Villeperdrix

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Villeperdrix
Villeperdrix
vue sur le village
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Département Drôme
Arrondissement Nyons
Canton Nyons et Baronnies

Rémuzat (avant mars 2015)

Intercommunalité Communauté de communes des Baronnies en Drôme Provençale
Maire
Mandat
Jacques Nivon
2014-2020
Code postal 26510
Code commune 26376
Démographie
Population
municipale
117 hab. (2016 en augmentation de 11,43 % par rapport à 2011)
Densité 4,5 hab./km2
Géographie
Coordonnées 44° 26′ 34″ nord, 5° 17′ 20″ est
Altitude Min. 365 m
Max. 1 480 m
Superficie 26,15 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Drôme

Voir sur la carte administrative de la Drôme
City locator 14.svg
Villeperdrix

Géolocalisation sur la carte : Drôme

Voir sur la carte topographique de la Drôme
City locator 14.svg
Villeperdrix

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Villeperdrix

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Villeperdrix
Liens
Site web villeperdrix.fr

Villeperdrix est une commune française située dans le département de la Drôme en région Auvergne-Rhône-Alpes.

Géographie[modifier | modifier le code]

Villeperdrix est situé à 9 km au nord-ouest de Rémuzat et à 21 km au nord-est de Nyons (chef-lieu du canton).

Les communes limitrophes sont Saint-May, Sahune et Arnayon.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Villeperdrix se trouve sur l'ancienne voie qui reliait les deux cités et capitales du peuple voconce, Vasio et Lucus Augusti (Luc-en-Diois). La voie passait par la vallée de l'Eygues, de l'Oule et de la Béoux. La présence romaine est attestée par le pont romain daté de la fin du Ier siècle. À l'époque médiévale, le village était un fief clunisien appartenant au diocèse de Die.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
2014 En cours Jacques Nivon DVG Cadre
1995 2014 Gérard Plantevin DVG  
1971 1995 Georges Brun Centre  
1951 1971 Gabriel Favier    
1945 1951 Felix Laget    
1922 1945 Elie Roullet    
1919 1922 Maurice Barnoin    
1913 1919 Adrien Poncon    
1908 1913 Jean Pierre Donzet    
1892 1908 Jacques Cheyron    
1881 1892 Honoré Ferdinand Barnoin    
1878 1881 Pascal Gourru    
1870 1878 Ferdinand Honoré Antonin Barnoin    
1860 1870 Antoine Honoré Barnoin    
1855 1860 Antoine François Barnoin    
1848 1855 Antoine Honoré Barnoin    
1822 1848 Honoré Antoine Barnoin    
1817 1822 Louis Terrot    
1809 1817 Antoine Rasclard    
1792 1809 Alexandre François Fabre    
Les données manquantes sont à compléter.

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[1]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2005[2].

En 2016, la commune comptait 117 habitants[Note 1], en augmentation de 11,43 % par rapport à 2011 (Drôme : +4,1 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
495506527552594580540542538
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
489501516504507485420386365
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
372345316243218208189143125
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2005 2010 2015
10693838193110107105116
2016 - - - - - - - -
117--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[3] puis Insee à partir de 2006[4].)
Histogramme de l'évolution démographique

Enseignement[modifier | modifier le code]

Santé[modifier | modifier le code]

Économie[modifier | modifier le code]

distillerie de lavande

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

église de Villeperdrix
  • Vestiges de l'enceinte fortifiée du village médiéval.
  • Vestige du pont romain de Villeperdrix[5]. Inscrit à l'inventaire des Monuments Historiques depuis 1989. Composé d'une arche unique ancrée sur le rocher, parementé en petit appareil de moellons réguliers, on peut voir les trous de boulins (pour les échafaudages). Le pont encore utilisable au début du XXe siècle, aurait été détruit dans les années 1930. Franchissant le torrent de la Croix, il appartient à la voie antique que l'on peut encore voir en suivant l'escarpement, avec murs de soutènement et traces d'ornières. Il daterait de la fin du premier siècle[6].
  • Léoux : emplacement de l'ancien castrum médiéval.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

Références[modifier | modifier le code]

  1. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  2. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  3. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  4. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.
  5. André Blanc, Ponts gallo-romains et très anciens de l'Ardèche et de la Drôme, p. 77-99, Gallia, 1966, no 24-1 (lire en ligne)
  6. Guy Barruol, Ponts romains en Gaule romaine, Montpellier, revue archéologique de Narbonnaise,

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :