Fronsac (AOC)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Fronsac.
Fronsac
Désignation(s) Fronsac
Appellation(s) principale(s) fronsac[1]
Type d'appellation(s) AOC-AOP
Reconnue depuis 1937
Pays Drapeau de la France France
Région parente vignoble de Bordeaux
Sous-région(s) vignoble du Libournais
Localisation Gironde
Climat tempéré océanique
Sol calcaires et molasse
Superficie plantée 830 hectares[2]
Cépages dominants merlot N (70 %), cabernet franc N, cabernet sauvignon N[3],[4]
Vins produits rouges
Production 44 400 hectolitres[2]
Pieds à l'hectare minimum 5 000 pieds par hectare[3]
Rendement moyen à l'hectare maximum 53 à 65 hectolitres par hectare[3]

Le fronsac[1] est un vin rouge français d'appellation d'origine contrôlée produit autour de Fronsac. L'appellation forme avec celle de canon-fronsac le Fronsadais, une des parties du Libournais, appartenant au vignoble de Bordeaux.

Histoire[modifier | modifier le code]

L'appellation est reconnue par un décret de 1937, mis à jour en décembre 2011[3]. En 2009, le rendement passe de 47 hectolitres à 53 hectolitres par hectare [5]

Vignoble[modifier | modifier le code]

Les appellations fronsac et canon-fronsac, produisant uniquement du vin rouge, s’étendent sur des sols à tendance argilo-calcaires. Le calcaire à astéries prédomine sur le tertre et les plateaux. La molasse du Fronsadais marque les côtes et les combes. Cette typicité des terroirs est accentuée par la diversité de reliefs très accidentés. Les deux rivières, l’Isle et la Dordogne, protègent le vignoble des gelées printanières. La présence de nombreux arbousiers et chênes verts témoigne de ce climat privilégié.

L’AOC fronsac est réparti sur les communes de Fronsac, Saint-Aignan, La Rivière, Saint-Germain-de-la-Rivière, Saillans, et Galgon[3].

Les deux AOC fronsac et canon-fronsac comptent 170 propriétaires et récoltants. La superficie moyenne des châteaux est de 7 hectares et la production atteint 600 000 caisses par an. Dans les deux appellations, il n’existe pas de classement de château.

Le vin[modifier | modifier le code]

  • Les couleurs : la robe est souvent d’un rouge rubis soutenu. L’apparition de nuances topazées, parfois assez rapide, est la marque des grands terroirs calcaires.
  • Les parfums : Alliant finesse et vivacité, les arômes dominants de fruits rouges s’enrichissent souvent de touches d’épices, parfois même de truffe.
  • Les saveurs : vins charnus et racés, leur solide charpente tannique sait allier richesse et élégance.
  • Vins de garde : ils s’épanouissent au fil des ans avec toute la distinction que leur confère un grand terroir.

Les vins de Fronsac et le canon-fronsac se servent à 16-18 °C. Quand ils sont jeunes, laissez la bouteille reposer quelques heures debout et débouchez-là à l’avance car le contact avec l’air favorise l’expression du bouquet du vin. Pour les millésimes plus anciens, procédez à leur décantation.

Quel que soit l’âge de la bouteille, versez le vin avec précaution. Choisissez un vin jeune pour accompagner les fromages à pâte sèche, viande rouge grillée, civet, magret un vin plus ancien sur les viandes rouges rôties, volaille ou confit.

Un soir d'orage sur les vignes du Fronsadais.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Références sur la façon d'orthographier les appellations d'origine.
  2. a et b Le guide hachette des vins 2010, page 252.
  3. a, b, c, d et e [PDF] « Cahier des charges de l'appellation », sur http://agriculture.gouv.fr/, homologué par le « décret no 2011-1757 du 2 décembre 2011 relatif à l'appellation d'origine contrôlée « Fronsac » », JORF, no 0282,‎ 6 décembre 2011, p. 20596.
  4. Le code international d'écriture des cépages mentionne la couleur du raisin de la manière suivante : B = blanc, N = noir, Rs = rose, G = gris.
  5. « Histoire du vignoble de fronsac par le musée des boissons », sur http://www.musee-boissons.com.

Voir aussi[modifier | modifier le code]