Roseraie (métro de Toulouse)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Roseraie (homonymie).

Roseraie
Rosèra
L'unique bouche de la station.
L'unique bouche de la station.
Localisation
Pays France
Ville Toulouse
Quartier La Roseraie
Adresse Place de La Roseraie
Coordonnées
géographiques
43° 37′ 12″ nord, 1° 28′ 10″ est

Géolocalisation sur la carte : Toulouse

(Voir situation sur carte : Toulouse)
Roseraie Rosèra
Caractéristiques
Position par
rapport au sol
Souterraine
Quais 2 (Latéraux)
Bouches 1
Accessibilité Oui
Transit annuel 2 167 542 (2016)
Historique
Mise en service 20 décembre 2003
Architecte(s) Séquences Architectes
Artiste(s) Damien Cabanes
Gestion et exploitation
Propriétaire Tisséo
Exploitant Tisséo
Ligne(s) Métro de Toulouse Ligne A du métro de Toulouse
Correspondances
Liste des lignes de bus de Toulouse​​​​​​​​​​​​​​​ 1936
Métro de Toulouse Ligne A du métro de Toulouse

La station Roseraie (Rosèra[1] en occitan) est une station de la ligne A du métro de Toulouse, située dans le quartier de La Roseraie, dans le nord-est de la ville. Elle fait partie du deuxième tronçon de la ligne A, ouvert en 2003, et non du tronçon historique, se terminant à Jolimont et ouvert en 1993.

Situation sur le réseau[modifier | modifier le code]

La station Roseraie se trouve sur la ligne A du métro de Toulouse, entre les stations Jolimont au sud et Argoulets au nord.

Histoire[modifier | modifier le code]

La ligne A a ouverte en 1993, alors que la station, elle, a ouvert ses portes le 20 décembre 2003, suite à la prolongation de la ligne A (dont les travaux ont débuté en 2001) entre les stations Jolimont et le terminus actuel, Balma-Gramont.

En 2016, la station enregistra 2 167 542 validations[2], ce qui en fait la 11ème station sur 18 la plus fréquentée de la ligne A, devant Patte-d'Oie et derrière Jolimont.

Services aux voyageurs[modifier | modifier le code]

Accès et accueil[modifier | modifier le code]

La station est accessible depuis le square Vincenzo Tonelli, situé au milieu de la place de La Roseraie, dans le quartier du même nom. Cette unique entrée compte un ascenseur, un escalator et un escalier.

Elle est équipée de guichets automatiques, permettant l'achat des titres de transports et aussi de quais latéraux à 12 portes, lui permettant de recevoir des rames de 52m à quatre voitures.

Desserte[modifier | modifier le code]

Comme sur le reste du métro toulousain, le premier départ des terminus (Balma-Gramont et Basso-Cambo) est à 5h15, le dernier départ est à 0h du dimanche au jeudi et à 3h le vendredi et samedi.

Intermodalité[modifier | modifier le code]

La station est en connexion avec les lignes du réseau Tisséo suivantes :

  • Liste des lignes de bus de Toulouse1936​​​​​​​​​​​​​​

Projet[modifier | modifier le code]

La station va connaître des travaux entre 2017 et 2019, dans le cadre du projet de doublement des voies de la ligne A du métro toulousain. Ces travaux vont se résumer à l'aménagement des quais déjà existants, ceux-ci n'étant pas encore exploités.

Architecture[modifier | modifier le code]

L'œuvre d'art associée à la station consiste en plusieurs puits de lumière percés dans les quais. « L’œil « tombe » ainsi dans des fosses – parallélépipédiques – rythmées par « une succession de plaques espacées et percées d’une fenêtre dont le pourtour est badigeonné d’une couleur différente »[3]. Cette intervention est l'œuvre de Damien Cabanes.

À proximité[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://tisseoc.free.fr/spip.php?article88
  2. « Métro, tramway, bus : le palmarès des stations et des lignes les plus fréquentées, à Toulouse », Actu Toulouse,‎ (lire en ligne, consulté le 21 mars 2018)
  3. (fr) « Présentation de l'œuvre d'art de la station Roseraie », sur Tisséo.fr (consulté le 18 mars 2009)