Rochefort-Samson

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Rochefort.

Rochefort-Samson
Rochefort-Samson
Le village.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Département Drôme
Arrondissement Valence
Canton Vercors-Monts du Matin
Intercommunalité Valence Romans Agglo
Maire
Mandat
Gilles Passuello
2014-2020
Code postal 26300
Code commune 26273
Démographie
Gentilé Samsonnais, Samsonnaises
Population
municipale
1 000 hab. (2016 en augmentation de 3,73 % par rapport à 2011)
Densité 41 hab./km2
Géographie
Coordonnées 44° 58′ 26″ nord, 5° 09′ 09″ est
Altitude Min. 227 m
Max. 1 330 m
Superficie 24,59 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Drôme

Voir sur la carte administrative de la Drôme
City locator 14.svg
Rochefort-Samson

Géolocalisation sur la carte : Drôme

Voir sur la carte topographique de la Drôme
City locator 14.svg
Rochefort-Samson

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Rochefort-Samson

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Rochefort-Samson

Rochefort-Samson est une commune française située dans le département de la Drôme en région Auvergne-Rhône-Alpes.

Géographie[modifier | modifier le code]

La commune, traversée par le 45e parallèle nord, est de ce fait située à égale distance du pôle Nord et de l'équateur terrestre (environ 5 000 km).

La commune est située au pied des monts du Matin, entre les villages de Beauregard-Baret au nord et Barbières au sud.

La ville de Romans-sur-Isère se trouve à 14 km au nord-ouest de Rochefort-Samson, Chabeuil à 15 km au sud-ouest et Valence à 31 km à l'ouest.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Rochefort-Samson
Chatuzange-le-Goubet Beauregard-Baret Beauregard-Baret
Marches Rochefort-Samson Léoncel
Barbières

Histoire[modifier | modifier le code]

Paroisse mentionnée au XIe siècle, fief des comtes de Valentinois, réuni au domaine delphinal au XVe siècle.

Cette petite commune, sous l'impulsion de son maire de l'époque monsieur Didier, a eu son heure de gloire, dans les années 1970, lorsque furent organisées les "24 heures cyclistes de Rochefort Samson"...une course relais amateur, sur 24 heures...relayée par TF1...Jean-Claude Bourret , le présentateur de TF1, faisait une promotion de l'évènement à l'antenne...ce qui a permis à Rochefort Samson d'avoir un rayonnement national...De grandes stars du spectacle (comme Coluche) ou des médias (comme Léon Zitrone) sont venus à Rochefort Samson...et Jean-Claude Bourret a même eu une avenue à son nom, en signe de reconnaissance de la commune.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

La mairie.
Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
1947 1965 Jean Emile Vivion    
1971 1983 Maurice Didier    
2001 mars 2008 Gérard Piqués    
2008 2014 Jean-Pierre Béranger    
2014 En cours Gilles Passuello[1]   Fonctionnaire

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[2]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2007[3].

En 2016, la commune comptait 1 000 habitants[Note 1], en augmentation de 3,73 % par rapport à 2011 (Drôme : +4,1 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
8991 0231 0831 0371 0891 0321 0731 1251 094
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
1 1021 0941 0601 0361 0461 018992865863
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
812768792655623536527511504
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2012
499455432539744762909930980
2016 - - - - - - - -
1 000--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[4] puis Insee à partir de 2006[5].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Val Saint-Genis au pied des monts du Matin.
  • Rochers des Deux-Sœurs.
  • Grottes et montagne des Ussets.
  • Château ruiné de Rochefort XIe / XIIe siècles (table d'orientation).
  • Imposante église XIXe siècle.
  • Le point central des quatre-chemins.
  • Quartier les Blâches : lieu très prisé par la communauté des chasseurs du village, il y est régulièrement organisé des lâchers de gibiers volants et semi-volants tels que les alouettes, perdrix, canards, etc.

Vie locale[modifier | modifier le code]

La Saint-Blaise de Rochefort-Samson a lieu chaque année. On y retrouve une dégustation de foudjou et de vin blanc. La fête des laboureurs a elle aussi lieu chaque année.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Rochefort-Samson sur le site de l'association des maires et présidents de communautés de la Drôme (consulté le 8 mars 2015).
  2. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  3. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  4. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  5. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.


Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :