Pessac-léognan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Pessac-léognan
GirondePays.png
Carte du Bordelais.
Désignation(s) Pessac-léognan
Appellation(s) principale(s) pessac-léognan[1]
Type d'appellation(s) AOC-AOP
Reconnue depuis 1987
Pays Drapeau de la France France
Région parente vignoble de Bordeaux
Sous-région(s) vignoble des Graves
Localisation Gironde
Climat océanique
Sol graviers (appelés graves) et sable
Superficie plantée 1 610 hectares
Cépages dominants cabernet sauvignon N, merlot N, cabernet franc N, sauvignon B et sémillon B[2]
Vins produits 80 % rouges et 20 % blancs
Production 71 145 hectolitres en 2009[3]
Pieds à l'hectare minimum 6 500 pieds par hectare
Rendement moyen à l'hectare maximum 54 à 60 hectolitres par hectare[4]
L'AOC pessac-léognan apparait en rose pâle sur la carte de la rive gauche.

Le pessac-léognan[1] est un vin français d'appellation d'origine contrôlée produit autour de Pessac et de Léognan dans le vignoble des Graves, une des subdivisions du vignoble de Bordeaux. Son aire de production se trouve immédiatement au sud de Bordeaux.

Vignoble[modifier | modifier le code]

Le château Haut-Brion, seul premier cru classé de 1855 non issu du Médoc, est aujourd’hui le chef de file des 68 châteaux et domaines.

Du fait de sa situation autour de la ville de Bordeaux, le vignoble de l’appellation fut très diminué au cours des cent dernières années par une urbanisation qui l’oblige à une lutte de tous les jours pour préserver ses terroirs de haute valeur viticole. L’AOC pessac-léognan a depuis quinze ans, grâce au dynamisme de ses producteurs, étendu sa surface cultivée de 500 hectares en 1975 à 1 600 hectares aujourd’hui.

L'appellation s'étend sur dix communes : Cadaujac, Canéjan, Gradignan, Léognan, Martillac, Mérignac, Pessac, Saint-Médard-d'Eyrans, Talence et Villenave-d'Ornon.

Vins[modifier | modifier le code]

Sévèrement sélectionnée, sa production annuelle s’élève à 65 000 hectolitres, soit près de 9 millions de bouteilles (80 % de rouges et 20 % de blancs secs), exportés à 75 %.

Liste des domaines[modifier | modifier le code]

Liste non exhaustive des producteurs
  • Chateau Baret
  • Château l'Angelot de Seguin (*)
  • Château Bahans Haut-Brion (*)
  • Château Bardey (*)
  • Château Bardins
  • Château Baulos-Charmes
  • le Bec en Sabot (*)
  • Château de Belloc (*)
  • Domaine de Blayes (*)
  • Château Bois Martin (*)
  • Château Bouscaut
  • Château Branon
  • Château Brown
  • Château Le Bruilleau
  • Château Cantebau (*)
  • Château Cantelys
  • Château Carbonnieux
  • Château les Carmes-Haut-Brion
  • Domaine de Carsin (*)
  • Château la Chapelle de la Mission-Haut-Brion (*)
  • Château Chênevert (*)
  • Domaine de Chevalier
  • le Clos des Carmes (*)
  • Château La Clotte (*)
  • Château Coquillas (*)
  • Château Coucheroy
  • Château Couhins
  • Château Couhins-Lurton
  • La Croix de Seguin (*)
  • Château de Cruzeau
  • Château De Guillemont (*)
  • Château d'Eck
  • Château d'Eyran
  • Château Ferran
  • Château de France
  • Château La Garde
  • Domaine de la Grâce d'Ornon (*)
  • Domaine de Grandmaison
  • Château Hannetot
  • Château Haut Bacalan
  • Château Haut de Domy (*)
  • Château Haut l'Artigues (*)
  • Château Haut l'Évêque (*)
  • Château Haut Malle (*)
  • Château Haut-Bailly
  • Château Haut-Bergey
  • Château Haut-Brion
  • Château Haut-Gardère
  • Château Haut-Lagrange

(*) Marque rattachée à une propriété.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Références sur la façon d'orthographier les appellations d'origine.
  2. Le code international d'écriture des cépages mentionne la couleur du raisin de la manière suivante : B = blanc, N = noir, Rs = rose, G = gris.
  3. Le Guide Hachette des vins, Hachette, 2010.
  4. Décret du 7 octobre 2009.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]