Puisseguin-saint-émilion

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Puisseguin-saint-émilion
Weinbaugebiete-frankreich-bordeaux.png
Le vignoble bordelais.
Désignation(s) Puisseguin-saint-émilion
Appellation(s) principale(s) puisseguin-saint-émilion[1]
Type d'appellation(s) AOC-AOP
Reconnue depuis 1936
Pays Drapeau de la France France
Région parente vignoble de Bordeaux
Sous-région(s) vignoble du Libournais
Localisation Gironde
Climat tempéré océanique
Superficie plantée 745 hectares
Cépages dominants merlot N, cabernet franc N, cabernet sauvignon N[2]
Vins produits rouges
Production 43 000 hectolitres en 2009[3]
Rendement moyen à l'hectare maximum 53 à 65 hectolitres par hectare[4]

Le puisseguin-saint-émilion[1] est un vin rouge français d'appellation d'origine contrôlée produit sur le territoire de la commune de Puisseguin. 753 hectares de superficie plantés en vigne ont été revendiqués en 2005 avec une production de 34 648 hl.

L'appellation produit exclusivement du vin rouge, et si presque tous les cépages bordelais peuvent y être utilisés (cabernet sauvignon, cabernet franc, merlot, côt, etc.), c'est le merlot qui prédomine nettement.

Histoire[modifier | modifier le code]

L'appellation est reconnue par un décret de 1936, mis à jour en décembre 2011[4]

Vignoble[modifier | modifier le code]

Avec le vignoble de Montagne, le vignoble de Puisseguin est dans le prolongement nord-est de Saint-Émilion sur la rive droite de la Barbanne. Avec les vignobles de Lussac-Saint-Émilion, de Saint-Georges-Saint-Émilion et de Montagne-Saint-Émilion, il forme les satellites du vignoble de Saint-Émilion.

Le rendement de base est fixé à 45 hl/ha avec un plafond limite de 20 %. Avant tout enrichissement ou concentration, les moûts doivent contenir au minimum 187 grammes de sucre naturel par litre. Le vin doit présenter après fermentation un degré alcoolique minimum de 11 % vol[4].

Les cépages[modifier | modifier le code]

Traditionnellement, les vins de Puisseguin-Saint-Émilion sont des vins d'assemblage de différents cépages, les trois principaux étant le merlot, le cabernet franc (ou bouchet) et le cabernet sauvignon.

La répartition des cépages est la suivante :

  • Le merlot, c'est le cépage le plus représenté (près de 80 % de l'encépagement). C'est un cépage précoce de deuxième époque, il apprécie le caractère frais et humide des sols à texture argileuse. Il mûrit bien et apporte au vin de la couleur, une bonne richesse alcoolique, une bonne complexité ainsi que de la souplesse et de la rondeur en bouche.
  • Le cabernet franc est essentiellement planté dans le Libournais, il représente près de 15 % de l'encépagement de Saint-Emilion. De précocité moyenne, il est plus utilisé sur les sols calcaires ou à texture un peu plus chaudes (sables et graves). Il apporte au vin une finesse aromatique légèrement épicée, une fraîcheur et une structure tanique, conférant au vin une grande aptitude de vieillissement.
  • Le cabernet sauvignon représente environ 5 % de l'encépagement, c'est un cépage tardif particulièrement adapté aux sols chauds et secs (gravelo-sableux ou sols argilo-calcaires bien exposés). Il apporte au vin des notes épicées, complexes et une richesse tanique favorable à une conservation longue et harmonieuse.

Le décret de l'appellation puisseguin-saint-émilion permet également l'utilisation de deux autres cépages : le malbec (ou côt) et la carménère. Seul le malbec est encore anecdotiquement utilisé.

Liste de producteurs[modifier | modifier le code]

  • SCEA Baron de Montfort :
    • La Rose de Monbadon
  • Château Lacabanne Duvigneau (Jean Paul et Martine Célèrier)
  • Château Beauséjour, certifié AB (Gérard Dupuy)
  • Château de Môle
  • Château Langlais, certifié AB (Gérard Dupuy)
  • Château Roc de Bernon
  • Château Rigaud (Pierre Taix)
  • Château La Rose Mayat (Vignobles Frédéric Dufour)
  • Vignerons de Puisseguin-Lussac Saint-Émilion[5] ;
  • Clos des religieuses (Thierry et Sabine Leynier)
  • Château Vieux Moulin De Roques (M.Sublett Viticulteur à Puisseguin (Gironde)
  • Château La Vaisinerie (Bernard Bessède)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Références sur la façon d'orthographier les appellations d'origine.
  2. Le code international d'écriture des cépages mentionne la couleur du raisin de la manière suivante : B = blanc, N = noir, Rs = rose, G = gris.
  3. Le Guide Hachette des vins 2011, Hachette, 2010.
  4. a, b et c [PDF] « Cahier des charges de l'appellation », sur http://agriculture.gouv.fr/, homologué par le « décret no 2011-1763 du 2 décembre 2011 relatif à l'appellation d'origine contrôlée « Puisseguin Saint-Émilion » », JORF, no 0282,‎ 6 décembre 2011, p. 20599.
  5. Site des vignerons de Puisseguin-Lussac Saint Emilion.