Bellancourt

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Bellancourt
Bellancourt
Mairie.
Blason de Bellancourt
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Hauts-de-France
Département Somme
Arrondissement Abbeville
Canton Abbeville-1
Intercommunalité Communauté d'agglomération de la Baie de Somme
Maire
Mandat
Brigitte Koch
2014-2020
Code postal 80132
Code commune 80078
Démographie
Gentilé Bellancourtois, Bellancourtoises
Population
municipale
522 hab. (2015 en augmentation de 8,75 % par rapport à 2010)
Densité 87 hab./km2
Géographie
Coordonnées 50° 05′ 27″ nord, 1° 54′ 38″ est
Altitude Min. 38 m
Max. 95 m
Superficie 5,98 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Somme

Voir sur la carte administrative de la Somme
City locator 14.svg
Bellancourt

Géolocalisation sur la carte : Somme

Voir sur la carte topographique de la Somme
City locator 14.svg
Bellancourt

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Bellancourt

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Bellancourt

Bellancourt est une commune française située dans le département de la Somme, en région Hauts-de-France.

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

Rose des vents Vauchelles-les-Quesnoy Saint-Riquier Rose des vents
Épagne-Épagnette N Buigny-l'Abbé
O    Bellencourt    E
S
Pont-Rémy Francières

Le village se trouve le long de la départementale 1001 (ancienne RN 1), à 6 km au sud-est d'Abbeville.

Hameaux et lieux-dits[modifier | modifier le code]

Le village comprend le hameau de Monflières, où se trouve la chapelle Notre-Dame-de-Monflières (datant du XIIe siècle) entièrement dédiée à la Vierge Marie et haut lieu de pèlerinage de Picardie, avec son parc Santa Maria et son calvaire du XVIIe siècle.

Histoire[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
mars 1995 mars 2008 Wilhem Demarcke    
mars 2008[1] avril 2014 Paul Gombart    
avril 2014[2] en cours
(au 6 mai 2014)
Brigitte Koch    

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[3]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2008[4].

En 2015, la commune comptait 522 habitants[Note 1], en augmentation de 8,75 % par rapport à 2010 (Somme : +0,2 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
260332404449461489491475433
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
432427414369384326296261288
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
281251242227245247247238247
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
246245287421480429488497505
2013 2015 - - - - - - -
521522-------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[5] puis Insee à partir de 2006[6].)
Histogramme de l'évolution démographique

Enseignement[modifier | modifier le code]

L'école publique Rose-Bertin accueille 70 enfants au cours de l'année scolaire 2017-2018[7].

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Chapelle Notre-Dame-de-Monflières. Elle est dédiée à la Vierge. Bâtie en 1160, elle possède un parc « Santa Maria » et un calvaire du XVIIe siècle. À l'intérieur, sont accrochées plus de 400 plaques de marbre offertes par les pèlerins guéris[8].
  • Église Saint-Martin : elle date du XVIe siècle et possède des orgues de 1845.
  • Chapelle sur la route nationale. Sanctuaire construit au début du XXe siècle[8].

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason de Bellancourt Blason D'or au cheval passant de gueules ; au chef d'azur chargé d'un poisson d'argent.
Détails
Le statut officiel du blason reste à déterminer.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2018, millésimée 2015, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2017, date de référence statistique : 1er janvier 2015.

Références[modifier | modifier le code]

  1. L'annuaire des maires, Supplément « 16 pages de trombinoscope » au Courrier picard du jeudi 27 mai 2008.
  2. Le Courrier picard, édition d'Abbeville, 8 avril 2014, p. 10.
  3. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  4. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  5. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  6. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014 et 2015.
  7. Courrier picard, p. 12, .
  8. a et b André Guerville, Chapelles et oratoires en Pays de Somme, Abbeville, éditeur : Frédéric Paillart, coll. « Richesses en Somme », 4e trimestre 2003, 302 p., p. 56 (ASIN B000WR15W8).

Ouvrages[modifier | modifier le code]