Bouygues Travaux Publics

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Bouygues Travaux Publics
logo de Bouygues Travaux Publics

Fondateurs Bouygues
Forme juridique Société par Actions Simplifiée (SAS)
Slogan Shared innovation
Siège social Challenger à Guyancourt (Saint-Quentin-en-Yvelines)
Drapeau de France France
Direction Jean-Philippe Trin (Président)
Philippe Amequin (Directeur général)
Christian Gazaignes (Directeur Général Délégué de Bouygues Travaux Publics)
Activité BTP
Société mère Bouygues
Filiales Bouygues Construction Services Nucléaires, PraderLosinger, Bouygues Travaux Publics Région France
Effectif 4 900 (2017)
SIREN 407985308Voir et modifier les données sur Wikidata
Site web bouygues-tp.com

Bouygues Travaux Publics est une entreprise du groupe Bouygues spécialisée dans les domaines de l’aménagement du territoire et la construction d’infrastructures. Elle a réalisé un chiffre d’affaires de 2,26 milliards d’euros en 2016.

Elle intervient dans de nombreux pays et mène des opérations à forte dimension technique dans les domaines des tunnels et ouvrages souterrains, des travaux fluviaux et maritimes, des ouvrages d'art, des projets linéaires, du génie civil industriel, des activités de rénovation d’ouvrages, de terrassement et des mines.

Histoire[modifier | modifier le code]

Années 1950-1970 : origines[modifier | modifier le code]

Francis Bouygues crée en 1952 l’Entreprise Francis Bouygues, spécialisée dans les travaux industriels et le bâtiment en région parisienne, qui deviendra le groupe Bouygues.

En 1963, il crée l'Ordre des Compagnons du Minorange, une communauté professionnelle qui distingue l’élite des ouvriers.

En 1965, le groupe Bouygues commence à développer des activités de travaux publics sur le marché français. Le groupe est introduit en bourse en 1970.

Années 1980 : Tunnel sous La Manche et pont de l’île de Ré[modifier | modifier le code]

Bouygues Travaux Publics contribue à la réalisation, entre 1986 et 1993, du tunnel sous la Manche[1], à l’époque plus long tunnel sous-marin jamais réalisé à l’aide de tunneliers.

En 1988, Bouygues Travaux Publics réalise en vingt mois le deuxième plus long pont de France, le pont de l'île de Ré[2].

Années 1990 : développement international de l’activité[modifier | modifier le code]

Les années 1990 sont caractérisées par une forte croissance de l’activité Bâtiment et Travaux Publics à l’international. En 1990, Bouygues fait l’acquisition de Losinger [archive], troisième groupe suisse de BTP, dont la filiale VSL est le leader mondial de la précontrainte, et qui rejoint son pôle Travaux Publics.

En 1993, l'entreprise réalise la deuxième ligne du métro de Lille, une première pour Bouygues Travaux Publics.

En juin 1999, l’Assemblée Générale des actionnaires de Bouygues approuve la filialisation des activités Bâtiment et Travaux Publics.

Années 2000 – 2010 : diversification des projets et réalisations emblématiques[modifier | modifier le code]

Au cours des années 2000, Bouygues Travaux publics réalise le métro de Sydney (2000), le tunnel de Toulon, une section de l’autoroute A41 (19,3 km avec 3 km de tunnels et 29 ouvrages d’art dont 4 viaducs) en 2008, ainsi que le pont de Masan Bay en Corée du Sud et le viaduc East Tsing Yi à Hong Kong.

En 2014, elle réalise le tunnel du port de Miami[3] et le pont Henri Konan Bédié d’Abidjan[4].

Les projets en cours en 2018 incluent notamment :

Activités et réalisations[modifier | modifier le code]

Bouygues Travaux Publics intervient sur l’ensemble de la chaîne de valeur de la construction (de la conception d’un projet jusqu’à son exploitation et sa maintenance ; montage d’opérations, conception, construction, exploitation et services aux utilisateurs, maintenance et rénovation) pour des infrastructures de transport et des projets de génie civil, en France et dans le monde.

Ses activités se répartissent entre les domaines suivants :

Tunnels et ouvrages souterrains[modifier | modifier le code]

L’entreprise a réalisé plus de 550 km de tunnels de grands diamètres dans une quinzaine de pays.

Elle réalise des travaux d'excavation d'ouvrages souterrains en utilisant l'ensemble des techniques existantes : au moyen d’un tunnelier (pression de boue, pression de terre, ouvert à roche dure, densité variable, multi-modes) ; par méthodes conventionnelles ; en caissons préfabriqués immergés.

Principales réalisations :

L’entreprise a reçu plusieurs prix professionnels en 2016 et 2017 pour son activité de réalisation de tunnels et d’ouvrages souterrains (NCE Tunneling Awards 2016 et 2017)[15].

Travaux fluviaux et maritimes[modifier | modifier le code]

Bouygues Travaux Publics réalise des ports, des barrages fluviaux, quais, digues, écluses et structures off-shore.

Principales réalisations :

Ouvrages d’art[modifier | modifier le code]

L’entreprise conçoit et réalise des ponts à haubans, ponts suspendus, ponts bow-string, ponts en arc et ponts mixtes.

Principales réalisations :

Projets linéaires[modifier | modifier le code]

Bouygues Travaux Publics réalise des projets de grandes infrastructures routières et ferroviaires tels que des routes, autoroutes, échangeurs, lignes ferroviaires, lignes de métro ou lignes de tramway.

Principales réalisations ferroviaires :

Principales réalisations autoroutières :

Génie civil industriel[modifier | modifier le code]

L’entreprise réalise de grands équipements énergétiques et industriels : centrales nucléaires, usines de traitement de déchets, réservoirs de stockage de gaz liquéfié, usines de traitement d’eau, centrales thermiques, sites de maintenance et de remisage.

Principales réalisations :

Rénovation d’ouvrages[modifier | modifier le code]

La rénovation des ouvrages permet de prolonger la durée de vie des ouvrages en faisant face à leur vieillissement ou à de nouvelles normes. Elle est notamment prise en charge par VSL France, spécialiste en pré-contrainte, réparation et renforcement d’ouvrages.

Principales réalisations :

  • 2010-2014 : Complexe souterrain A14/A86 (France)
  • 2007-2010 : Tunnel du Mont-Cenis Fréjus (France)

Terrassement[modifier | modifier le code]

Bouygues Travaux Publics réalise des travaux de terrassement complexes : gestion des déblais – remblais et d’installations de stockage, optimisation des tracés, traitement et dépollution des sols, travaux d’assainissement, travaux d’enrochement.

Principales réalisations :

  • 2006-2009 : LGV A4 Rhin Rhône (France)
  • 2009-2012 : RNM Cameroun Nandéké-Mbéré (Cameroun)
  • 2009-2013 : Autoroute A1 Bata – Ayak Ntang (Guinée Equatoriale)
  • 2011-2013 : Aménagement de la RN1 Figuil – Magada (Cameroun)
  • 2011-2015 : Rétablissement du caractère maritime du Mont-Saint-Michel (France)
  • 2012 : Barrage de l’Onzon (France)
  • 2012-2013 : Reconstruction de Landsborough Highway (Australie)
  • 2013 : Rognonnas - Berge de la Durance (France)

Mines[modifier | modifier le code]

L’exploitation des mines à ciel ouvert est réalisée par l’activité DTP Mining qui couvre l’ingénierie, le forage – minage, le chargement – transport, l’exécution et la maintenance des équipements miniers.

  • 2010-2020 : Mine d’or de Tongon (Côte d’Ivoire)
  • 2012-2023 : Mine d’or de Kibali (Congo)
  • 2011-2019 : Mine d’or de Gounkoto (Mali)
  • 2017-2023 : Mine de bauxite (Guinée)[25]

Organisation[modifier | modifier le code]

La direction de Bouygues Travaux Publics est assurée par :

  • Jean-Philippe Trin, Président
  • Philippe Amequin, Directeur général
  • Christian Gazaignes, Directeur Général Délégué de Bouygues Travaux Publics
  • Bertrand Burtschell, Directeur général adjoint Région Parisienne et Grands Travaux France
  • Vincent Avrillon, directeur général adjoint Europe – Afrique – Amérique
  • Marc Adler, directeur général adjoint Asie – Océanie – Moyen Orient
  • Charles Allamagny, directeur général adjoint terrassement

Culture et responsabilité d'entreprise[modifier | modifier le code]

Mécénat[modifier | modifier le code]

Bouygues Travaux Publics conduit des actions de mécénat autour de l’éducation scientifique, l’éducation pour tous et l’éducation par le sport. L’entreprise est notamment « grand mécène » de l’INRAP : financement des Journées Nationales de l’Archéologie, publications, ouverture exceptionnelle de fouilles au public[26].

Bouygues Travaux Publics est également partenaire de l’association Sport Dans La Ville, qui œuvre en France pour l’insertion par le sport de jeunes issus de zones urbaines sensibles : formation et insertion professionnelle de jeunes à partir de l’âge de 14 ans, visites de chantiers, soutien financier pour l’ouverture de nouveaux terrains de sport[27].

Affaire de l'EPR de Flamanville[modifier | modifier le code]

Bouygues Travaux Publics a été condamnée le 7 juillet 2015 à 25 000 euros d'amendes pour avoir eu recours aux services de sociétés pratiquant le travail dissimulé et le prêt de main-d’œuvre illicite dans le cadre du chantier de l’EPR de Flamanville[28]. La société a été relaxée de la plupart des autres chefs d’accusation et a formé un pourvoi en cassation à l’encontre de cette décision[29].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Planete TP : tout sur les Travaux publics, « Le tunnel sous la Manche », sur www.planete-tp.com, (consulté le 27 mars 2018)
  2. a et b Planete TP : tout sur les Travaux publics, « Le pont de l’île de Ré », sur www.planete-tp.com, (consulté le 27 mars 2018)
  3. a et b « Bouygues fait ses premiers pas aux États-Unis », Le Figaro Bourse,‎ (lire en ligne, consulté le 27 mars 2018)
  4. a et b « Pont Henri-Konan-Bédié : un « emblème » pour Abidjan - Transport et infrastructures », Le Moniteur,‎ (lire en ligne, consulté le 27 mars 2018)
  5. « Bouygues TP pilotera les travaux de Villejuif à Créteil du Grand Paris Express - Grand Paris », Le Moniteur,‎ (lire en ligne, consulté le 27 mars 2018)
  6. « Grand Paris : Bouygues et Vinci décrochent les gros lots de la ligne 15 Sud », leparisien.fr,‎ 2017-07-03cest18:48:27+02:00 (lire en ligne, consulté le 27 mars 2018)
  7. lefigaro.fr, « Suivez le titanesque chantier de l’extension de Monaco sur la mer », Le Figaro,‎ (lire en ligne, consulté le 27 mars 2018)
  8. a et b « BOUYGUES : contrat de 490 milllions d'euros pour le métro de Hong Kong », Capital.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 27 mars 2018)
  9. « Bouygues construira un tunnel autoroutier bitube à Sydney - Transport et infrastructures », Le Moniteur,‎ (lire en ligne, consulté le 27 mars 2018)
  10. « Bouygues va creuser un tunnel dans le métro de Melbourne », FIGARO,‎ (lire en ligne, consulté le 27 mars 2018)
  11. « Alstom et Bouygues remportent un gros contrat à Manille », La Tribune,‎ (lire en ligne, consulté le 27 mars 2018)
  12. « Bouygues pose la première pierre du nouveau métro de Sydney - Les Echos », sur www.lesechos.fr (consulté le 27 mars 2018)
  13. « Bouygues Travaux Publics construira un tunnel immergé à Newcastle - Transport et infrastructures », Le Moniteur,‎ (lire en ligne, consulté le 27 mars 2018)
  14. « Bouygues Construction va utiliser le plus grand tunnelier du monde - Les Echos », sur www.lesechos.fr (consulté le 27 mars 2018)
  15. (en) « 2016 winners | NCE Tunnelling & Underground Space Awards », sur tunnellingawards.newcivilengineer.com (consulté le 27 mars 2018)
  16. « Le centre de Beyrouth se protège des vagues - Règles techniques », Le Moniteur,‎ (lire en ligne, consulté le 27 mars 2018)
  17. a et b « Bouygues Construction réalisera un port en République Dominicaine - Entreprises de BTP », Le Moniteur,‎ (lire en ligne, consulté le 27 mars 2018)
  18. « Yvelines Reconstruction du barrage de Chatou - Etat et collectivités », Le Moniteur,‎ (lire en ligne, consulté le 27 mars 2018)
  19. « Le Pont de Normandie s'affiche comme le plus grand ouvrage à haubans du monde - Les Echos », sur www.lesechos.fr (consulté le 27 mars 2018)
  20. « Bouygues TP portera le premier PPP de Corée du Sud pour le pont de Masan Bay - Etat et collectivités », Le Moniteur,‎ (lire en ligne, consulté le 27 mars 2018)
  21. « Un tramway concentré d’innovations - Etat et collectivités », Le Moniteur,‎ (lire en ligne, consulté le 27 mars 2018)
  22. « Bouygues gagne le contournement Nîmes-Montpellier - Transport et infrastructures », Le Moniteur,‎ (lire en ligne, consulté le 27 mars 2018)
  23. « Un sarcophage géant coiffe désormais la centrale nucléaire de Tchernobyl », sur Le Monde.fr (consulté le 27 mars 2018)
  24. « BOUYGUES Construction participera à la construction de l'EPR d'Hinkley Point », Capital.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 27 mars 2018)
  25. « Guinée : la GAC confie l'exploitation minière au français Bouygues », La Tribune,‎ (lire en ligne, consulté le 27 mars 2018)
  26. « Actualité | Bouygues Travaux Publics et l’Inrap : une confiance partagée », Inrap,‎ (lire en ligne, consulté le 27 mars 2018)
  27. « Nos partenaires - Sport dans la Ville », Sport dans la Ville,‎ (lire en ligne, consulté le 27 mars 2018)
  28. Chantier de l’EPR de Flamanville : Bouygues condamné pour avoir recouru à l’emploi de travailleurs dissimulés
  29. EPR de Flamanville. Travail dissimulé : Bouygues va faire appel