Arrondissement d'Abbeville

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Arrondissement d'Abbeville
Arrondissement d'Abbeville
Situation de l'arrondissement d'Abbeville dans le département Somme.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Hauts-de-France
Département et
collectivité territoriale
Somme
Chef-lieu Abbeville
Code arrondissement 80 1
Démographie
Population 126 394 hab. (2015)
Densité 80 hab./km2
Géographie
Coordonnées 50° 06′ 25″ nord, 1° 50′ 12″ est
Superficie 1 589 km2
Subdivisions
Communes 164

L'arrondissement d'Abbeville est une division administrative française, située dans le département de la Somme, en région Hauts-de-France.

Composition[modifier | modifier le code]

Annuaire général d'Abbeville et de son arrondissement (1924).
Annuaire général d'Abbeville et de son arrondissement (1924).

L'arrondissement est constitué de 2015 à 2016 des communes des cantons suivants :

Le , l'arrondissement perd les 38 communes suivantes, qui sont rattachées par un arrêté du préfet de région du 23 décembre 2016 à l'arrondissement d'Amiens[1]. : Andainville, Aumatre, Avesnes-Chaussoy, Bermesnil, Cannessières, Cerisy-Buleux, Conteville, Domléger-Longvillers, Epaumesnil, Etrejust, Fontaine-le-Sec, Forceville-en-Vimeu, Foucaucourt-Hors-Nesle, Framicourt, Fresnes-Tilloloy, Fresneville, Fresnoy-Andainville, Frettecuisse, Heucourt-Croquoison, Hiermont, Inval-Boiron, Lignières-en-Vimeu, Le Mazis, Mouflières, Nesle-l'Hôpital, Neslette, Neuville-au-Bois, Neuville-Coppegueule, Oisemont, Rambures, Saint-Aubin-Rivière, Saint-Léger-sur-Bresle, Saint-Maulvis, Senarpont, Le Translay, Vergies, Villeroy et Woirel.

A l'inverse, les deux communes de Bettencourt-Rivière et de Condé-Folie sont transférées par le même arrêté de l'arrondissement d'Amiens à celui d'Abbeville.

Découpage communal depuis 2015[modifier | modifier le code]

Depuis 2015, le nombre de communes des arrondissements varie chaque année soit du fait du redécoupage cantonal de 2014 qui a conduit à l'ajustement de périmètres de certains arrondissements, soit à la suite de la création de communes nouvelles. Le nombre de communes de l'arrondissement d'Abbeville est ainsi de 200 en 2015, 200 en 2016 et 164 en 2017. Au , l'arrondissement groupe les 164 communes suivantes[2] :

  1. Abbeville
  2. Acheux-en-Vimeu
  3. Agenvillers
  4. Aigneville
  5. Ailly-le-Haut-Clocher
  6. Allenay
  7. Allery
  8. Argoules
  9. Arrest
  10. Arry
  11. Ault
  12. Bailleul
  13. Beauchamps
  14. Béhen
  15. Bellancourt
  16. Bernay-en-Ponthieu
  17. Béthencourt-sur-Mer
  18. Bettencourt-Rivière
  19. Biencourt
  20. Le Boisle
  21. Boismont
  22. Boufflers
  23. Bouillancourt-en-Séry
  24. Bourseville
  25. Bouttencourt
  26. Bouvaincourt-sur-Bresle
  27. Brailly-Cornehotte
  28. Bray-lès-Mareuil
  29. Brucamps
  30. Brutelles
  31. Buigny-l'Abbé
  32. Buigny-lès-Gamaches
  33. Buigny-Saint-Maclou
  34. Bussus-Bussuel
  35. Cahon
  36. Cambron
  37. Canchy
  38. Caours
  39. Cayeux-sur-Mer
  40. Chépy
  41. Citerne
  42. Cocquerel
  43. Condé-Folie
  44. Coulonvillers
  45. Cramont
  46. Crécy-en-Ponthieu
  47. Le Crotoy
  48. Dargnies
  49. Dominois
  50. Dompierre-sur-Authie
  51. Domqueur
  52. Domvast
  53. Doudelainville
  54. Drucat
  55. Eaucourt-sur-Somme
  56. Embreville
  57. Épagne-Épagnette
  58. Ercourt
  59. Ergnies
  60. Érondelle
  61. Estréboeuf
  62. Estrées-lès-Crécy
  63. Favières
  64. Feuquières-en-Vimeu
  65. Fontaine-sur-Maye
  66. Fontaine-sur-Somme
  67. Forest-l'Abbaye
  68. Forest-Montiers
  69. Fort-Mahon-Plage
  70. Francières
  71. Franleu
  72. Fressenneville
  73. Frettemeule
  74. Friaucourt
  75. Friville-Escarbotin
  76. Froyelles
  77. Frucourt
  78. Gamaches
  79. Gapennes
  80. Gorenflos
  81. Grand-Laviers
  82. Grébault-Mesnil
  83. Gueschart
  84. Hallencourt
  85. Hautvillers-Ouville
  86. Huchenneville
  87. Huppy
  88. Lamotte-Buleux
  89. Lanchères
  90. Liercourt
  91. Ligescourt
  92. Limeux
  93. Long
  94. Longpré-les-Corps-Saints
  95. Machiel
  96. Machy
  97. Maisnières
  98. Maison-Ponthieu
  99. Maison-Roland
  100. Mareuil-Caubert
  101. Martainneville
  102. Méneslies
  103. Mérélessart
  104. Mers-les-Bains
  105. Mesnil-Domqueur
  106. Miannay
  107. Millencourt-en-Ponthieu
  108. Mons-Boubert
  109. Mouflers
  110. Moyenneville
  111. Nampont
  112. Neufmoulin
  113. Neuilly-le-Dien
  114. Neuilly-l'Hôpital
  115. Nibas
  116. Nouvion
  117. Noyelles-en-Chaussée
  118. Noyelles-sur-Mer
  119. Ochancourt
  120. Oneux
  121. Oust-Marest
  122. Pendé
  123. Ponches-Estruval
  124. Ponthoile
  125. Pont-Remy
  126. Port-le-Grand
  127. Quend
  128. Quesnoy-le-Montant
  129. Ramburelles
  130. Regnière-Écluse
  131. Rue
  132. Saigneville
  133. Sailly-Flibeaucourt
  134. Saint-Blimont
  135. Saint-Maxent
  136. Saint-Quentin-en-Tourmont
  137. Saint-Quentin-la-Motte-Croix-au-Bailly
  138. Saint-Riquier
  139. Saint-Valery-sur-Somme
  140. Sorel-en-Vimeu
  141. Tilloy-Floriville
  142. Le Titre
  143. Toeufles
  144. Tours-en-Vimeu
  145. Tully
  146. Valines
  147. Vauchelles-les-Quesnoy
  148. Vaudricourt
  149. Vaux-Marquenneville
  150. Vercourt
  151. Villers-sous-Ailly
  152. Villers-sur-Authie
  153. Vironchaux
  154. Vismes
  155. Vitz-sur-Authie
  156. Vron
  157. Wiry-au-Mont
  158. Woignarue
  159. Woincourt
  160. Yaucourt-Bussus
  161. Yvrench
  162. Yvrencheux
  163. Yzengremer
  164. Yonval

Démographie[modifier | modifier le code]

En 2015, l'arrondissement comptait 126 394 habitants[Note 1].

Évolution de la population  [ modifier ]
1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2015
132 867135 501133 028131 494131 215127 892134 951126 394
(Sources : Base Insee, population sans doubles comptes à partir de 1962[3] puis population municipale à partir de 2006[4].)
Histogramme de l'évolution démographique

Administration[modifier | modifier le code]

  • Oscar de Poli (1838-1908) : sous-préfet d’Abbeville le 24 mai 1876.
  • De septembre 2007 à février 2010 : Maryse Moracchini.
  • De février 2010 à août 2013 : Philippe Dieudonné.
  • Depuis août 2013 : Jean-Claude Geney[5].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2018, millésimée 2015, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2017, date de référence statistique : 1er janvier 2015.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Arrêté du Préfet de région du 23 décembre 2016 portant modification des limites territoriales des arrondissements de la Somme », Recueil des actes administratifs de la préfecture des Hauts-de-France, no 200,‎ , p. 321 (lire en ligne [PDF]).
  2. « Composition de l'arrondissement d'Abbeville », sur https://www.insee.fr (consulté le 20 janvier 2018)
  3. Population selon le sexe et l'âge quinquennal de 1968 à 2013 - Recensements harmonisés - Séries départementales et communales
  4. Fiches Insee - Populations légales de l'arrondissement pour les années 1968, 1975, 1982, 1990, 1999, 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014 et 2015.
  5. « Un nouveau sous-préfet nommé », sur courrier-picard.fr, (consulté le 26 mars 2015) : « Après l'annonce du départ du sous-préfet Philippe Dieudonné (Courrier Picard du 30 juillet 2013), qui part rejoindre Boulogne-sur-Mer après trois ans passés à Abbeville, son successeur a été désigné. Il s'agit de Jean-Claude Geney, nommé par un décret publié le 7 août 2013 dans le Journal officiel de la République française. »

Voir aussi[modifier | modifier le code]