désignation(s) Touraine
Appellation(s) principale(s) touraine
Type d'appellation(s) AOC
Reconnue depuis 1939 (1946 pour les mousseux)
Pays Drapeau de la France France
Région parente vallée de la Loire
Sous-région(s) Touraine
Localisation Indre-et-Loire et Loir-et-Cher
Climat tempéré océanique dégradé
Sol argilo-calcaire
Superficie plantée 28 hectares
Cépages dominants pinot gris, pinot meunier et pinot noir
Vins produits rouges, rosés, blancs, pétillants et mousseux
Production 1 700 hectolitres[1]
Pieds à l'hectare minimum de 4 500 pieds à l'hectare
Rendement moyen à l'hectare 60 à 72 hl/ha en rouge,
65 à 75 hl/ha en blanc,
72 à 78 hl/ha en mousseux[2]

Le touraine est un vin d'appellation d'origine contrôlée produit sur une partie des départements de l'Indre-et-Loire et du Loir-et-Cher.

Classé appellation d'origine contrôlée par le décret du 24 décembre 1939, le vignoble s'étend sur environ 5 300 hectares à l'intérieur des départements de l'Indre-et-Loire et du Loir-et-Cher pour un total de 70 communes.

L'appellation a désormais six dénominations géographiques distinctes : AOC Touraine-Amboise, AOC Touraine-Azay-le-Rideau, AOC Touraine-Mesland, AOC Touraine-Noble Joué, AOC Touraine-Chenonceaux et AOC Touraine-Oisly (voir Autres appellations).

Histoire[modifier | modifier le code]

Antiquité[modifier | modifier le code]

Moyen Âge[modifier | modifier le code]

Période moderne[modifier | modifier le code]

Période contemporaine[modifier | modifier le code]

Cépages[modifier | modifier le code]

Gamay de Touraine

Les vins blancs sont issus du chenin (appelé localement pineau de la Loire), du sauvignon et de l'arbois. Les vins issus du sauvignon sont secs et vifs avec des senteurs caractéristiques proches du cassis. Les blancs de Touraine sont secs, assez fermes, vifs et pleins et tiennent bien en bouteille. Les vins effervescents bénéficient de l'appellation Touraine mousseux. Le chardonnay peut faire partie de l'encépagement dans la limite de 20 %. Le Touraine mousseux est un vin solide mais frais.

Les vins rouges sont vinifiés à partir des cépages cabernet franc N, cabernet sauvignon N, côt N, pinot noir N, pinot meunier N, pinot gris G, pineau d'Aunis et gamay N (ce dernier étant réservé aux primeurs). Ce sont des vins friands et tanniques. Le Touraine primeur est un vin léger, fruité, au caractère gai et rustique.

Les vins rosés sont issus des cépages cabernet franc N et sauvignon N, côt, pinot noir N, pinot meunier N, pinot gris G, pineau d'Aunis N, gamay N et grolleau N. Ce sont des vins secs mais frais.

Autres appellations[modifier | modifier le code]

Confrérie des vignerons des Coteaux du Cher, ambassadrice de l'AOC Touraine

Parmi les vins AOC de Touraine, les autres AOC Touraine dénominations communales sont :

  • Le Touraine-Amboise : cette appellation regroupe dix communes situées en périphérie d'Amboise. Les vins rouges et rosés sont produits à partir de cépages Cabernet franc appelé localement « breton », Cabernet-Sauvignon, côt, gamay noir, et les vins blancs (secs, demi-secs et moelleux) à partir de chenin blanc appelé localement « pineau de la Loire ».
  • L'INAO a approuvé, lors de sa réunion de fin septembre 2011 [3], l’adjonction à l’AOC Touraine des dénominations géographiques complémentaires Chenonceaux et Oisly. La publication au Journal Officiel doit encore avoir lieu pour rendre cette décision officielle.
    • L’AOC Touraine pourra être suivie de la dénomination Chenonceaux (Touraine-Chenonceaux) pour les vins tranquilles blancs issus du cépage sauvignon B et les vins rouges issus d’un assemblage à base des cépages côt et Cabernet franc.
    • L’AOC Touraine pourra être complétée de la dénomination Oisly (Touraine-Oisly) pour les vins tranquilles blancs issus du cépage sauvignon B.
Cave en Touraine

Les autres vins AOC communales de l'ancienne Touraine sont :

  • Le chinon : La connaissance des vins de Chinon est indissociable de la littérature de Rabelais, qui en fut le plus célèbre chantre.
  • Le vouvray : un autre grand nom de réputation internationale, dont l'origine remonte à Saint-Martin lui-même et dont Balzac fait l'apologie dans son œuvre. À l'est de Tours, sur la rive droite de la Loire, la région de Vouvray produit uniquement des vins blancs. Ces vins peuvent être pétillants ou mousseux. Les vins de Vouvray, en bonne conditions de cave, peuvent se conserver 40 ans. Par ailleurs, en Touraine il n'est pas rare de remplacer le champagne par un vouvray lors des repas de fête.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. [1] Site des vins de loire : Page sur Touraine-noble-joué
  2. Décet du 16 octobre 2009
  3. INAO, Principales conclusions de la Commission permanente et du Comité national des AOC viticoles (28 et 29/09/2011), sous-titre "AOC Touraine", publié 04/10/2011

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]