Université-Paul-Sabatier (métro de Toulouse)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Université Paul Sabatier
Universitat Pau Sabatièr
L'escalier principal de la station.
L'escalier principal de la station.
Localisation
Pays France
Ville Toulouse
Quartier Rangueil
Adresse Route de Narbonne
Coordonnées
géographiques
43° 33′ 39″ nord, 1° 27′ 48″ est

Géolocalisation sur la carte : Toulouse

(Voir situation sur carte : Toulouse)
Université Paul Sabatier Universitat Pau Sabatièr
Caractéristiques
Position par
rapport au sol
Souterraine
Quais 2 (Latéraux)
Bouches 4
Accessibilité Oui
Transit annuel 2 145 170 (2016)
Historique
Mise en service
Architecte(s) M. Ketoff
Artiste(s) Roman Opałka
KLD-Design et Chat Maigre (Cabines d'ascenseurs)
Gestion et exploitation
Propriétaire Tisséo
Exploitant Tisséo
Ligne(s) Métro de Toulouse Ligne B du métro de Toulouse
Correspondances
Liste des lignes de bus de Toulouse​​​​​​​​​​​​​​​ 34445456788182115[[|Navette Hôpital]]Noctambus
Réseau Arc-en-Ciel Hop!303350383
Métro de Toulouse Ligne B du métro de Toulouse
Téléo (2020)

La station Université-Paul-Sabatier (Universitat Pau Sabatièr en occitan) est une station de la ligne B du métro de Toulouse, située dans le sud-est de la ville, juste à côté de l'Université-Toulouse-III-Paul-Sabatier, dans le quartier Rangueil.

Situation[modifier | modifier le code]

Université-Paul-Sabatier est située sur la ligne B du métro de Toulouse, entre les stations Faculté-de-Pharmacie au nord et Ramonville au sud.

Histoire[modifier | modifier le code]

La station est inaugurée le 30 juin 2007. Elle porte le nom de Paul Sabatier, chimiste français.

En 2016, la station a enregistré 2 145 170 validations[1], ce qui en fait la 10ème station la plus fréquentée sur 20 de l'ensemble de la ligne B, derrière Saint-Michel-Marcel-Langer et devant La Vache.

Services aux voyageurs[modifier | modifier le code]

Accès et accueil[modifier | modifier le code]

La station est située au sud-est de Toulouse, dans le quartier Rangueil, le long de la route de Narbonne. Elle compte deux entrées : l'une du côté du lycée Bellevue, l'autre du côté de l'université Paul-Sabatier. Ses deux entrées totalisent deux ascenseurs, deux escaliers et un escalator. La station est équipée de guichets automatiques permettant l'achat des titres de transports.

Elle est équipée d'un quai à 9 portes qui lui permet de recevoir des rames à 2 voitures.

Desserte[modifier | modifier le code]

Comme sur le reste du métro toulousain, le premier départ des terminus (Borderouge et Ramonville) est à 5h15, le dernier départ est à 0h du dimanche au jeudi et à 3h le vendredi et samedi.

Intermodalité[modifier | modifier le code]

La station compte une gare bus, terminus de nombreuses lignes des réseaux Tisséo et Arc-en-Ciel. La station est en connexion avec les lignes du réseau Tisséo 34, 44, 54, 56, 78, 81, 82, 115, Navette Hôpital Rangueil et Noctambus. Elle est également en connexion avec la ligne express Hop!303 du réseau Arc-en-Ciel et les lignes 350 et 383 du même réseau.


Architecture[modifier | modifier le code]

Ascenseur décoré par Chat Maigre.

Œuvre réalisée par Roman Opalka[2]. Il s'agit d'une pyramide de nombres allant de 1 à 8 se trouvant au fond de la salle des billets. On aperçoit aussi une ligne blanche traverser la rangée de 7. L'œuvre fait référence à la Faculté des Sciences et aux mathématiques. En haut de la pyramide l'unité du 1 à sa base huit fois 8, symbolisant l'infini. La ligne de lumière traversant le 7 doit symboliser le lien à la vie[3].

Pour fêter la première année de la ligne B, Tisséo s'associe à l'agence de design global toulousaine KLD-Design ainsi qu'à l'artiste local Chat Maigre pour habiller huit cabines d'ascenseurs[4] de la ligne, dont celle de l'Université Paul Sabatier.

A proximité[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Métro, tramway, bus : le palmarès des stations et des lignes les plus fréquentées, à Toulouse », Actu Toulouse,‎ (lire en ligne, consulté le 19 mars 2018)
  2. (fr) Les œuvres de la ligne B du métro toulousain
  3. François Barré, Joindre et Rejoindre. L'art et le métro de Toulouse, Paris, 2007, p. 143 (ISBN 978-2-7557-0279-8)
  4. « www.kld-design.fr » Ascenseurs métro Toulouse », sur www.kld-design.fr (consulté le 27 avril 2015)