Gare d'Escalquens

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Escalquens
Image illustrative de l’article Gare d'Escalquens
Le bâtiment voyageurs.
Localisation
Pays France
Commune Escalquens
Adresse Place de la gare
31750 Escalquens
Coordonnées géographiques 43° 31′ 02″ nord, 1° 32′ 32″ est
Gestion et exploitation
Propriétaire SNCF
Exploitant SNCF
Services TER Occitanie
Fret SNCF
Train urbain (TER cadencé) de l'agglomération toulousaine Ligne F du réseau de transports en commun de Toulouse
Caractéristiques
Ligne(s) Bordeaux-Saint-Jean à Sète-Ville
Voies 2 (+ voies de service)
Quais 2
Transit annuel 64 307 voyageurs (2017)
Altitude 158 m
Historique
Mise en service 22 avril 1857
Correspondances
Liste des lignes de bus de Toulouse​​​​​​​​​​​​​​​ 7980204
Réseau Arc-en-Ciel 86

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Escalquens

Géolocalisation sur la carte : Occitanie

(Voir situation sur carte : Occitanie)
Escalquens

Géolocalisation sur la carte : Haute-Garonne

(Voir situation sur carte : Haute-Garonne)
Escalquens

La gare d'Escalquens est une gare ferroviaire française, de la ligne de Bordeaux-Saint-Jean à Sète-Ville, située au passage à niveau de l'avenue de la gare sur le territoire de la commune d'Escalquens, dans le département de la Haute-Garonne en région Occitanie.

Elle est mise en service en 1857 par la Compagnie des chemins de fer du Midi et du Canal latéral à la Garonne. C'est une gare de la Société nationale des chemins de fer français (SNCF), desservie par des trains TER Occitanie.

Situation ferroviaire[modifier | modifier le code]

Établie à 158 m d'altitude, la gare d'Escalquens est située au point kilométrique (PK) 269,464 de la ligne de Bordeaux-Saint-Jean à Sète-Ville, entre les gares de Labège-Village et de Montlaur.

Histoire[modifier | modifier le code]

La Compagnie des chemins de fer du Midi et du Canal latéral à la Garonne met en service la section de Toulouse à Béziers et la gare de Montlaur le 22 avril 1857[1]. En 1858, Escalquens est la 46e station du chemin de fer de Bordeaux à Cette, elle dessert ce village de 537 habitants, située à 13 km de Toulouse, 270 km de Bordeaux et 207 km de Cette[2].

En 2014, selon les estimations de la SNCF, la fréquentation annuelle de la gare était de 59 892 voyageurs[3]. En 2017, selon les estimations de la SNCF, la fréquentation annuelle de la gare était de 64 307 voyageurs[4].

Service des voyageurs[modifier | modifier le code]

Accueil[modifier | modifier le code]

Les quais de la gare.

Gare[5] SNCF, elle dispose d'un bâtiment voyageurs, avec guichet, ouvert du lundi au samedi et fermé les dimanches et jours fériés. Elle est équipée d'automates pour l'achat de titres de transport

Le passage d'un quai à l'autre se fait par un passage planchéié en face du bâtiment voyageurs.

Desserte[modifier | modifier le code]

Escalquens est desservie[5] par des trains régionaux TER Occitanie qui effectuent des missions entre les gares :

  • Toulouse-Matabiau - Narbonne (ligne F vers Matabiau), à raison de 18 allers et 17 retours par jour en semaine, cadencés à la demie-heure aux heures de pointe. Le temps de trajet est d'environ 15 minutes depuis Toulouse-Matabiau et 1 heure 25 minutes depuis Narbonne.
  • Toulouse-Matabiau - Perpignan, à raison de 8 allers et 7 retours par jour en semaine. Le temps de trajet est d'environ 15 minutes depuis Toulouse-Matabiau et 2 heures 15 minutes depuis Perpignan.

Intermodalité[modifier | modifier le code]

Un parking pour les véhicules est aménagé[5].

La gare est desservie par des bus des lignes 79, 80 et 204 du réseau Tisséo[5] et par la ligne 86 du réseau Arc-en-Ciel.

Service des marchandises[modifier | modifier le code]

Escalquens est une gare Fret SNCF, code 611707, qui propose un « service limité aux transports par train en gare »[6].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. François Palau, Maguy Palau, Le rail en France : 1852-1857, Palau, 1998, p. 169 extrait (consulté le 4 octobre 2011).
  2. Adolphe Joanne, Itinéraire de Bordeaux à Toulouse, à Cette et à Perpignan: itinéraire historique et descriptif, Hachette, 1858, p. 260 intégral (consulté le 4 octobre 2011)
  3. « Fréquentation en gares en 2014 – Escalquens », sur SNCF Open Data, traitement du 26 avril 2016 (onglet informations) (consulté le 3 novembre 2016).
  4. « Fréquentation en gares », sur ressources.data.sncf.com (consulté le 5 mai 2019)
  5. a b c et d Site SNCF TER Midi-Pyrénées, Informations pratiques sur les gares : Gare d'Escalquens lire (consulté le 25 avril 2015).
  6. Site Fret SNCF, Escalquens lire (consulté le 4 octobre 2011).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]



Origine Arrêt précédent Train Consultez la documentation du modèle Arrêt suivant Destination
Toulouse-Matabiau Labège-Village
ou Labège-Innopole
TER Occitanie Montlaur
ou Baziège
Castelnaudary
ou Carcassonne
ou Narbonne
Toulouse-Matabiau Labège-Innopole TER Occitanie Baziège Narbonne
ou Perpignan