Sergent-chef

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le sergent-chef est un grade militaire (sous-officier) qui existe dans les armées (et administrations) de différents pays.

Armée américaine, anglaise et singapourienne[modifier | modifier le code]

Les insignes de grades du sergent-chef (staff sergeant) pour les armées américaine, anglaise et singapourienne sont représentés dans le wikipedia anglophone, voir Staff Sergeant.

Armée belge[modifier | modifier le code]

L'Armée belge n'a pas de sergent-chef mais deux grades équivalents dans cette catégorie de grade (NATO Rank OR-6), il s'agit du premier sergent et du premier sergent-chef. Le grade de premier sergent est obtenu après cinq ans dans le grade de sergent, le grade de premier sergent-chef est obtenu après 6 ans dans le grade de premier sergent. Ce sont tout deux des Sous-Officiers Subalternes, le passage au grade qui y succède, premier sergent-major (NATO Rank OR-7), est conditionné par une formation appelée "B1" dans le jargon militaire belge, et amène les titulaires vers le grade d'Adjudant par ancienneté. Le grade de premier sergent consiste en quatre chevrons argenté couplé par deux avec un espace entre eux et appointé vers le haut, celui de premier sergent-chef est identique mais à sa base il est souligné par une poutrelle reliant les deux extrémité du chevron inférieur. Sur les galons de basse visibilité, ceux-ci sont gris clair.

Armée canadienne[modifier | modifier le code]

Les Forces canadiennes n'utilisent pas le grade de sergent-chef, mais la Loi sur la défense nationale se traduit "staff sergeant" pour être sergent d'état major.

Administration française (armée et sapeurs-pompiers)[modifier | modifier le code]

Le sergent-chef fait partie des sous-officiers subalternes. Il est au-dessous de l'adjudant et au-dessus du sergent.

Pour s'adresser à un sergent-chef, le terme à employer est « chef » tout court.

Les insignes :

  • tenue de sortie : un triple chevron porté sur chacune des épaules (photo n°1)
  • tenue de parade : trois chevrons portés sur les manches (photo n°2) - sur la manche gauche figure le losange de tradition propre à l'arme d'appartenance et en dessous, pour certaines armes, un chevron inversé par tranche de 5 ans d'ancienneté (photo n°3 : galon de sergent-chef de Légion étrangère de plus de 10 ans de service)
  • tenue de combat : un insigne porté sur le torse (ou galon de poitrine) qui peut être un IGSC (insigne de grade de service courant : photo n°4) ou un GCBV (galon de combat de basse visibilité : photo n°5)

Les couleurs : La couleur des chevrons est d'or (jaune) pour certaines armes (infanterie, transmissions, air, génie, artillerie, Gendarmerie mobile, Garde républicaine, etc.)

Quand l'insigne est d'argent (blanc), le grade est alors celui de Maréchal des logis-chef (cavalerie, train, Gendarmerie départementale, etc.) sauf pour les chasseurs, chez qui on dit toujours sergent-chef malgré la couleur blanche.

Néanmoins, dans le cas de l'artillerie, les galons sont aux couleurs des armes "à pied" (or) mais les sous-officiers sont des maréchaux-des-logis chefs (exemple : la gendarmerie mobile).

En tenue de camouflage (FOMECBLOT), la couleur du triple chevron est en général noire. C'est un galon dit de basse visibilité Insignes de grade des sous-officiers français.

Le grade de sergent-chef est créé à l’occasion de la réforme de 1928. Il vise à remplacer les grades de sergent-major et sergent-fourrier qui étaient des grades de plume (administratifs) plus que d’épée.

Dans la série de films Le Gendarme, Ludovic Cruchot (interprété par Louis de Funès) est maréchal des logis-chef.

Drapeau de la France France Grades de
l'Armée de terre
Military symbol.svg
Précédé par
Sergent
Sergent-chef
Army-FRA-OR-06.svg
Suivi par
Adjudant
Drapeau de la France France Grades de la
Gendarmerie nationale
Military symbol.svg
Précédé par
Gendarme
Maréchal des logis-chef
Mdc gd.svg
Mdc gm.svg
Mdc gr.svg
Mdc cstag.svg
Suivi par
Adjudant

Armée suisse[modifier | modifier le code]

Le grade de sergent-chef (en allemand Oberwachtmeister) est au-dessus de sergent (chef de groupe) et au-dessous de sergent-major (sous-officier supérieur technique). Il est le remplaçant du chef de section (en principe un lieutenant ou un premier-lieutenant). Ce grade a été créé lors de la réforme Armée XXI. Il s'obtient après la réussite d'une formation complémentaire à celle de sergent. Les aspirants officiers obtiennent automatiquement ce grade après un certain nombre de jours de service et d'instruction à l'école d'officier.

Avant la réforme d'Armée XXI, le grade de sergent équivalait au grade actuel de 'sergent-chef', bien qu'il n'était alors pas nécessaire d'effectuer une formation complémentaire.

Insigne de grade de sergent-chef de l'armée suisse

Références externes[modifier | modifier le code]