Climat de la Somme

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Le climat picard est tempéré soumis aux flux d'ouest de la façade maritime. Les précipitations moyennes annuelles sont comprises entre 600 et 800 mm. La façade maritime, plus exposée, reçoit entre 800 et 1 200 mm par an, mais enregistre des températures les plus clémentes l'hiver (moyenne en janvier d'environ °C) et environ 40 jours de gel contre 70 dans la partie plus continentale. Les températures estivales présentent une moyenne en juillet de 17 °C environ et les temps pluvieux et frais alternent avec des météorologies chaudes et sèches.

Climat à Abbeville[modifier | modifier le code]

Une station existe depuis le . Elle est déplacée deux fois ; depuis le , elle est située près de l'aérodrome, à une altitude de 69 mètres (50,1361, 1,83389)[1].

Abbeville est sous l'influence d'un climat océanique du fait de sa proximité avec la Manche. Les hivers, comme les étés, sont tempérés et pluvieux ; les jours de neige ne sont pas si rares (18 jours de neige par an en moyenne). Il y a 26 jours d'orage par an, avec un maximum aux mois de juillet et d'août ; les pluies sont fréquentes et réparties régulièrement dans l'année, avec une quantité de précipitations de 781,3 mm sur 128 jours. L'ensoleillement est moyen (1 678 heures par an), du fait de sa position au nord de la France et de l'influence océanique, qui permet aussi d’empêcher les températures d’être trop élevées, avec trois jours de fortes chaleurs (température supérieure ou égale à 30 °C), ou d'être trop froides, avec six jours de fortes gelées (température inférieure ou égale à −5 °C). Le record absolu de chaleur est de 41,3 °C, le [2],[3],[4] (lors d'une canicule, déjà marquée par un record de température minimale la plus élevée pour Abbeville : 21,9 °C le [5]) ; le record de froid est de −17,4 °C, le (lors d'une vague de froid). Par ailleurs, un record absolu national de pression atmosphérique a été établi le , avec 1 049,7 hPa[6].

Climat à Amiens[modifier | modifier le code]

Amiens possède un climat océanique typique du Nord de la France, avec des hivers relativement doux, des étés frais, et des précipitations bien réparties toute l'année. La ville, comme toute autre ville assez grande, possède un îlot urbain conséquent favorisant des températures minimales plus élevées.

Normales 1981-2010 Amiens-Glisy (Station Météo France)
Mois jan. fév. mars avril mai juin jui. août sep. oct. nov. déc. année
Température minimale moyenne (°C) 1,6 1,7 3,6 3,6 8,4 10,9 13,1 13 10,4 7,7 4,1 1,6 5,5
Température moyenne (°C) 4,2 4,8 7,5 9,6 13,5 16 18,4 18,5 15,3 11,6 7,2 4 10,9
Température maximale moyenne (°C) 6,7 7,9 11,5 14,5 18,6 21,2 23,7 24 20,2 15,5 10,1 6,5 15,1
Précipitations (mm) 47,1 47,1 46,9 44,3 48,4 55,2 61 55,6 44,5 59,2 58,2 63,7 631,2
Source : Météo France[7]
Normales 1981-2007 Amiens-Dury (Station secondaire)
Mois jan. fév. mars avril mai juin jui. août sep. oct. nov. déc. année
Température minimale moyenne (°C) 1,3 1,1 3,2 4,7 8,2 10,8 12,8 12,8 10,3 7,7 3,9 2 6,6
Température moyenne (°C) 3,9 4,1 7,1 9,4 13,1 15,7 18,1 18,2 15,1 11,5 6,9 4,4 10,7
Température maximale moyenne (°C) 6,4 7,2 11 14,1 18 20,7 23,5 23,5 20 15,2 9,8 6,7 14,7
Précipitations (mm) 56,7 46,7 48,7 48,8 57,2 60,5 59,4 57 54,3 69,5 60 73,1 691,9
Source : Météo France[8]

Note : Les moyennes de la station de Dury sont tirées de données approximatives et souvent incomplètes. De plus, avec l'urbanisation impactant les lieux de la station, les températures minimales sont à ce jour plus élevées que celles de la station de Glisy, qui est bien plus en périphérie (7km du centre ville contre 2km pour celle située entre Amiens et la commune de Dury).


Records de températures de Amiens-Glisy (Météo France) 1988-2020
Mois jan. fév. mars avril mai juin jui. août sep. oct. nov. déc. année
Record de froid (°C)
date du record
−14,6
10/01/2009
−12,7
07/02/1991
−10
04/03/2005
−3,9
08/04/2003
−1,2
07/05/1997
0,1
05/06/1991
4,5
04/07/1990
5,2
08/08/1990
1,1
27/09/1990
−5,4
30/10/1997
−9,5
24/11/1998
−13,5
29/12/1996
−14,6
10/01/2009
Record de chaleur (°C)
date du record
15,8
09/01/2015
19,4
24/02/1990
22,7
16/03/2005
26,7
19/04/2018
31,5
27/05/2005
36
27/06/2011
41,7
25/07/2019
38,1
10/08/2003
32,2
05/09/2013
27,8
02/10/2011
20,7
07/11/2015
17,1
07/12/2000
41,7
25/07/2019
Source : Météo France[7]
Records de températures Amiens-Dury (Station secondaire) 1969-2020
Mois jan. fév. mars avril mai juin jui. août sep. oct. nov. déc. année
Record de froid (°C)
date du record
−18
17/01/1985
−13,2
18/02/1969
−11,2
08/03/1971
−5
12/04/1978
−1
05/05/1996
0,9
01/06/1975
1,6
16/07/1971
3,5
28/08/1979
0,5
19/09/1977
−5,5
28/10/2003
−9
24/11/1998
−13,5
29/12/1996
−18
17/01/1985
Record de chaleur (°C)
date du record
15
19/01/2007
19,2
27/02/2019
23
16/03/2005
26,5
28/04/2007
31
27/05/2005
34,2
27/06/1976
41,8
25/07/2019
38,5
12/08/2003
32
29/09/2003
27
01/10/1985
19,1
08/11/1982
16
07/12/2000
41,8
25/07/2019
Source : Météo France[9] Infoclimat[10]


Climat à Albert-Méaulte[modifier | modifier le code]

Une station météorologique existe depuis le à l'aéroport Albert-Picardie (coordonnées géographiques : 49,97194, 2,70389), à 107 m d'altitude[11].

Le climat est tempéré océanique. Albert est située à une centaine de kilomètres de la Manche.

Climat à Péronne[modifier | modifier le code]

Climat à Montdidier[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Fiche du Poste 80001001 [PDF], contenant les données publiques de la station Météo-France d'Abbeville (consultée le ).
  2. D'après la liste des records absolus de chaleur du [image] (selon les données de Météo-France), publiée sur keraunos.org ; consultée le .
  3. Frédéric Decker, « Pluie de records historiques de chaleur jeudi  », sur lameteo.org, (consulté le 8 février 2020).
  4. « Canicule : 41,5 °C à Lille, 41,3 °C à Rouen et Orléans, 38,9 °C à Strasbourg… Une cinquantaine de villes ont battu leur record absolu de chaleur », sur francetvinfo.fr, (consulté le 8 février 2020).
  5. Frédéric Decker, « Records de chaleur mensuels et absolus ce  », sur lameteo.org, (consulté le 8 février 2020).
  6. Météo-France, « Anticyclone : nouveau record absolu de pression élevée en France ! », sur meteofrance.fr, (consulté le 8 février 2020).
  7. a et b « [1] », sur le site meteociel.fr.
  8. « [2] », sur le site infoclimat.fr.
  9. « [3] », sur le site meteociel.fr.
  10. « [4] », sur le site infoclimat.fr.
  11. [PDF] Fiche du poste 80523001, contenant les données publiques de la station Météo-France, consulté le 24 octobre 2015