Saouzelong (métro de Toulouse)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Saouzelong
Sauselong
Image illustrative de l’article Saouzelong (métro de Toulouse)
Localisation
Pays France
Ville Toulouse
Quartier Saouzelong
Adresse Avenue Albert Bedouce
Coordonnées
géographiques
43° 34′ 47″ nord, 1° 27′ 33″ est

Géolocalisation sur la carte : Toulouse

(Voir situation sur carte : Toulouse)
Saouzelong Sauselong
Caractéristiques
Position par
rapport au sol
Souterraine
Quais 2 (Latéraux)
Bouches 1
Accessibilité Oui
Transit annuel 964 006 (2016)
Historique
Mise en service
Architecte(s) Pierre Ovinet
Benoît Chanson
Emmanuel Alexia
Artiste(s) Monique Frydman
Gestion et exploitation
Propriétaire Tisséo
Exploitant Tisséo
Ligne(s) Métro de Toulouse Ligne B du métro de Toulouse
Correspondances
Liste des lignes de bus de Toulouse​​​​​​​​​​​​​​​ 44
Réseau Arc-en-Ciel 83
Métro de Toulouse Ligne B du métro de Toulouse

La station Saouzelong (Sauselong en occitan) est une station de la ligne B du métro de Toulouse, située dans le sud de la ville, dans le quartier Saouzelong, dont la station a tiré son nom. En 2016, c'est la station la moins fréquentée de l'ensemble de la ligne B.

Situation sur le réseau[modifier | modifier le code]

Saouzelong est située sur la ligne B du métro de Toulouse, entre les stations Saint-Agne-SNCF à l'ouest et Rangueil au sud.

Histoire[modifier | modifier le code]

Lors de son inauguration le 30 juin 2007, cette station était équipée d'un quai à 7 portes qui ne lui permettait que de recevoir des rames à 2 voitures.

En 2016, la station enregistre à peine 964 006 validations[1], ce qui en fait la station la moins fréquentée de la ligne B, derrière la station Rangueil. Ce n'est cependant pas la station la moins fréquentée de l'ensemble du réseau de métro de Toulouse.

Services aux voyageurs[modifier | modifier le code]

Accès et accueil[modifier | modifier le code]

La station est proche du Canal du Midi, dans le quartier Saouzelong, au sud-est de Toulouse, à l'angle de l'avenue Albert Bedouce et de la rue Bonnat. Son unique entrée se situe au pied d'un ensemble d'immeubles collectifs, et compte un ascenseur, un escalator et un escalier. La station est équipée de guichets automatiques permettant l'achat des titres de transports.

Desserte[modifier | modifier le code]

Comme sur le reste du métro toulousain, le premier départ des terminus (Borderouge et Ramonville) est à 5h15, le dernier départ est à 0h du dimanche au jeudi et à 3h le vendredi et samedi.

Intermodalité[modifier | modifier le code]

La station est en connexion avec une seule ligne du réseau Tisséo, la ligne Liste des lignes de bus de Toulouse44​​​​​​​​​​​​​​​, qui relie Cours Dillon à Université-Paul-Sabatier, en passant par le centre-ville et Le Busca. Elle est également en connexion avec la ligne Réseau Arc-en-Ciel 83 du réseau Arc-en-Ciel, qui relie la station de métro Université-Paul-Sabatier à Salles-sur-l'Hers ou Ayguesives, en passant par Montesquieu-Lauragais et Castanet-Tolosan entre autres.

Architecture[modifier | modifier le code]

Comme les autres stations de la ligne, la station de Saouzelong a bénéficié d'un programme intégrant, la science de l'ingénieur, l'architecture et l'art contemporain, à l'utile d'un arrêt de transport en commun[2]. La commande de la société du métro de l'agglomération toulousaine (SMAT) demande notamment, d'apporter le maximum de lumière naturelle au cœur des stations. Pour Saouzelong, station souterraine sans constructions au-dessus, les architectes Pierre Ovinet et Benoit Chanson en collaboration avec le plasticien Emmanuel Alexa, ont conçu une architecture intégrant des verrières permettant un travail sur la lumière avec la plasticienne Monique Frydman[3].

À proximité[modifier | modifier le code]

  • Centre des Impots de Rangueil (Rue Jeanne-Marvig)
  • Mairie de quartier Sauzelong
  • Station VélôToulouse au n° 164 de l'avenue Albert Bedouce.

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Pascal Godon, Le métro de Toulouse : ligne B, l'architecture des stations, Architecture, Le Moniteur, novembre 2007 (ISBN 9782281193657).

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Métro, tramway, bus : le palmarès des stations et des lignes les plus fréquentées, à Toulouse », Actu Toulouse,‎ (lire en ligne, consulté le 19 mars 2018)
  2. Pascal Godon, Le métro de Toulouse : ligne B, l'architecture des stations, (fr) lien du 09/08/2009
  3. (fr) Les œuvres de la ligne B du métro toulousain