Abréviations militaires (France)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Cette page sur les abréviations militaires en France présente quelques abréviations et sigles utilisées par les Forces armées françaises.

Histoire du jargon militaire[modifier | modifier le code]

Pendant longtemps le jargon militaire a été très abondant en France. Il est parfois très confus, car plusieurs mots existaient pour désigner le même objet et les anciennes provinces de France prononçaient différemment certains mots. Ainsi, trente-deux dénominations existaient au Moyen Âge tardif pour le mot « flèche »[1].

Au XVIIe siècle, les vocabulaires et l'Académie française jouent un rôle certain pour réduire la diversité de ce jargon : des choix sont faits, volontairement ou par oubli. Un siècle plus tard, il subsiste néanmoins une variation continue de ce langage au fil des périodes de paix et de guerre, et aucun pouvoir central pour le contrôler. En pratique, les termes provenaient des soldats eux-mêmes qui finissaient par les imposer, alors que les bureaux de guerre ou le ministère de la Guerre n'ont pu que les légaliser[1].

Les abréviations apparaissent dans ce contexte, par commodité dans les registres[2] : « cuir » pour « cuirassier » durant la Première Guerre mondiale, par humour[2] : « auxi » (qui se prononce comme « occis ») chez les poilus pour « auxiliaire » ou simplement par commodité.

On peut noter une évolution au fil du temps de ces abréviations selon les usages[3], sans compter les évolutions dues aux changements d'armements, de grades et de bataillons auxquels font référence les abréviations militaires.

Depuis le milieu du XXe siècle, les États membres de l'OTAN passent des accords de normalisation définissant entre autres les termes et les conditions adoptés par les pays membres de l'alliance concernant les systèmes et les équipements militaires, ce qui a mené l'utilisation fréquente d'acronymes en anglais. Aujourd'hui certaines composantes des armées donnent un lexique des abréviations qu'elles utilisent.

Liste alphabétique des abréviations militaires[modifier | modifier le code]

Sans être exhaustive, cette liste présente une base des formulations courantes et spécifiques[4] :

A[modifier | modifier le code]

Sommaire : Haut - A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

B[modifier | modifier le code]

Sommaire : Haut - A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
  • B4 : Bureau logistique.
  • BA :
  • BAA : Bataillon d'appui aéromobile ;
  • BART : Brigade d'artillerie.
  • BAC :
  • BAF : Bataillon alpin de forteresse ;
  • BAICM : Bataillon autonome d'infanterie coloniale de marche.
  • BAM :
    • Brevet d'alpinistre militaire ;
    • Bâtiment anti-missile ;
    • Brigade aéromobile.
  • BAMBC : Bataillon autonome des bâtiments et matériels coloniaux ;
  • BAN : Base aéronavale ;
  • BAP : Bureau administratif du personnel ;
  • BAS1 : Brevet d'aptitude en spécialité - niveau 1 ;
  • BAS2 : Brevet d'aptitude en spécialité - niveau 2 ;
  • BASM : Bombe à sous-munitions ;
  • BAT : Brevet d'aptitude technique ;
  • BATFRA : Bataillon français ;
  • BATINF : Bataillon d'infanterie.
  • BB :
    • Bâtiment base (marine) ;
    • Brigade blindée.
  • BBB : Brigade blindée britannique.
  • BC :
    • Brigade de cavalerie ;
    • Bataillon de chasseurs.
  • BCA : Bataillon de chasseurs alpins.
  • BCC :
    • Bataillon de chars de combat ;
    • Bâtiment cadres célibataires.
  • BCG :
  • BCH : Brigadier-chef ;
  • BCHM : Bataillon de chasseurs de haute montagne.
  • BCL :
    • Bataillon de chars légers ;
    • Bataillon de chars lourds ;
    • Batterie de Commandement et de Logistique.
  • BCP :
    • Bataillon de chasseurs à pied ;
    • Bataillon de chasseurs portés.
  • BCPyr : Bataillon de chasseurs pyrénéens ;
  • BCS : Bataillon de commandement et de soutien ;
  • BCTC : Bataillon de chars de troupes coloniales ;
  • BDAC : Bataillon de défense antichar (rattaché à l'artillerie divisionnaire) ;
  • BDC : Bâtiment de débarquement de chars ;
  • BDCMZ : Bureau de planification de la défense civile et militaire zonale ;
  • BdD : Base de Défense ;
  • BDP : Bataillon de dragons portés ;
  • BDRIJ : Brigade départementale de renseignements et d'investigations judiciaires ;
  • BE : Brevet élémentaire ;
  • BEF : British Expeditionary Force (Corps expéditionnaire britannique en France pendant la Première Guerre mondiale) ;
  • BEOM : Bataillon d’élèves-officiers de Munster ;
  • BEP : Bataillon étranger de parachutistes ;
  • BF : Brigade fluviale ;
  • BFA : Brigade franco-allemande ;
  • BFG : Brigade fluviale de la Gendarmerie ;
  • BFST : Brigade des forces spéciales terrestres ;
  • BG : Bataillon du génie ;
  • BGA : Brigade de gendarmerie air ;
  • BGR : Brigadier ;
  • BHM : Brigade de haute montagne ;
  • BHR : Batterie hors-rang ;
  • BIA : Base Interarmées ;
  • BIAT : Base Interarmées de Théâtre ;
  • BICM : Bureau d'information sur les carrières de la Marine ;
  • Bie : Batterie ;
  • BIL : Bataillon d'infanterie légère ;
  • BILA : Bataillon d'infanterie légère d'Afrique ;
  • BIM : Brigade d'infanterie de montagne ;
  • BIMa : Bataillon d'infanterie de marine ;
  • BIMP : Bataillon d'infanterie de marine du Pacifique ;
  • BITD : Base industrielle et technologique de Défense ;
  • BK : Bunker ;
  • BL : Brigade logistique ;
  • BLB : Brigade légère blindée ;
  • BLBIMa : Brigade légère blindée de marine ;
  • BLD : Base logistique divisionnaire ;
  • BLIAT : Base logistique interarmées de théâtre ;
  • BLM : Brigade légère mécanique ;
  • BLT : Base logistique terrestre.
  • BM :
    • Bataillon de mitrailleurs ;
    • Brigade mécanisée.
  • BMC :
  • BMED : Bataillon médical ;
  • BMIC : Bataillon de mitrailleurs d'infanterie coloniale ;
  • BMJA : Brodequin de marche à jambière, dit rangers ;
  • BML : Bureau maintenance et logistique ;
  • BMM : Bataillon de mitrailleurs motorisé ;
  • BNG : Brigade nautique de la Gendarmerie ;
  • BOA : Bataillon d'ouvriers de l'artillerie ;
  • BOAT : Base opérationnelle avancé terrestres ;
  • BOAP : Base opérationnelle aéroportée ;
  • BOI : Bureau opérations instruction ;
  • BOP : Budget opérationnel de programme.
  • BOT :
    • Bureau d'organisation du travail ;
    • Bureau des opérations et des transmissions (en BSPP).
  • BP : Brigade parachutiste ;
  • BPB : Bureau prévention base.
  • BPC :
  • BPDJ : Brigade de prévention de la délinquance juvénile ;
  • BPH : Bâtiment porte-hélicoptères ;
  • BPIA : Base pétrolière interarmées.
  • BR :
  • BRB : Batterie de renseignement de brigade ;
  • BRC : Brigadier-chef.
  • BRI :
  • BS :
  • BSB : Bureau sécurité base ;
  • BSC : Bureau du service courant ;
  • BSCAT : Bataillon de soutien du commissariat de l'Armée de terre ;
  • BSD : Base de soutien divisionnaire ;
  • BSI : Bureau service intérieur ;
  • BSMAT : Base de soutien du Matériel ;
  • BSN : Bureau du service national ;
  • BSPP : Brigade de sapeurs-pompiers de Paris ;
  • BST : Brevet supérieur technique ;
  • BSVIA : Base de soutien à vocation interarmées.
  • BT :
    • Bataillon de transmissions[6] ;
    • Bureau technique ;
    • Brigade territoriale.
  • BTA : Brigade territoriale autonome dans la Gendarmerie ;
  • BTAC : Brigade de transmissions et d'appui au commandement ;
  • BTC : Bataillon de tirailleurs coloniaux ;
  • BTI : Base de transit interarmées ;
  • BTM : Bataillon de tirailleurs malgaches ;
  • BTMAS : Bureau des transports maritimes, aériens et de surface ;
  • BTMSA : Bataillon de tirailleurs montagnards du Sud-Annam ;
  • BTRN : Bataillon du train ;
  • BTS : Bataillon de tirailleurs sénégalais ;
  • BTT : Bataillon de tirailleurs thaïlandais ;
  • BVE : Bataillon de volontaires étrangers.

C[modifier | modifier le code]

Sommaire : Haut - A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
  • C1 : Chef de corps ;
  • C2 : Commandant en second.
  • CA :
  • CAB : Compagnie d'accompagnement de bataillon.
  • CAC :
    • Combat antichar ;
    • Compagnie antichar ;
    • Corps d'armée colonial ;
    • Corps à corps (technique de combat).
  • CACC : Compagnie autonome de chars de combat.
  • CAF :
    • Corps d'armée de forteresse ;
    • Conseiller appui-feu.
  • CAG : Certificat d'aptitude à la Gendarmerie ;
  • CAIDD : Centre d'aguerrissement et d'instruction au désert de Djibouti ;
  • CAJ : Commission armées-jeunesse ;
  • CAL : Calibration (contrôle en vol militaire) ;
  • CAM : Contre-amiral (France) ;
  • CPL : Caporal ;
  • CAME : Certificat d'aptitude militaire élémentaire ;
  • CAOME : Centre d'aguerrissement outre-mer et de l'étranger ;
  • CAOMET : Centre d'aguerrissement outre-mer et de l'étranger de Tahiti ;
  • CAP : Caporal ;
  • CAQG : Compagnie Automobile du Quartier Général ;
  • CARB : Carburant.
  • CAS :
  • CASSIC : Commandement air des systèmes de surveillance, d'informations et de communication, fusionné en 2007 avec la direction interarmées des réseaux d'infrastructure et des systèmes d'information ;
  • CASTRE : couvrir, appuyer, surveiller, tenir un point, reconnaitre, éclairer (moyen mnémotechnique pour se souvenir des missions d'un groupe PROTERRE).
  • CAT :
    • Commissariat de l'Armée de terre ;
    • Certificat d'aptitude technique.
  • CATAC : corps aérien tactique ;
  • CATI : Certificat d'aptitude au tir ;
  • CATOD : Centre d'analyse technico-opérationnelle de défense ;
  • CAW : Corps d'armée britannique ;
  • CBA : Commandant (chef de bataillon) ;
  • CBI : Compagnie de base et d'instruction ;
  • CBM : Corps blindé mécanisé ;
  • CBS : Commandement des bases du Sud.
  • CC :
  • CC1: Caporal Chef de 1re classe ;
  • CCAS : Compagnie de commandement, d'appui et de soutien ;
  • CCDSN : Conseil consultatif sur la Défense et la Sécurité nationale ;
  • CCH : Caporal-chef ;
  • CCITTM : Centre de coordination interarmées des transports, transits et mouvements ;
  • CCL : Compagnie de commandement et de logistique ;
  • CCM : Commission consultative médicale ;
  • CCOA : Centre de conduite des opérations aériennes ;
  • CCR : Compagnie de circulation routière ;
  • CCS : Compagnie de commandement et des services.
  • CCT :
    • Camion-citerne tactique ;
    • Compagnie de commandement et de transmission ;
    • Centre de coordination du trafic.
  • CCTM : Compagnie de commandement et de transmissions de montagne ;
  • CD : Confidentiel Défense ;
  • CDAOA : Commandement de la défense aérienne et des opérations aériennes ;
  • CDB : Commandant de bord, commandant de base.
  • CDC :
    • Centre de détection et de contrôle ;
    • Chef de corps (ou C1).
  • CDEF : Centre de doctrine d'emploi des forces ;
  • CDES : Centre de diffusion des éléments secrets ;
  • CDF : Commission de défense des frontières ;
  • CDG : Centre de documentation géographique ;
  • CDP : Chef de peloton ;
  • CDR : Conducteur (Soldat) ;
  • CDS : Chef de section ;
  • CDSN : Conseil de Défense et de Sécurité nationale ;
  • CDT : Commandant (voir aussi CBA et CES) ;
  • CDU : Commandant d'unité ;
  • CDVE : Commandes de vol électriques.
  • CEA :
  • CEAM : Centre d'expérimentations aéronautiques militaires ;
  • CEB : Centre d'entrainement brigade ;
  • CEC : Centre d'entrainement commando ;
  • CECAP : Centre d'entrainement au combat d'Arta Plage ;
  • CECFOGA : Centre d'entrainement commando en Forêt équatoriale du Gabon ;
  • CECMED : Commandant en chef de la région Méditerranée ;
  • CED : Conseil économique de la Défense ;
  • CEDICAT : Centre d'études et de développement informatique du commissariat de l'Armée de terre ;
  • CEERAT : Centre d'enseignement et d'études du renseignement de l'Armée de terre ;
  • CEFE : Centre d'entraînement à la forêt équatoriale ;
  • CEFEO : Corps expéditionnaire français en Extrême-Orient ;
  • CeFEO : Certificat de formation à l'encadrement opérationnel (dans la Gendarmerie) ;
  • CEFS : Corps expéditionnaire français en Scandinavie ;
  • CEGN : Commandement des écoles de la Gendarmerie nationale ;
  • CEHD : Centre d'études d'histoire de la Défense ;
  • CELM : Centre d'essais de lancement de missiles ;
  • CEM : Centre d'essais de la Méditerranée ;
  • CEMA : Chef d'État-Major des armées ;
  • CEMAA : Chef d'état-major de l'Armée de l'air ;
  • CEMAT : Chef d'état-major de l'Armée de terre ;
  • CEMM : Chef d'état-major de la Marine ;
  • CEMO : Centre d’expérimentations militaires des Oasis, camp Saint-Laurent, In Amguel, In Ecker ;
  • CEN : Chef d'escadron, est la désignation du commandant dans certaines armes de l'Armée de terre (comme l'arme blindée et cavalerie) et de la Gendarmerie ;
  • CENTAC : Centre d’entraînement au combat ;
  • CENTREVAC : Centre d'évacuation des ressortissants ;
  • CENZUB : Centre d’entraînement en zone urbaine ;
  • CEO : Compagnie d'équipages d'ouvrages ;
  • CEP : Centre d'expérimentation du Pacifique ;
  • CERAM : Centre d'études et de recherches atomiques militaires ;
  • CERES : Centre d'essais et de recherches d'engins spéciaux ;
  • CES : Chef d'escadrons, est la désignation du commandant dans certaines armes de l'Armée de terre (comme l'arme blindée et cavalerie) et de la Gendarmerie ;
  • CESAT : Collège de l'enseignement supérieur de l'Armée de terre ;
  • CESG : Centre d'enseignement supérieur de la Gendarmerie ;
  • CESSD : Centre d'études en sciences sociales de la Défense ;
  • CF : Capitaine de frégate ;
  • CFA : Commandement des forces aériennes, regroupe les anciens CFAC et CFAP ;
  • CFAC : Commandement des forces aériennes de combat, converti en brigade chasse dans le CFA ;
  • CFAGN : Commandement des forces aériennes de la Gendarmerie nationale ;
  • CFAP : Commandement des forces aériennes de projection, convertit en brigade d'appui et de projection dans le CFA ;
  • CFAPSE : Certificat de formation aux activités de premier secours en équipe (remplacé par le PSE1 et le PSE2) ;
  • CFAS : Commandement des forces aériennes stratégiques ;
  • CFAT : Commandement de la force d'action terrestre ;
  • CFC : Congé de fin de campagne ;
  • CFCA : Commandement des fusiliers commandos de l'air ;
  • CFD : Centre de formation de la Défense ;
  • CFIAR : Centre de formation interarmées au renseignement ;
  • CFIM : Centre de formation initiale des militaires du rang ;
  • CFLT : Commandement de la force logistique terrestre ;
  • CFMD : Centre de formation au management de la Défense ;
  • CFPSAA : Commandement des forces de protection et de sécurité de l'Armée de l'air ;
  • CFPSO : Centre de formation et de perfectionnement des sous-officiers ;
  • CFS : Côte française des Somalis ;
  • CFT : Commandement des forces terrestres ;
  • CGE : centre de guerre électronique ou compagnie de guerre électronique ;
  • CGD : Compagnie de gendarmerie départementale ;
  • CGOM : Commandement de la gendarmerie outre-mer ;
  • CGP : Commandement de la gendarmerie prévôtale ;
  • CHR : Compagnie hors rang. Compagnie régimentaire qui regroupe le fonctionnement administratif, la logistique et le commandement du régiment ;
  • CIRISI : Centre interarmées des réseaux d'infrastructure et des systèmes d'information ;
  • Cie : Compagnie ;
  • CIE : Commandement interarmées de l'espace ;
  • CIEC : Centre d'instruction élémentaire de conduite ;
  • CIECA : Cellule d’instruction élémentaire de conduite agréée ;
  • CIRAT : Centre d'information et de recrutement de l'Armée de terre ;
  • CIT : Compagnie internationale de travailleurs ;
  • CJ4 : Combined Joint 4 (Organisme de conception et de suivi interarmées et multinational en matière de logistique) ;
  • CLA : Contrôle local d'aérodrome ;
  • CCH : Caporal-chef ;
  • CLRM : Compagnie légère de réparation du matériel.
  • CM :
    • Cadre de maîtrise ;
    • Compagnie de mitrailleuses / compagnie de mitrailleurs ;
    • Centre mobilisateur.
  • CMD : Circonscription militaire de Défense.
  • CME :
    • Contre-mesures électroniques ;
    • Compagnie de mitrailleuses et d'engins d'accompagnement ;
    • Certificat militaire élémentaire.
  • CMFP : Centre militaire de formation professionnelle ;
  • CMOS : Centre militaire d'observation par satellites ;
  • CMR : Centre de maintenance radar ;
  • CNE : Capitaine ;
  • CNEC : Centre national d'entraînement commando, basé à Mont-Louis et Collioure dans les Pyrénées-Orientales, forme aux techniques commandos, principalement les militaires français de l'Armée de terre ;
  • CNEFG : Centre national d'entraînement des forces de gendarmerie ;
  • CNFPJ : Centre national de formation à la police judiciaire, une école rattachée à la Gendarmerie nationale française ;
  • CNFSR : Centre national de formation à la sécurité routière, une école rattachée à la Gendarmerie nationale française ;
  • CNICG : Centre national d'instruction cynophile de la Gendarmerie ;
  • CNING : Centre national d'instruction nautique de la Gendarmerie ;
  • CNISAG : Centre national d’instruction de ski et d’alpinisme de la Gendarmerie ;
  • CNMO : Centre national de mise en œuvre ;
  • CNOA : Centre national des opérations aériennes ;
  • CO : Centre opérationnel ;
  • COAC : Compagnie d'ouvriers d'artillerie coloniale ;
  • COAT : Centre opérationnel de l'Armée de terre ;
  • COB : Communauté de brigades dans la Gendarmerie ;
  • COBRA : Counter Batterie Radar ;
  • COCYBER : Commandement de cyberdéfense ;
  • CODA : Centre des opérations de la défense aérienne ;
  • COFAS : Centre d’opérations des forces aériennes stratégiques ;
  • COIA : Centre d’opérations interarmées ;
  • COL : Colonel ;
  • COMAEQ : Commandant adjoint équipage ;
  • COM ALAT : commandement de l'Aviation légère de l'Armée de terre ;
  • COMALCA : Commandement de l'aviation légère de corps d'armée ;
  • COMANAV : Commandant adjoint navire ;
  • COMAR : Commandement de la Marine ;
  • COM E2CIA : Commandement de l'entrainement et des écoles du combat interarmes ;
  • COM FST : Commandement des forces spéciales terre ;
  • COMGENDGF : Commandement de la gendarmerie de la Guyane-Française ;
  • COMGENDGP : Commandement de la gendarmerie de la Guadeloupe ;
  • COMGENDMQ : Commandement de la gendarmerie de la Martinique ;
  • COMGENDNCWF : Commandement de la gendarmerie pour la Nouvelle-Calédonie et les îles Wallis-et-Futuna ;
  • COMGENDPF : Commandement de la gendarmerie pour la Polynésie-Française ;
  • COMGENDPM : Commandement de la gendarmerie pour Saint-Pierre-et-Miquelon ;
  • COMGENDRE : Commandement de la gendarmerie de la Réunion ;
  • COMGENDYT : Commandement de la gendarmerie de Mayotte ;
  • COM LE : Commandement de la Légion étrangère ;
  • COM LOG : Commandement de la logistique ;
  • COM MF : Commandement de la maintenance des forces ;
  • COMOPS : Commandant adjoint opérations ;
  • COM RENS : Commandement du renseignement (France) ;
  • COM SIC : Commandement des systèmes d'information et de communication ;
  • COMSOUT(IA) : Commandement des soutiens (interarmées) ;
  • COMSOUTERRE : Commandement des soutiens terre ;
  • COMSOUTHEATRE : Commandement du soutien du théâtre ;
  • COMSUP : Commandement supérieur des forces armées ;
  • COMTACTERRE : Commandement tactique terre ;
  • COMTECH : Commandant technique ;
  • COMTERRE : Commandement terre ;
  • COMTHEATRE : Commandant de théâtre ;
  • COM TN : Commandement terre pour le territoire national ;
  • COMZAR : Commandant de la zone arrière de la force opérationnelle terrestre ;
  • COPER : Commandant de l'opération ;
  • COPID : Centre opérationnel de la presse internationale de défense ;
  • CORG : Centre d'opérations et de renseignement de la Gendarmerie ;
  • COS : Commandement des opérations spéciales ;
  • COTAM : Commandement du transport aérien militaire ;
  • COTIA : Centre opérationnel des transits interarmées aériens ;
  • COTIM : Centre opérationnel des transits interarmées maritimes ;
  • COTIS : Centre opérationnel des transits interarmées de surface.
  • CP :
    • Chef de patrouille (qualification) ;
    • calculateur principal (technique Mirage 2000) ;
    • calculateur de potentiel (technique M53) ;
    • certificat professionnel ;
    • cadre de permanence.
  • CPE : Consignes permanentes d'emploi ;
  • CPIPM : Consignes permanentes d'instruction du personnel mécanicien ;
  • CPIS : Centre parachutiste d'instruction spécialisée ;
  • CPNO : Correspondant du personnel non officier ;
  • CPO : Consignes permanentes opérationnelles ;
  • CPRP : Chargé de Prévention des Risques Professionnels ;
  • CPSN : Consignes permanentes de la sécurité nucléaire ;
  • CPSV : Consignes permanentes de la sécurité des vols ;
  • CPUCT : Consignes permanentes d'utilisation des champs de tir ;
  • CPUT : Consignes permanentes d'utilisation terrain ;
  • CPX : Consignes permanentes d'exercice.
  • CRC :
    • Commissaire en chef, de 2e classe (CRC2), de 1re classe (CRC1) ;
    • Cuir régiment de cuirassiers (p. ex. 8e cuir, officieux).
  • CRE : Centre de ravitaillement en essences ;
  • CRER : Centre de regroupement et d’évacuation des ressortissants ;
  • CRG : Commandement des réserves de la Gendarmerie ;
  • CRO : Compte-rendu opérationnel[7],[8].
  • CRP :
    • Commissaire principal ;
    • Cheminée de réservoir pendulaire.
  • CRPOC : Centre de réserve et de préparation opérationnelle de cyberdéfense ;
  • CRR-E : Corps de réaction rapide européen ;
  • CRR-Fr : Corps de réaction rapide-France ;
  • CRT : Centre du renseignement terre ;
  • CSD : Commandant en second ;
  • CSEM : Centre saharien d'expérimentations militaires ;
  • CSFA : Commandement du soutien des forces aériennes ;
  • CSFM : Conseil supérieur de la fonction militaire ;
  • CSIC : Compagnie de sapeurs d'infanterie coloniale ;
  • CSN : Centre du service national ;
  • CSO : Chef du soutien opérationnel ;
  • CSOA : Centre de soutien aux opérations et acheminements ;
  • CSP : Chef du soutien du personnel ;
  • CSRM : Conseil supérieur de la réserve militaire ;
  • CST : Chef du soutien technique / commandement du soutien technique (organisme base) / chef des services techniques (en unité aérienne) ;
  • CSTAGN : Corps de soutien technique et administratif de la Gendarmerie nationale ;
  • CSTT : Commandement supérieur des troupes de Tunisie.
  • CTA :
    • Conseiller technicien air ;
    • Corps techniques et administratifs.
  • CTD : Compagnie de transmission divisionnaire[6].
  • CTE :
    • Compagnie de travailleurs espagnols ;
    • Certificat technique élémentaire.
  • CTG : Centre de transmission gouvernemental ;
  • CTJ : Cellule des transfèrements judiciaires.
  • CTM :
    • Centre de transmission de la Marine[6] ;
    • Chaland de transport de matériel.
  • CTPM : Conteneur de transport post-mortem ;
  • CU : Commandant d'unité ;
  • CV : Capitaine de vaisseau ;
  • CVDM : Cabine vestiaire douche mobile.

D[modifier | modifier le code]

Sommaire : Haut - A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

E[modifier | modifier le code]

Sommaire : Haut - A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
  • EA : École de l'air ;
  • EAA : entrepôt de l'Armée de l'air ;
  • EAI : École d'application d'infanterie ;
  • EAM : Escale Aérienne Militaire ;
  • EB : Escadron de Bombardement ;
  • EBG : Engin blindé du génie ;
  • EBR : Engin Blindé de Reconnaissance ;
  • EBRC : Engin blindé de reconnaissance et de combat aussi appelé Jaguar ;
  • EC : Escadron de Chasse ;
  • ECASGN : Établissement central de l'administration et du soutien de la gendarmerie nationale ;
  • ECL : Escadron de Commandement et de Logistique ;
  • ECMJ : Escadrille de Chasse Multiplace de Jour ;
  • ECN : Escadrille de Chasse de Nuit ;
  • ECPAD : Établissement de Communication et de Production Audiovisuelle de la Défense ;
  • ECR : Escadron de circulation routière ;
  • ECTT : escadre de chasse tout temps / escadron de chasse tout temps ;
  • EDAC : Escadron Divisionnaire Anti Char ;
  • EDCA : escadron de détection et de contrôle aéroporté ;
  • EDIC : Engin de Débarquement d'Infanterie et de Chars ;
  • EDNBC : Escadron de Défense Nucléaire Biologique et Chimique ;
  • EDR : Escadron Divisionnaire de Réparation ;
  • EDSA : escadron de défense sol air ;
  • EDSR : Escadron départemental de sécurité routière ;
  • EE : Escorteur d'escadre ;
  • EECV : équipements électrique et commandes de vol ;
  • EED : Escadron d'éclairage divisionnaire (remplacer par des EEI) ;
  • EEI : Escadron d'éclairage et d'investigation (sous les ordres du general de division) ;
  • EES : Escadron électronique sol ;
  • EETAA : École d'Enseignement Technique de l'Armée de l'Air (Saintes, Charente-Maritime 17) ;
  • EETIS : Ensemble d'Équipe Technique et d'Instruction Spécialisé ;
  • EFSOAA : École de Formation des Sous Officier de l'Armée de l'Air ;
  • EFT : éléments français au Tchad ;
  • EGM : Escadron de gendarmerie mobile ;
  • EH : Escadron d'Hélicoptères ;
  • EHR : Escadron Hors Rang ;
  • EICD: Engagement initial de courte durée ;
  • EILD: Engagement initial de longue durée ;
  • EIEC : Escadron d'instruction élémentaire de conduite ;
  • EIR : Escadrille d'Intervention de Réserve ;
  • ELA : Escadron de Livraison par Air ;
  • ELD : Escradrille Légère de Défense ;
  • ELI : Équipe légère d'intervention (ancienne dénomination des Pelotons d'intervention) ;
  • ELIAS : Écartomètre Laser pour Illumination Air Sol ;
  • EM : État-Major ;
  • EMA : État-Major des Armées ;
  • EMAA : État-Major de l'Armée de l'Air ;
  • EMAT : État-Major de l'Armée de Terre ;
  • EMB : Écoles militaires de Bourges ;
  • EMC : Escadron de Mitrailleuses et Canons ;
  • EMD : En mesures de ;
  • EME : Escadron de Mitrailleuses et d'Engins d'Accompagnement.
  • EMF :
    • État-Major de Force ;
    • École militaire de la Flotte.
  • EMIA :
  • EMM : État-Major de la Marine ;
  • EMSEC : Électromécanicien de sécurité (Pompier Naval) ;
  • EMT : État-Major Tactique ;
  • EN : Engin Nucléaire ;
  • ENSIM : École nationale supérieure des ingénieurs de l'infrastructure militaire ;
  • EO :
  • EOA : Élève-officier d'active ;
  • EOCA : Éléments Organiques de Corps d'Armée ;
  • EOD : Élément organique de déminage ;
  • EOFOT : Élément Organique de la Force Opérationnelle Terrestre ;
  • EOGN : École des officiers de la gendarmerie nationale ;
  • EOM : Élève-officier médecin ;
  • EOPAN: Élève-officier pilote de l'aéronautique navale ;
  • EOR : Élève-officier de réserve ;
  • EP : Escadron de Protection ou Electro-pompe (avion) ;
  • EPB : Engin Porte-Blindés (tracteur Renault TRM 700-100 et semi-remorque Lohr SRPB 60) ;
  • EPIDE : Établissement public d'insertion de la Défense ;
  • EPIGN : Escadron parachutiste d'intervention de la Gendarmerie Nationale ;
  • EPMu : Établissement principal des munitions ;
  • EPS : Escadrille de Police et de Surveillance.
  • ER :
    • Émetteur-Récepteur ;
    • Escadron de Reconnaissance.
  • ERC : Escadrille Régionale de Chasse ;
  • ERD : Équipe de réparation divisionnaire.
  • ERGM :
    • Établissement de réserve générale du matériel ;
    • Escadron de réserve de Gendarmerie Mobile.
  • ERM : Établissement régional du matériel ;
  • ES : Escadrille Saharienne ;
  • ESAG : École Supérieure d'Application du Génie ;
  • ESCC : Écoles de Saint-Cyr Coëtquidan ;
  • ESIC : Escadron des Systèmes d'Information et de Communication ;
  • ESIE : escadron de soutien de l'infrastructure et de l'énergie ;
  • ESOG : École de sous-officiers de la gendarmerie nationale ;
  • ESM : École spéciale militaire (Saint-Cyr) ;
  • ESRT : Escadron de Soutien et de Ravitaillement Technique. Anciennement ERT ;
  • ESTA : Escadron de Soutien Technique Aéronautique ;
  • ESTC : Escadron de Soutien Technique Commun. Anciennement GERMaC ;
  • ESTOMAC : Ennemi, Secteur-de-surveillance, Terrain-à-surveiller, Ouverture-du-feu, Moyens-d-alerte, Amis, Chef (moyen mnémotechnique utilisé au combat) ;
  • ESTS : Escadron de Soutien Technique Spécialisé (en voie de disparition, remplacé par la structure ESTA). Anciennement GERMaS (Gestion Entretient Réparation des Matériels Spécialisés) ;
  • ET : Escadron de Transport ;
  • ETAMAT : Établissement du matériel ;
  • ETB : Escadron de Transport de Blindés ;
  • ETOM : Escadron de Transport Outre Mer ;
  • ETRB : Escadron de Transbordement ;
  • EV ou EDV ou EP : enregistreur de vol ou enseigne de vaisseau ;
  • EV1 : Enseigne de Vaisseau 1re classe ;
  • EV2 : Enseigne de Vaisseau 2e classe ;
  • EVASAN : Évacuation sanitaire ;
  • EVAT : Engagé Volontaire de l'Armée de Terre ;
  • EVSO : Engagé Volontaire Sous-Officier.

F[modifier | modifier le code]

Sommaire : Haut - A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
  • FA : Force aérienne.
  • FAA :
    • Forces Armées aux Antilles ;
    • Frégate anti aérienne.
  • FAC : Forward Air Controller ;
  • FAG : Forces Armées en Guyane ;
  • FAMAS ou FA-MAS : Fusil d'assaut de la manufacture d'armes de Saint-Étienne ;
  • FAMMAC : Fédération des associations de marins et marins anciens combattants ;
  • FAN : Force d'action navale ;
  • FAR : Force d'Action Rapide ;
  • FAS : Forces aériennes stratégiques ;
  • FASM : Frégate Anti sous marine ;
  • FELIN : Fantassin à équipements et liaisons intégrés ;
  • FFA : Forces Françaises en Allemagne ;
  • FFECSA : Forces Françaises et Éléments Civils Stationnés en Allemagne ;
  • FFOMECBLOT : Fond, Forme, Ombre, Mouvement, Éclat, Couleur, Bruit, Lumière, Odeur, Trace (moyen mnémotechnique d'enseignement du camouflage) ;
  • FFSA : Forces Françaises Stationnées en Allemagne.
  • FGE :
  • FGMI : Force de Gendarmerie Mobile et d'Intervention ;
  • FINEX : Fin d'exercice ;
  • FIT : Fiche d'intervention technique ;
  • FLF : Frégate légère furtive ou frégate type La Fayette.
  • FM :
  • FME : fiche matricule ou fiche matricule équipement ;
  • FMF : Forces maritimes françaises ;
  • FMIR : formation militaire initiale de réserve (remplacée depuis l'automne 2017 par la PMR-FCR) ;
  • FMN : Forces maritimes du Nord ;
  • FOB : Foward Opération Base ;
  • FOD : Foreign Objet Damage, corps étranger traînant par terre (piste et parking) pouvant être aspiré par un réacteur ;
  • FORAD : Force Adverse ;
  • FORFUSCO : Force maritime des fusiliers marins et commandos ;
  • FORT : Formation opérationnelle du réserviste territorial ;
  • FOST : Forces océaniques stratégiques (Dissuasion nucléaire sous-marine assurée par les SNLE) ;
  • FOT : Force Opérationnelle Terrestre ;
  • FPC : Fiche de prise en compte[7] ;
  • FPS : Force de Protection et de Secours ;
  • FRAD : Formateur relais anti-drogue ;
  • FREMM : Frégate européenne multi-missions ;
  • FS : Force Spécial ;
  • FSA : Fusil semi-automatique ;
  • FTA : Forces territoriales antiaériennes ;
  • FUSCO : Fusilier commando ;
  • FV : Fusilier voltigeur.

G[modifier | modifier le code]

Sommaire : Haut - A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

H[modifier | modifier le code]

Sommaire : Haut - A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
  • HOE : Hôpital, hôpitaux, d'origine d'étapes (durant la Grande Guerre) ;
  • HIA : Hôpital d'Instruction des Armées.

I[modifier | modifier le code]

Sommaire : Haut - A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

J[modifier | modifier le code]

Sommaire : Haut - A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

L[modifier | modifier le code]

Sommaire : Haut - A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

M[modifier | modifier le code]

Sommaire : Haut - A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
  • M01 : Matelot 1re Classe ;
  • M02 : Matelot 2de Classe ;
  • MAB : Manufacture d'armes de Bayonne ;
  • MAC : Manufacture d'armes de Châtellerault ;
  • MAJ : Major ;
  • MAPOM : Marins Pompiers de Marseille ;
  • MARPO : Marins Pompiers (autres affectations) ;
  • MAS : Manufacture d'armes de Saint-Étienne ;
  • MASA : Mesures Actives de Sûreté Aérienne.
  • MAT :
  • MCF : Mise en condition finale ;
  • MCD : Mission de coopération de défense ;
  • MCO : Maintien en Conditions Opérationnelles ;
  • MCV : module de chirurgie vitale ;
  • MDC : Maréchal des Logis-Chef ;
  • MDL : Maréchal des logis ;
  • MDLC : Maréchal des logis-chef[5] ;
  • MDR : Militaire du rang ;
  • MEP : Mise en Condition avant Projection ;
  • ME : « Mike Echo » en alphabet phonétique, mauvais esprit ;
  • MEDO : Méthode d'Elaboration d'une Décision Opérationnelle ;
  • MEDOT : Méthode d'Élaboration d'une Décision Opérationnelle Tactique ;
  • MG : Mitrailleuse/ lance Grenade ;
  • MIAPEFDR : Mine antipersonnel à effet dirigé ;
  • MINARM : Ministère des Armées (anciennement MINDEF, Ministère de la Défense).
  • MIP :
    • Moniteur d'intervention professionnelle ;
    • Module d'insertion de paramètres.
  • MISSREP : Mission Report ;
  • MITAC : « Matériel Inconnu Touche À ton Cul » ;
  • MJR : Major ;
  • Mle : Modèle ;
  • Mlot : Matelot ;
  • MM : Manuel de Maintenance ;
  • MNE : Modèle Numérique d'Elévation ;
  • MNS : Modèle Numérique de Sursol ;
  • MNT : Modèle Numérique de Terrain ;
  • MO : Maintien de l'ordre ;
  • Mob 16 : Mobiles de la Charente (guerre 1870) ;
  • Mob 38 : Mobiles de l'Isère (guerre 1870) ;
  • Mob 49 : Mobiles du Maine-et-Loire (guerre 1870) ;
  • Mob 53 : Mobiles de la Mayenne (guerre 1870) ;
  • Mob 64 : Mobiles des Basses-Pyrénées (guerre 1870) ;
  • Mob 86 : Mobiles de la Vienne (guerre 1870) ;
  • Mob 87 : Mobiles de la Haute-Vienne (guerre 1870).
  • MP :
  • MPG : Moyen polyvalent du génie ;
  • MPF : moyens plateforme ;
  • MPLF : Mort Pour La France ;
  • MRM : Maintenance Resource Management ;
  • MRS : Marsouin ;
  • MRT : Méthode de Raisonnement Tactique ;
  • MSAC : Mort en Service Aérien Commandé.
  • MT :
  • MTA : Militaire Technicien de l'Air ;
  • MTBA : Moyen de Télécommunication des Bases Aériennes ;
  • MTGT : Moyens de Transmission des Garnisons de l’armée de Terre ;
  • Mtr : Mortier.

N[modifier | modifier le code]

Sommaire : Haut - A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
  • NAVIT : Navigateur Timonier ;
  • NAVRES : Navigation en eaux Resserrées ;
  • NBC : Nucléaire Biologique Chimique (menace) ;
  • NF : Notice de Fonctionnement ;
  • NNO : Numéro de Nomenclature OTAN ;
  • NOSA : navigateur officier systèmes d'armes ;
  • NRBC : Nucléaire Radiologique Biologique Chimique ;
  • NTI : Niveau Technique d'Intervention ;
  • NTR : Nothing To Report (R.A.S).

O[modifier | modifier le code]

Sommaire : Haut - A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
  • OA : Officier Adjoint ;
  • OAE : Organe accessoire équipement ;
  • OAST : Officier Adjoint des Services Techniques (l'adjoint du COMTECH) ;
  • OAT : Officier Adjoint Technique ;
  • OCTAA : Officier du Corps Technique et Administratif de l'Armement ;
  • OCTAAM : Officier du corps technique et administratif des Affaires maritimes ;
  • OCTAGN : Officier du corps technique et administratif de la gendarmerie nationale ;
  • OCTAM : Officier du Corps Technique et Administratif de la Marine ;
  • OCTASSA : officier du corps technique et administratif du service de santé des armées ;
  • OIA : Organisme interarmées ;
  • OM : Officier-marinier / Outre-Mer / Ordre de mission ;
  • OMLT : Operational Mentoring Liaison Team. En français : Équipe de Liaison et de Mentorat Opérationnel (ELMO) ;
  • OMP : Officier du Ministère Public ;
  • OMS : Officier-marinier supérieur ;
  • OP : Officier de Permanence ;
  • OPC : Officier de Permanence Commandement ;
  • OPEX : OPérations EXtérieures ;
  • OPINT : OPérations INTérieures ;
  • OPJ : Officier de Police Judiciaire ;
  • OPJTC : Officier de Police Judiciaire Territorialement Compétent ;
  • OPO : Officier de Permanence Opérationnelle[7] ;
  • OPS : Opérations ;
  • OS : Ordre Serré ;
  • OSA : Officier Supérieur Adjoint ;
  • OSC : Officier Sous Contrat ;
  • OSV : ordre de sortie véhicule ou officier de sécurité des vols.

P[modifier | modifier le code]

Sommaire : Haut - A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
  • PA :
  • PAD :
    • Peloton d’Appui direct ;
    • Parc d’artillerie divisionnaire ;
    • Présentation au Drapeau.
  • PAF : Poste d’Accueil et de Filtrage.
  • PAM :
    • Plan Annuel de Mutation ;
    • Premier à marcher[7] ;
    • Personnel Armement Matériel.
  • PAMAC : Pistolet Automatique Manufacture d'Armes de Châtellerault ;
  • PAMAS : Pistolet Automatique Manufacture d'Armes de Saint-Étienne ;
  • PANASE : Porter un message, appuyer, neutraliser/détruire, assurer la liaison, surveiller, éclairer (Mission de l'équipe).
  • PC :
    • Poste de commandement ou poste de coordination ;
    • Post Combustion ;
    • Parcours du Combattant (ancien nom, aujourd'hui PO, pour Parcours d'Obstacles).
  • PCMR : Poste de commandement moyens réservés ;
  • PCSN : Poste de Coordination de Sécurité Nucléaire ;
  • PCT : Poste de Conduite de Tir (concerne les anciens missiles SSBS) ;
  • PCU : Poste de commandement unique ;
  • PDL-CT(S) : Pod de Désignation Laser - Caméra Thermique (Synergie).
  • PEB :
    • Porte Engins Blindés ;
    • Peloton d’Élèves Brigadiers (Gendarmerie).
  • PEG : Peloton d’Élèves Gradés ;
  • PESO : Peloton d’Élèves Sous-Officiers ;
  • PFAT : Personnel féminin de l’Armée de terre ;
  • PG : Prisonnier de guerre ;
  • PGHM : Peloton de gendarmerie de haute montagne ;
  • PHR : Peloton hors-rang, composante d'un Escadron de gendarmerie mobile ;
  • PI : Peloton d'intervention ;
  • PI2G : Peloton d'intervention de deuxième génération ou Peloton d'Intervention Interrégional de la Gendarmerie ;
  • PIM : Pilote en Instruction Militaire ;
  • PJGN : Pôle Judiciaire de la Gendarmerie Nationale, unité qui regroupe le STRJD et l'IRCGN ;
  • PK : Point kilométrique ;
  • PLD : Permission Longue Durée.
  • PM :
  • PMG : Préparation Militaire Gendarmerie ;
  • PMIPDN : Préparation militaire d'initiation ou de perfectionnement à la Défense Nationale ;
  • PMM : Préparation Militaire Marine ;
  • PMP : Préparation Militaire Parachutiste ;
  • PMR : Préparation Militaire Réserve (associée à une FCR : formation complémentaire du réserviste), qui remplace la FMIR ;
  • PMS : Préparation Militaire Supérieure ;
  • PMSG : Préparation Militaire Supérieure Gendarmerie ;
  • PMSPCP : Place Mission Secteur de surveillance ou de tir Point particulier Conduite à tenir Place du chef de groupe ;
  • PN : Personnel Navigant ;
  • PNIA : Plan de Numérotation Interne aux Armées[9] ;
  • PNN : Personnel Non Navigant.
  • PO :
  • POC : Point of contact (Point de contact) ;
  • PPGARDCOCOME : Progresser, se Protéger, Garder la liaison, Apprécier une distance, Rendre compte, Désigner un objectif, Communiquer, Observer, se Camoufler, s'Orienter, Mettre en œuvre son armement, s'Équiper (12 actes réflexes du combattant) ;
  • PSD : Poste sanitaire divisionnaire ;
  • PSIG : Peloton de surveillance et d'intervention de la gendarmerie ;
  • PSO : Président des Sous-Officiers ;
  • PSPG : Peloton spécialisé de protection de la gendarmerie ;
  • PUI : Plan d'Urgence Interne.

Q[modifier | modifier le code]

Sommaire : Haut - A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

R[modifier | modifier le code]

Sommaire : Haut - A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
  • R : Récepteur ;
  • RA : Régiment d'Artillerie ;
  • RAA : Régiment d'Artillerie d'Afrique.
  • RAC :
  • RACMM : Régiment d'Artillerie Coloniale Mixte Malgache ;
  • RACP : Régiment d'Artillerie de Campagne Porté ;
  • RACTTT : Régiment d'Artillerie de Campagne à Tracteurs Tout Terrain ;
  • RAD : Régiment d'Artillerie Divisionnaire ;
  • RADCA : Régiment d'Artillerie de Défense Contre Aéronefs.
  • RADT :
    • Régiment d'Artillerie Divisionnaire Territorial ;
    • Régiment d'Artillerie Lourde Divisionnaire Territorial.
  • RAF : Rien au fichier. Formule employée auprès des gendarmes pour signaler que la personne n'a pas d’antécédents judiciaires[7] ;
  • RAL : Régiment d'Artillerie Lourde ;
  • RALA : Régiment d'Artillerie Lourde Automobile ;
  • RALC : Régiment d'Artillerie Lourde Coloniale ;
  • RALCH : Régiment d'Artillerie Lourde Coloniale Hippomobile ;
  • RALCMM : Régiment d'Artillerie Lourde Coloniale Mixte Malgache ;
  • RALD : Régiment d'Artillerie Lourde Divisionnaire ;
  • RALGP : Régiment d'Artillerie Lourde à Grande Puissance ;
  • RALH : Régiment d'Artillerie Lourde Hippomobile ;
  • RALHC : Régiment d'Artillerie Lourde Hippomobile Coloniale ;
  • RALP : Régiment d'Artillerie Lourde Portée ;
  • RALT : Régiment d'Artillerie Lourde à Tracteurs ;
  • RALVF : Régiment d'Artillerie Lourde sur Voie Ferrée.
  • RAM :
    • Régiment d'Automitrailleuses ;
    • Ravitaillement A la Mer ;
    • Régiment d'Artillerie de Montagne.
  • RAMa : Régiment d'Artillerie de Marine.
  • RAMD :
  • RAMSES : Réseau Amont Maillé Stratégique Et de Survie ;
  • RANA : Régiment d'Artillerie Nord-Africaine.
  • RAP :
  • RAPAS : Recherche AéroPortée et Actions Spéciales ;
  • RARF : Régiment d'Artillerie de Région Fortifiée ;
  • RAT : Régiment d'Artillerie de Tranchée ;
  • RATAC : RAdar de Tir d'Artillerie de Campagne ;
  • RATTT : Régiment d'Artillerie à Tracteurs Tous Terrains ;
  • RBRR : Régiment blindé de recherche de renseignements ;
  • RC : Régiment de Cuirassiers ;
  • RCA : Régiment de Chasseurs d'Afrique ;
  • RCB : Régiment de Chars Blindés.
  • RCC :
  • RCD : Réserve opérationnelle de cyberdéfense ;
  • RCG : Régiment Colonial du Génie ;
  • RCh : Régiment de Chasseurs (à cheval) ;
  • RCIR : Ration Combat Individuelle Réchauffable ;
  • RCP : Régiment de Chasseurs Parachutistes ;
  • RCR : Régiment de Circulation Routière ;
  • RD : Régiment de Dragons.
  • RDC :
    • Radié Du Corps ;
    • réparation des dommages du temps de crise.
  • RDN : Revue défense nationale ;
  • RDG : Règlement de discipline générale.
  • RDP :
  • REC : Régiment Étranger de Cavalerie ;
  • REG : Régiment Étranger de Génie ;
  • REI : Régiment Étranger d'Infanterie ;
  • REP : Régiment Étranger de Parachutiste
  • RESCO / ReSCo : Recherche et sauvetage au combat (correspond au CSAR : (en) combat search and rescue) ;
  • RETEX : Retour d'expérience ;
  • RF : Région Fortifiée.
  • RG :
    • Régiment du Génie ;
    • Région de Gendarmerie.
  • RGA :
    • Réserve Générale d'Artillerie ;
    • Régiment du Génie de l'Air.
  • RGALS : Région de Gendarmerie d'Alsace ;
  • RGAQ : Région de Gendarmerie d'Aquitaine ;
  • RGAUV : Région de Gendarmerie d'Auvergne ;
  • RGBN : Région de Gendarmerie de Basse-Normandie ;
  • RGBOUR : Région de Gendarmerie de Bourgogne ;
  • RGBRET : Région de Gendarmerie de Bretagne ;
  • RGCA : Région de Gendarmerie de Champagne-Ardenne ;
  • RGCENT : Région de Gendarmerie du Centre ;
  • RGCOR : Région de Gendarmerie de Corse ;
  • RGFC : Région de Gendarmerie de Franche-Comté ;
  • RGHN : Région de Gendarmerie de Haute-Normandie ;
  • RGIF : Région de Gendarmerie d'Île-de-France ;
  • RGLIM : Région de Gendarmerie du Limousin ;
  • RGLOR : Région de Gendarmerie de Lorraine ;
  • RGLR : Région de Gendarmerie de Languedoc-Roussillon ;
  • RGMP : Région de Gendarmerie de Midi-Pyrénées ;
  • RGNPC : Région de Gendarmerie du Nord-Pas-de-Calais ;
  • RGP : Régiment de Génie Parachutiste ;
  • RGPACA : Région de Gendarmerie de Provence-Alpes-Côte d'Azur ;
  • RGPC : Région de Gendarmerie de Poitou-Charentes ;
  • RGPIC : Région de Gendarmerie de Picardie ;
  • RGPL : Région de Gendarmerie des Pays de Loire ;
  • RGRA : Région de Gendarmerie de Rhône-Alpes ;
  • RH : Régiment de Hussards
  • RHC : Régiment d'Hélicoptères de Combat ;
  • RHP : Régiment de Hussards Parachutistes ;
  • RI : Régiment d'Infanterie ;
  • RIA : Régiment d'Infanterie Alpine ;
  • RIC : Régiment d'Infanterie Coloniale ;
  • RICCA : Régiment d'Infanterie et de Commandement de Corps d'Armée.
  • RICM :
  • RICMS : Régiment d'Infanterie Coloniale Mixte Sénégalais ;
  • RIF : Régiment d'infanterie de forteresse ;
  • RIMa : Régiment d'Infanterie de Marine ;
  • RITA : Réseau Intégré des Transmissions Automatiques ;
  • RITTER : Réseau Intégré des Transmissions de l’armée de TERre ;
  • RLA : Régiment de Livraison par Air ;
  • RM : Région Militaire ;
  • RMAT : Régiment du MATériel ;
  • RMD : Région Militaire de Défense.
  • RMIC :
    • Régiment Mixte d'Infanterie Coloniale ;
    • Régiment de Mitrailleurs d'Infanterie Coloniale.
  • RMM : Régiment Mixte Malgache ;
  • RMSM : 1er régiment de marche de spahis marocains ;
  • RMT : Régiment de marche du Tchad ;
  • RMVE : Régiment de marche de volontaires étrangers ;
  • RO : Rétablissement de l'ordre ;
  • RP : Régiment de pionniers ;
  • RPC : Régiment de pionniers coloniaux ;
  • RPIMa : Régiment de parachutistes d’infanterie de marine ;
  • RPL : Reservoir pendulaire largable (voir aussi CRP) ;
  • RR : Régiment régional.
  • RRT :
  • RSA : Régiment de spahis algériens ;
  • RSM : Régiment de spahis marocains ;
  • RSMA : Régiment du service militaire adapté ;
  • RST : Régiment de spahis tunisiens.
  • RT :
    • Régiment de travailleurs ;
    • (ou RTRS) Régiment de transmissions ;
    • (ou RTRN) Régiment du train ;
    • Régiment de travailleurs, ou régiment régional de travailleurs (RRT) ;
    • Région terre.
  • RT/RS : Régiment du train - régiment de soutien (p. ex. 121° RT de Monthléry).
  • RTA :
  • RTB : « Return To Base » ;
  • RTC : Régiment de tirailleurs cambodgiens ;
  • RTI : Régiment de tirailleurs indochinois ;
  • RTM : Régiment de tirailleurs marocains.
  • RTS :
  • RTT :
  • RVDM : Réseau voie données de la Marine ;
  • RZ : Régiment de zouaves.

S[modifier | modifier le code]

Sommaire : Haut - A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

T[modifier | modifier le code]

Sommaire : Haut - A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
  • TA : Tableau d'avancement ;
  • TACP : « Tactical Air Control Party » ;
  • TAJ : Traitement des antécédents judiciaires[7] ;
  • TAM : Tir Armement et Munitions ;
  • TAOPM : Temps d'activité et d'obligations professionnelles des militaires (RTT des militaires) ;
  • TAP : Troupes AéroPortées ;
  • TAVD : Tir Au-delà des Vues Directes ;
  • TC : Train de combat ;
  • TC2 : Train de Combat no 2 (logistique et réserve d'un régiment engagé dans une opération) ;
  • TCD : Transport de Chalands de Débarquement ;
  • TD : Tank Destroyer M10 ;
  • TDM : Troupes de Marine ;
  • TED : Tableau d'Effectif et de Dotation ;
  • TIG : Travail d'intérêt général ;
  • TIOR : Technique d'Intervention Opérationnelle Rapprochée ;
  • TLM : Tube Lance Missiles ;
  • TLR : Tube Lance Roquettes ;
  • TN : Tête Nucléaire ;
  • TOAFN : Théâtre d'Opérations d'Afrique du Nord ;
  • TOE : Théâtres d'Opérations Extérieurs ;
  • TOM : Territoires d'Outre-Mer ;
  • TOMO : Théâtre d'Opérations de Méditerranée Orientale ;
  • TONE : Théâtre d'Opérations du Nord-Est ;
  • TOSE : Théâtre d'Opérations du Sud-Est ;
  • TPFA : Tribunal permanent des forces armées (supprimés en 1980) ;
  • TP : Tir de précision.
  • TR :
    • Train de ravitaillement ;
    • Train régimentaire.
  • TRPP : Transmetteur Recepteur Phonique Portable ;
  • TRM : Toutes Roues Motrices (dans TRM 2000 par exemple) ;
  • TSHM: Tableau Services Hors Métropole (Mutation à l'étranger pour un séjour Outre-Mer pour les Troupes De Marine par exemple) ;
  • TTA : Traité Toutes Armes (pour désigner les documents ou matériels en dotation dans l'armée de terre issus des textes de loi interarmes) ;
  • TTN : Transport Toute Nature ;
  • TU : Temps universel.
  • TUEM : Tableau unique de l'effectif et des matériels

U[modifier | modifier le code]

Sommaire : Haut - A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

V[modifier | modifier le code]

Sommaire : Haut - A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
  • VA :
  • VAM : Voie Aérienne Militaire ;
  • VAB : Véhicule de l'avant blindé ;
  • VAE : Vice-amiral d'escadre ;
  • VB : Grenade ou obus Vivien-Bessières à fusil ;
  • VBCI : Véhicule blindé de combat d'infanterie ;
  • VBL : Véhicule blindé léger ;
  • VBMR : Véhicule blindé multi-rôles aussi appelé Griffon ;
  • VBMR-L : Véhicule blindé multi-rôles léger aussi appelé Serval ;
  • VBRG : Véhicule blindé à roues de la Gendarmerie ;
  • VdN : Vol De Nuit ;
  • VF : Voie Ferrée ;
  • VH : Visite Hebdomadaire ;
  • VHM : Véhicule à haute mobilité ;
  • VJ : Visite Journalière ;
  • VL : Véhicule Léger ;
  • VLRA : Véhicule Léger de Reconnaissance et d'Appui (Camions ACMAT) ;
  • VLTT : Véhicule Léger Tout Terrain (Peugeot P4) ;
  • VM : Voie Maritime ;
  • VMP : Visite Médicale Périodique.
  • VOA :
    • Volontaire Officier Aspirant ;
    • Véhicule d'Observation d'Artillerie.
  • VORTEX : visualisation objective du retour d'expérience ;
  • VP : Visite Périodique ;
  • VR : Voie Routière ;
  • VTA : Visites techniques annuelles ;
  • VTB : Visualisation Tête Basse ;
  • VTC : Véhicule Transport Charge (Pour transport et mise en silo de la Charge Nucléaire de l'ex missile S2 du Plateau d'Albion) ;
  • VTE : Véhicule Transporteur Érecteur (pour transport et mise en silo du vecteur des anciens missiles S2 et S3 du Plateau d'Albion) ;
  • VTH : Visualisation Tête Haute ;
  • VTM : Visualisation Tête Moyenne ;
  • VTPH : Véhicule Transport Partie Haute (pour transport et mise en silo de la Charge Nucléaire des anciens missiles S3 du Plateau d'Albion).

W[modifier | modifier le code]

Sommaire : Haut - A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Z[modifier | modifier le code]

Sommaire : Haut - A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
  • ZA : Zone d'Atterrissage ;
  • ZDA : zone de défense aérienne ;
  • ZDHS : Zone de défense hautement sensible ;
  • ZL : Zone de Lancement (Concerne les anciens missiles SSBS) ;
  • ZMD : Zone Militaire de Défense ;
  • ZMS : Zone Militaire Sensible ;
  • ZMS-PCP : zone, mission, surveillance - place du chef, conduite à tenir et points particuliers (ordre statique du chef de groupe) ;
  • ZOAA : Zone d'Opérations Aériennes des Alpes ;
  • ZOAC : Zone d'Opérations Aériennes Centre ;
  • ZOAE : Zone d'Opérations Aériennes Est ;
  • ZOAN : Zone d'Opérations Aériennes Nord ;
  • ZOAS : Zone d'Opérations Aériennes Sud ;
  • ZP : Zone Protégée ;
  • ZRA : Zone de Regroupement et d’Attente.
  • ZRT :
    • Zone de Ravitaillement Transport ;
    • Zone Réglementée Temporaire.
  • ZSP : Zone de sécurité prioritaire.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Journal des sciences militaires : Des mots génériques représentés par tableaux, Paris, R. Chapelot, , 426 p., in-8 (lire en ligne), p. 13.
  2. a et b Gaston Esnault, Le Poilu tel qu'il se parle : Dictionnaire des termes populaires récent et neufs employés aux armées en 1914-1918, étudiés dans leur étymologie, leur développement et leur usage, Paris / Genève, Bossard / Slatkine reprints / Équateurs (réimpr. 1971 et 2014) (1re éd. 1919), 603 p., 18 cm (ISBN 978-2-84990-325-4, OCLC 5752538, BNF 44358826, SUDOC 019510403, présentation en ligne, lire en ligne), p. 51, 225 et 275.
  3. « Les combattants & l'histoire de la Grande Guerre : Les grades et abréviations », sur forum.pages14-18.com (consulté le ).
  4. « Abréviations », sur le site france1940.free.fr (consulté le ).
  5. a b c et d [PDF] Pierre Garrigou Grandchamp, « Édition chronologique no 15 : Partie nominative », sur Bulletin officiel des armées, (version du 21 février 2014 sur l'Internet Archive) (consulté le ).
  6. a b et c « Dictionnaires Belair : Glossaire des acronymes des transmissions et de la communication militaires », sur didier.belair.online.fr, (consulté le ).
  7. a b c d e f et g « PAM, OPO, FPC… décryptage », sur L'Yonne républicaine, (consulté le ).
  8. « Langon : 24 h avec la gendarmerie », sur Actu / Le Républicain, (consulté le ).
  9. « Lexique des abréviations, apocopes et sigles (acronymes et initialismes) », sur interarmees.fr, (consulté le ).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]