Balma – Gramont (métro de Toulouse)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Balma – Gramont
Balmar - Gramont
Image illustrative de l’article Balma – Gramont (métro de Toulouse)
Localisation
Pays France
Ville Balma
Quartier Gramont
Adresse Route d'Agde
Coordonnées
géographiques
43° 37′ 47″ nord, 1° 28′ 59″ est

Géolocalisation sur la carte : Toulouse

(Voir situation sur carte : Toulouse)
Balma – Gramont Balmar - Gramont
Caractéristiques
Position par
rapport au sol
Souterraine
Quais 2 (Latéraux)
Accessibilité Oui
Transit annuel 4 682 568 (2016)
Historique
Mise en service 20 décembre 2003
Architecte(s) Séquences Architectes
Artiste(s) Jean-Michel Othoniel
Gestion et exploitation
Propriétaire Tisséo
Exploitant Tisséo
Ligne(s) Métro de Toulouse Ligne A du métro de Toulouse
Correspondances
Liste des lignes de bus de Toulouse​​​​​​​​​​​​​​​ 2035516872778384
TAD de l'agglomération toulousaine 106
Réseau Arc-en-Ciel Hop!4537681
Métro de Toulouse Ligne A du métro de Toulouse

La station Balma – Gramont (Balmar-Gramont[1] en occitan) est le terminus est de la ligne A du métro de Toulouse, située sur la commune de Balma.

Situation[modifier | modifier le code]

La station Balma-Gramont est située sur la ligne A du métro de Toulouse, après la station Argoulets. Elle est implantée au nord-est de Toulouse, sur la commune de Balma.

Histoire[modifier | modifier le code]

La station Balma-Gramont a ouvert le 20 décembre 2003, après des travaux débutés en 2001, alors que la ligne A avait ouvert en 1993[2]. Elle n'a donc pas toujours été le terminus de la ligne A du métro de Toulouse : jusqu'en 2003, le terminus de la ligne était la station Jolimont.

En 2013, la station a connue plus de 4,6 millions de validations, ce qui en fait la 5ème station de la ligne A la plus fréquentée[3]. De plus, en 2016, la station enregistra 4 682 562 validations[4], ce qui en fait toujours la 5ème station la plus fréquentée, devant Esquirol et derrière Capitole. Elle représentait alors 8 % du trafic de la ligne.

Services aux voyageurs[modifier | modifier le code]

Accès et accueil[modifier | modifier le code]

Il s’agit de la seule station de métro de la ligne A implantée hors de Toulouse. Elle se situe en effet sur la commune de Balma, ville de la banlieue est, près d'un rond-point où se rencontrent les routes d'Agde et de Lavaur, la rue Saint-Jean et le chemin de Gabardie. Elle n'est cependant située qu'à quelques dizaines de mètres du territoire de la ville de Toulouse : elle n'est pas située dans le centre-ville de Balma.

La station est accessible par deux entrées : l'une au niveau de la gare bus, du côté de la rue Saint-Jean, et l'autre du côté du centre commercial. Ces deux entrées totalisent deux ascenseurs, deux escaliers et deux escalators. La station est équipée de guichets automatiques, pour acheter les titres de transports, et aussi de quais latéraux à douze portes lui permettant de recevoir des rames de 52 m à quatre voitures.

Puits de lumière, dans la salle des billets, avec l’œuvre d'art associée à la station.

L'œuvre d'art unique associée à la station est un jardin circulaire placé au sein d'un grand rond-point, sous le niveau du sol. Il est visible depuis le hall de la station grâce à de grandes baies vitrées. Cette œuvre a été réalisée par Jean-Michel Othoniel[5].

Desserte[modifier | modifier le code]

Comme sur le reste du métro toulousain, le premier départ de la station est à 5h15, le dernier départ est à 0h du dimanche au jeudi et à 3h le vendredi et samedi[6].

Intermodalité[modifier | modifier le code]

La station est desservie par les lignes Tisséo 20, 35, 51, 68, 72, 77, 83 et 84, par la ligne à la demande 106 ainsi que par les lignes du réseau Arc-en-Ciel de Haute-Garonne 4, 53, 76 et 81.

La station possède enfin le premier parc relais du réseau de transports en commun de Toulouse[7], avec 1462 places.

Projet[modifier | modifier le code]

La station va connaître des travaux entre 2017 et 2019, dans le cadre du projet de doublement des voies de la ligne A du métro toulousain. Ces travaux vont se résumer à l'aménagement des quais déjà existants, ceux-ci n'étant pas encore exploités[8].

À proximité[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://tisseoc.free.fr/spip.php?article60
  2. « Ligne A – MidiMobilités », sur www.midimobilites.fr (consulté le 17 juillet 2017)
  3. « Ligne A – MidiMobilités », sur www.midimobilites.fr (consulté le 24 juin 2017)
  4. « Métro, tramway, bus : le palmarès des stations et des lignes les plus fréquentées, à Toulouse », Actu Toulouse,‎ (lire en ligne)
  5. (fr) « Présentation de l'œuvre d'art de la station Balma – Gramont », sur Tisséo.fr, (consulté le 18 mars 2009)
  6. « Tisséo, partenaire des transports de l’agglomération toulousaine », sur www.tisseo.fr (consulté le 17 juillet 2017)
  7. Super Utilisateur, « Les chiffres clés - SMTC Tisséo », sur www.smtc-tisseo.fr (consulté le 24 juin 2017), p. 36
  8. « 4P A4 doublement Ligne A_planche.pdf », sur haute-garonne.gouv.fr (consulté le 3 juillet 2018)