Trémie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie. Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom.

Sur les autres projets Wikimedia :

Une trémie peut être :

  • Un grand entonnoir destiné à stocker puis à verser une matière pondéreuse (grain, sable…) par gravitation.
    • Par extension, un wagon de chemin de fer qui sert à transporter une matière pondéreuse et qui se vidange par les trémies situées à sa base.
      Bruxelles-Arcades et tunnel du Cinquantenaire-001.JPG
    • Par extension toujours, la forme des citernes d'un navire vraquier transportant des matières pondéreuses.
    • Une trémie est aussi le réservoir de grain d'une moissonneuse-batteuse d'une contenance de 3 à 10 tonnes.
    • En agriculture la ou les trémies sont les réservoirs de semences montés sur les semoirs.
    • Une trémie est aussi le réservoir à produits d'épandage ( pulvérulents ou granulés) monté sur des appareils variés (épandeurs d'engrais, d'amendements, de pesticides, avion d'agriculture).
    • En spéléologie, une trémie est un éboulis provenant d’un orifice communiquant avec la surface ou un étage supérieur.
  • En architecture et urbanisme, une trémie peut désigner :
    • une ouverture dans un plancher pour escalier, cheminée, ascenseur.
    • En génie civil, une tranchée d'accès à un souterrain.
    • En urbanisme, une voie d’accès souterraine ou aérienne contournant un obstacle (monument, fleuve, voirie, colline), à l’inverse d’un tunnel qui le traverse, ou d’un pont qui l’enjambe sans changer de direction.