Ligne B du métro de Toulouse

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ligne B.
Toulouse "M" symbol.svg
Ligne B
Toulouse line B symbol.svg

Borderouge – Ramonville
L'édicule de la station Minimes – Claude-Nougaro.
L'édicule de la station Minimes – Claude-Nougaro.
Carte

Réseau Métro de Toulouse
Ouverture
Terminus Borderouge, Ramonville
Exploitant Tisséo-SMTC
Conduite (système) Automatique
Matériel utilisé VAL 208 NG

VAL 208 NG2

Dépôt d’attache Borderouge
Points d’arrêt 20
Longueur 15,7 km
Temps de parcours 27 min
Distance moyenne entre points d’arrêt 826 m
Communes desservies 2 (Toulouse, Ramonville-Saint-Agne)
Fréquentation
(moy. par an)
53 000 000 (2013)[1]
2e / 2
Lignes connexes Ligne A du métro de Toulouse Ligne T1 du tramway de Toulouse Ligne T2 du tramway de Toulouse

La ligne B du métro de Toulouse est l'une des deux lignes du réseau métropolitain de Toulouse. Elle relie la station Borderouge, au nord, à la station Ramonville, sur la commune de Ramonville-Saint-Agne, au sud-est.

La ligne est la deuxième ligne du métro toulousain, ouverte en 2007. Elle fait aujourd'hui l'objet d'un prolongement au sud, en direction de Labège.

La ligne B est longue de 15,7 kilomètres. Elle a enregistré, en 2013, 53 millions de validations, ce qui la classe 2e sur 2 lignes. Mais sa fréquentation est en croissance permanente. Elle devrait attendre prochainement les 60 millions de validations de la ligne A.

Histoire[modifier | modifier le code]

La ligne B a été inaugurée le 30 juin 2007.

Le coût de construction a été de 1 390 000 000 HT[2] (valeur 2007), soit environ 89 M€/km (matériel roulant inclus).

Pour fêter la première année de la ligne, Tisséo fait appel à l'agence de design global toulousaine KLD-Design ainsi qu'au street artist local Chat Maigre pour décorer[3] huit cages d'ascenseurs de la ligne: Université Paul Sabatier, Saint Agne SNCF, Palais de Justice, Carmes, Jean Jaurès, Jeanne d'Arc, Trois Cocus, Borderouge.

Depuis septembre 2009, à l'occasion du festival Occitania[4], l'annonce vocale de la prochaine station se fait en français et en occitan. C'est la même voix féminine qui annonce les stations dans les deux langues. Le record de fréquentation a été atteint le vendredi 6 décembre 2013 avec 226 444 validations[5].

Le 9 janvier 2017, la rupture d’une canalisation dans le quartier Saint-Agne provoque l’inondation de la station souterraine Saint-Agne – SNCF. La station est fermée pour une durée estimée de deux semaines au moins, et le trafic interrompu au sud de la station Saint-Michel – Marcel-Langer le temps du pompage de l’eau accumulée dans le tunnel[6].

Tracé et stations[modifier | modifier le code]

Stations de la ligne B

Tracé[modifier | modifier le code]

Entrée extérieure de la station Jeanne-d'Arc

La longueur totale de la ligne est de 15,7 km[7]. Elle est entièrement souterraine. La ligne B dessert 20 stations au total : 19 à Toulouse, 1 à Ramonville-Saint-Agne. Elle traverse Toulouse du nord, à Borderouge, au sud-ouest, à Ramonville.

À noter que, hors la station Jean-Jaurès, étant en correspondance avec la ligne A, les autres stations sont similaires, au bord des quais du moins.

La ligne naît au niveau de la Place Carré de la Maourine, au nord de Toulouse, au niveau du quartier Borderouge. La première station de la ligne, au nord, est la station Borderouge. Cette première station possède un parc relais. La ligne descend ensuite vers la station Trois Cocus, dans le quartier des Izards. Le métro passe ensuite sous la ligne ferroviaire Bordeaux-Sète.

La ligne descend alors vers le sud, pour arriver à La Vache, futur pôle multimodal, avec une correspondance avec la future ligne Toulouse Aerospace Express[8]. La station se situe au niveau de la rue Paul Verlaine, dans le quartier Barrière de Paris. D'ailleurs, la station suivante est la station Barrière de Paris, qui se situe au niveau d'un rond-point, à proximité de nombreux commerces. La ligne continue sa descente, vers les stations Minimes-Claude Nougaro et Canal du Midi, toutes deux situées dans le quartier des Minimes. La station Canal du Midi se situe sur les bords du canal, à côté du Conseil Départemental de la Haute-Garonne. La ligne B passe alors sous le Canal du Midi.

Une rame de la ligne B du métro toulousain

La ligne rentre ensuite dans l'hypercentre toulousain, avec la station Compans-Caffarelli, située sur le Boulevard Lascrosses. La station dessert notamment le quartier d'affaires du même nom, Compans-Caffarelli. Le métro effectue alors une boucle vers l'est pour descendre à la station Jeanne-d'Arc, à proximité de la basilique Saint-Sernin, sur le boulevard de Strasbourg. La station suivante est la station Jean-Jaurès, station de correspondance avec la ligne A du métro. La station est située à côté de la Place Wilson, ainsi que de nombreux monuments toulousains, comme la place du Capitole.

Quais de la station Palais de Justice

La ligne continue vers le sud avec la station François-Verdier, située à côté du monument aux morts, sur le carrefour entre le Boulevard Lazare-Carnot et la Rue de Metz notamment. La ligne fait alors un écart vers l'ouest puis vers le sud avec la station des Carmes, située à côté du célèbre marché toulousain. Le métro descend ensuite vers le sud et la station Palais de Justice, à côté du Pont Saint-Michel. La station est aussi le terminus des lignes T1 et T2 du tramway de Toulouse. La ligne descend ensuite en longeant l'île du Ramier vers la station Saint-Michel-Marcel-Langer, située à proximité du Stadium de Toulouse.

Le métro continue sa descente vers le sud, avec la station Empalot, du nom du même quartier populaire. Il passe alors au niveau de la station fantôme Niel, seule station fantôme du réseau toulousain. La ligne continue ensuite son trajet vers la station Saint-Agne-SNCF, station en correspondance avec la gare de Toulouse-Saint-Agne, gare de la ligne Toulouse-Bayonne. Le métro descend ensuite vers la station Saouzelong, ainsi que la station Rangueil, à proximité du quartier résidentiel de Rangueil.

Le métro se rapproche des universités du sud-est toulousain, avec les stations Université Paul-Sabatier et Faculté-de-Pharmacie, toutes deux situées à côté de l'Université Toulouse III-Paul Sabatier, et le Campus de Rangueil. La ligne arrive ensuite à son terminus : la station Ramonville, seule station de la ligne en dehors de la ville de Toulouse. La station se situe près de l'A623, petite portion du périphérique de Toulouse.

Liste des stations et correspondances[modifier | modifier le code]

      Stations Commune Lat/Long Correspondances Tisséo Réseau Arc-En-Ciel / TER
  O   Borderouge Toulouse 43° 38′ 27″ N, 1° 27′ 09″ E Liste des lignes de bus de Toulouse19263336404173114​​​​​​​​

Parc relais de 1 000 places

Réseau Arc-en-ciel [[|HOP!1]][[|HOP!2]]
  o   Trois-Cocus Toulouse 43° 38′ 17″ N, 1° 26′ 39″ E Liste des lignes de bus de Toulouse4161​​​​​​​​​​​​​​
  o   La Vache Toulouse 43° 38′ 01″ N, 1° 26′ 08″ E Liste des lignes de bus de Toulouse596069​​​​​​​​​​​​​ TAD de l'agglomération toulousaine105

Parc relais de 430 places

  o   Barrière-de-Paris Toulouse 43° 37′ 37″ N, 1° 26′ 02″ E Liste des lignes de bus de Toulouse152941110Stade Ernest-Wallon​​​​​​​​​​​
  o   Minimes
Claude-Nougaro
Toulouse 43° 37′ 14″ N, 1° 26′ 09″ E Liste des lignes de bus de Toulouse29​​​​​​​​​​​​​​​
  o   Canal-du-Midi Toulouse 43° 36′ 56″ N, 1° 26′ 02″ E Liste des lignes de bus de Toulouse1570Cimetières​​​​​​​​​​​​​
  o   Compans-Caffarelli Toulouse 43° 36′ 38″ N, 1° 26′ 09″ E Liste des lignes de bus Linéo de ToulouseL1​​​​​​​​​​​​​​​ Liste des lignes de bus de Toulouse314563AéroportNoctambus​​​​​​​​​​​
  o   Jeanne-d’Arc Toulouse 43° 36′ 31″ N, 1° 26′ 43″ E Liste des lignes de bus Linéo de ToulouseL1​​​​​​​​​​​​​​​ Liste des lignes de bus de Toulouse152329383942434570AéroportCimetièresNoctambus​​​​
  o   Jean-Jaurès Toulouse 43° 36′ 21″ N, 1° 26′ 56″ E Métro de Toulouse Ligne A du métro de Toulouse

Liste des lignes de bus Linéo de ToulouseL1L8​​​​​​​​​​​​​​ Liste des lignes de bus de Toulouse14232938AéroportCimetièresNoctambusVille​​​​​​​​

  o   François-Verdier Toulouse 43° 36′ 02″ N, 1° 27′ 07″ E Liste des lignes de bus Linéo de ToulouseL1L7L8​​​​​​​​​​​​​ Liste des lignes de bus de Toulouse14293844​​​​​​​​​​​​
  o   Carmes Toulouse 43° 35′ 52″ N, 1° 26′ 44″ E Liste des lignes de bus de Toulouse12NoctambusVille​​​​​​​​​​​​​
  o   Palais-de-Justice Toulouse 43° 35′ 32″ N, 1° 26′ 41″ E Tramway de Toulouse Ligne T1 du tramway de Toulouse Ligne T2 du tramway de Toulouse

Liste des lignes de bus de Toulouse1231Noctambus​​​​​​​​​​​​​

  o   Saint-Michel
Marcel-Langer
Toulouse 43° 35′ 08″ N, 1° 26′ 51″ E Liste des lignes de bus de Toulouse12Noctambus​​​​​​​​​​​​​​
  o   Empalot Toulouse 43° 34′ 48″ N, 1° 26′ 31″ E Liste des lignes de bus de Toulouse11385254​​​​​​​​​​​​
  o   Saint-Agne
SNCF
Toulouse 43° 34′ 49″ N, 1° 26′ 59″ E Liste des lignes de bus de Toulouse34115Noctambus​​​​​​​​​​​​​ (TER) 21, 22, 23, 24 et 25
  o   Saouzelong Toulouse 43° 34′ 47″ N, 1° 27′ 33″ E Liste des lignes de bus de Toulouse44​​​​​​​​​​​​​​​
  o   Rangueil Toulouse 43° 34′ 30″ N, 1° 27′ 42″ E Liste des lignes de bus de Toulouse2380​​​​​​​​​​​​​​
  o   Faculté-de-Pharmacie Toulouse 43° 34′ 05″ N, 1° 27′ 52″ E Liste des lignes de bus de Toulouse4478Noctambus​​​​​​​​​​​​​
  o   Université-Paul-Sabatier Toulouse 43° 33′ 39″ N, 1° 27′ 48″ E Liste des lignes de bus de Toulouse3444545678818288115Noctambus​​​​​​ Réseau Arc-en-ciel [[|HOP!3]]5083
  O   Ramonville Ramonville-Saint-Agne 43° 33′ 21″ N, 1° 28′ 35″ E Liste des lignes de bus Linéo de ToulouseL6​​​​​​​​​​​​​​​ Liste des lignes de bus de Toulouse27377988111112​​​​​​​​​​ TAD de l'agglomération toulousaine119

Parc relais de 1 050 places

Une station fantôme est située entre les stations Empalot et Saint-Agne-SNCF : la station Niel. Cette « station fantôme » est visible depuis le métro et assure la ventilation et l'accès pompiers[9].

Station fantôme[modifier | modifier le code]

  • Station Niel : La station Niel est une station fantôme située sous la caserne Niel, entre les stations Empalot et Saint-Agne-SNCF. Elle assure la ventilation, ainsi que l'accès aux pompiers.

Correspondances avec le réseau principal[modifier | modifier le code]

Dépôt et atelier[modifier | modifier le code]

Le dépôt et l'atelier du métro est situé au terminus nord de la ligne, après la station Borderouge.

Desserte[modifier | modifier le code]

Le parcours complet de la ligne dure 26 minutes et 30 secondes[10], la vitesse commerciale moyenne des rames est de 33 km/h[7].

Le premier départ des terminus a lieu à 5h15 sur la ligne A, le dernier départ a lieu en semaine à minuit, à 3h pour les vendredis et samedis[10].

L'intervalle entre chaque rame dépend, comme sur l'autre ligne du métro toulousain, de l'horaire : 1 min 20 aux heures de pointes, 4 minutes en soirée les vendredis et samedis, 5 minutes en heures creuses la semaine, 7 minutes en soirée la semaine et en heures creuses les dimanches et jours feriés, et enfin 9 minutes en début de service[10].

Matériel roulant[modifier | modifier le code]

Personnel d'exploitation[modifier | modifier le code]

Tarifs[modifier | modifier le code]

Sur cette ligne comme sur toutes les autres lignes de métro, bus ou tram de l'agglomération, il existe des billets magnétiques : aller simple, aller-retour (2 déplacements), 10 déplacements, illimités journée, illimités 2 journées, Tribu (2 à 12 personnes, avec 12 déplacements sur le billet) et le ticket soirée.

Il existe aussi la Carte Pastel, une carte sans contact, avec laquelle des tarifs spécifiques sont appliqués, par exemple pour les étudiants ou les personnes âgées, avec une réduction, ce qui n'est pas possible sur un ticket magnétique. La Carte Pastel est une carte multi-services puisqu'elle est valable dans plusieurs réseaux : TER Midi-Pyrénées, Réseau Arc-en-ciel et Tarn'bus. Bien évidemment, les tarifs appliqués selon les modes sont différents.

Trafic[modifier | modifier le code]

Ce tableau récapitule le trafic selon les années de la ligne B[11] :

2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015
17 300 000 38 900 000 40 900 000 44 200 000 46 799 322 50 000 000 51 900 000 52 300 000 52 100 000

La faible fréquentation de l'année 2007 est due à l'ouverture du métro, qui a ouvert en milieu d'année, le 30 juin.

Prolongements envisagés[modifier | modifier le code]

Prolongement au sud[modifier | modifier le code]

Projet initial (avant le Toulouse Aerospace Express)[modifier | modifier le code]

Un prolongement a été étudié pour 2019 de Ramonville jusqu’à La Cadène à Labège. D’une longueur d’environ 5 km, il comportera un viaduc d’environ 4,5 km et cinq stations aériennes. Seul le passage sous le canal du Midi sera souterrain. Sa maîtrise d'œuvre sera assurée par la société Arcadis[12]. Le coût total de l'extension est d'environ 420 millions € dont près de 300 millions seront financés par le Sicoval et le Conseil général de la Haute-Garonne[13]. Il a été soumis à la Commission nationale du débat public en novembre 2012[14]. La Commission a décidé qu'il n'y a pas lieu d'organiser un débat public sur le projet[15].

Le financement évalué à 362 M€ en septembre 2013 devrait être assuré par Tisséo et le Sicoval à hauteur de 141 M€ chacun, avec un complément de 80 M€ du conseil général. Le montage financier est atypique ; il est lié au raccord d'un hypermarché et à la vente de droits à construire auprès de plusieurs promoteurs sur 35 hectares autour du futur terminus à Labège-La Cadène, mais aussi l’extension de la galerie commerciale par Unibail Rodamco[16]. Le 18 décembre 2014, l'État a donné le feu vert au prolongement de la ligne B du métro. Il devrait participer au financement à hauteur de 20 millions d'euros. L'enquête publique s'est tenue du 2 avril au 18 mai 2015[17],[18].

      Stations Commune Lat/Long Correspondances Tisséo Réseau Arc-En-Ciel / TER
  O   Ramonville Ramonville-Saint-Agne 43° 33′ 21″ N, 1° 28′ 35″ E Liste des lignes de bus de Toulouse3762687988111112​​​​​​​​​ TAD de l'agglomération toulousaine119

Parc relais de 1 050 places

Liste des lignes de bus de Toulouse​​​​​​​​​​​​​​​Arc-en-ciel HOP! 3
  o   Parc Technologique du Canal Ramonville-Saint-Agne 43° 33′ 03″ N, 1° 29′ 19″ E
  o   Institut National Polytechnique Labège 43° 33′ 07″ N, 1° 30′ 15″ E
  o   Innopole Labège 43° 32′ 47″ N, 1° 30′ 33″ E
  o   Diagora Labège 43° 32′ 27″ N, 1° 30′ 49″ E
  O   Labège Labège 43° 32′ 15″ N, 1° 31′ 22″ E

Second projet[modifier | modifier le code]

Tracé du prolongement de la ligne B dans le contexte du Toulouse Aerospace Express.

À partir de 2014, le projet de prolongement entre en concurrence avec le Toulouse Aerospace Express, projet de troisième ligne de métro. En juillet 2016, le consensus se dégage de ne réaliser que les deux stations les plus au nord du prolongement, Parc Technologique du Canal et Institut National Polytechnique, la partie du prolongement au sud de l’INPT étant transférée au Toulouse Aerospace Express, mais avec trois stations au lieu de quatre. Dans cette configuration, Institut National Polytechnique deviendrait une troisième station de correspondance entre le TAE et la ligne B, et le terminus de la ligne B. Le prolongement serait réalisé en voie double jusqu’au Parc Technologique du Canal, puis à voie unique jusqu’au terminus de la ligne[19],[20]. Le coût de ce prolongement réduit serait de 220 M€[21].

La Commission nationale du débat public est une nouvelle fois saisie du projet le 25 octobre 2017. Le projet soumis à la CNDP fait 2,7 km et prévoit la construction de deux nouvelles stations au sud-est de l'agglomération. D'un coût estimé de 182.5 M€, il serait réalisé majoritairement en aérien. La Commission nationale du débat public a décidé de l'organisation d'une concertation préalable dont le garant sera Jean-Claude Ruysschaert[22]. Une nouvelle enquête publique, concommitante avec celle du Toulouse Aerospace Express, est prévue ultérieurement en 2018-19[20].

      Stations Commune Lat/Long Correspondances Tisséo Réseau Arc-En-Ciel / TER
  O   Ramonville Ramonville-Saint-Agne 43° 33′ 21″ N, 1° 28′ 35″ E Liste des lignes de bus de Toulouse2737627988111112​​​​​​​​​ TAD de l'agglomération toulousaine119

Parc relais de 1 050 places

Liste des lignes de bus de Toulouse​​​​​​​​​​​​​​​Arc-en-ciel HOP! 3
  o   Parc Technologique du Canal Ramonville-Saint-Agne 43° 33′ 03″ N, 1° 29′ 19″ E
  o   Institut National Polytechnique Labège 43° 33′ 08″ N, 1° 30′ 16″ E Toulouse Aérospace Express (TAE) (en projet)

Prolongement au nord[modifier | modifier le code]

Un autre projet a été proposé en par le maire de L’Union : prolonger le métro de Borderouge à L’Union.

Le principal argument est la surcharge des routes du nord-est toulousain par les voitures et les bus, nécessitant l’arrivée d’un transport en commun en site propre.

Mais un bus en site propre ne pourrait pas être réalisé : le Conseil Général de le Haute-Garonne, propriétaire des routes les plus fréquentées, interdit l’abattage des arbres. Ainsi, seul un tramway contournant ces routes (proposé par Pierre Cohen, ancien maire de Toulouse) ou un métro (le prolongement de la ligne B est réalisable) en permettrait la desserte.

Aucune étude n’a encore été réalisée, et le projet n’est pas inscrit au plan de déplacements urbains[23].

Parc relais[modifier | modifier le code]

Trois parcs relais pour les automobilistes arrivant de la banlieue et souhaitant emprunter les transports en commun sont situés à proximité de trois stations accueillant les terminus de plusieurs lignes de bus, à savoir :

  • Borderouge, dont le parc dispose de 1 130 places ;
  • La Vache, dont le parc dispose de 440 places ;
  • et Ramonville, dont le parc dispose de 1 110 places.

Références[modifier | modifier le code]

  1. SNO Tisseo, « SNO Tisseo Bilan de l'année 2012 », sur [1], SNO Tisseo, (consulté le 29 mars 2013)
  2. Maxime Lafage, « Étude exploratoire d'opportunité et de faisabilité d'une troisième ligne de métro pour Toulouse », sur [2], (consulté le 19 décembre 2012)
  3. "http://www.kld-design.fr/portfolio/tisseo-toulouse/"
  4. http://www.20minutes.fr/article/351603/Toulouse-Le-metro-serait-OK-pour-la-langue-d-Oc.php
  5. http://www.ladepeche.fr/article/2013/12/14/1775342-record-frequentation-battu-tisseo-708-209-voyages-jour.html
  6. « Toulouse : Inondée, la station Saint-Agne restera fermée pendant au moins deux semaines », 20 minutes, 9 janvier 2017 [lire en ligne]
  7. a et b « Ligne B – MidiMobilités », sur www.midimobilites.fr (consulté le 12 juillet 2017)
  8. « Carte interactive de la 3e ligne de métro : c'est la station Sept-Deniers », ladepeche.fr,‎ (lire en ligne)
  9. « Il n'y aura pas de station Niel », ladepeche.fr,‎ (lire en ligne)
  10. a, b et c « Tisséo, partenaire des transports de l’agglomération toulousaine », sur www.tisseo.fr (consulté le 12 juillet 2017)
  11. « Fréquentation Réseau Tisséo – MidiMobilités », sur www.midimobilites.fr (consulté le 12 juillet 2017)
  12. Le prolongement de la Ligne B du métro de Toulouse pour Arcadis
  13. Arcadis wins a major metro extension project in Toulouse, France - Press release
  14. Prolongement de la ligne B du métro de l'agglomération toulousaine à Labège Innopole - Commission nationale du débat public 21/11/2012
  15. Décision no 2013 / 01 / PROLB / 1 - Projet de prolongement de la ligne B du métro de l'agglomération toulousaine - Commission nationale du débat public 9/1/2013
  16. Accord sur le financement du métro à Labège - La Dépêche
  17. Arnaud Lafon «pour la prolongation du métro» - La Dépêche
  18. [PDF]Avis d'ouverture d'enquête publique
  19. Troisième ligne de métro. Combien ça va coûter et qui va payer
  20. a et b À Toulouse, le projet de connexion entre la ligne B du métro et la future troisième ligne avance
  21. Tableau de coûts des infrastructures SMTC
  22. Communiqué des décisions du 8 novembre 2017- Commission nationale du débat public 08/11/2017
  23. l’Union veut prendre le métro

Bibliographie[modifier | modifier le code]

François Barré, Joindre et Rejoindre. L'art et le métro de Toulouse, Paris, 2007 (ISBN 978-2-7557-0279-8)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Une rame VAL208 arrive à la station François Verdier.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :