Véhicule blindé multi-rôles

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le véhicule blindé multi-rôles (VBMR) est le véhicule destiné à remplacer le véhicule de l'avant blindé, au sein de l'armée de terre française. Il prend la dénomination de Griffon[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

L'armée française prépare le remplacement du VAB depuis le début des années 2000. Pour cela, elle envisage selon la cible du livre blanc sur la défense de 2020 l'achat de 2 080 exemplaires du VBMR. Le ministère de la Défense a confié son développement à Nexter, Thales, et Renault Trucks Defense[2].

VBMR (Véhicule Blindé Multi-Rôles) Griffon
Image illustrative de l'article Véhicule blindé multi-rôles
Un Griffon en exposition en 2016.
Caractéristiques de service
Type Transport de troupe / Poste de commandement / Véhicule sanitaire
Caractéristiques générales
Équipage 11 (1 pilote, 1 tireur + 9 soldats max)
Longueur
Largeur 2,5 m
Hauteur 3 m
Masse au combat 25 t
Blindage (épaisseur/inclinaison)
Blindage Balistique, Mines, EEI légers
Armement
Armement principal Mitrailleuse de 12,7 mm / Missiles anti-char MMP de MBDA
Armement secondaire 2 Mitrailleuse de 7,62 mm
Mobilité
Moteur
Puissance 400 ch
Suspension 6 roues motrices
Vitesse sur route
Puissance massique
Autonomie 800 km

Nexter et Renault Trucks Defense ont d'ores et déjà annoncé vouloir collaborer pour ce projet[3].

Début 2016, on confirme que le 126e régiment d'infanterie sera le premier régiment équipé du VBMR Griffon à compter de 2021.

Techniques[modifier | modifier le code]

Le véhicule sera conçu sur une architecture 6×6, il permettra de transporter jusqu'à neuf fantassins[4].

Le prix ne devra pas dépasser le million d'euros par unité[4]. En outre, 70% de ses équipements seront communs avec le successeur du ERC-90 Sagaie et de l'AMX-10 RC, l'EBRC Jaguar (pour engin blindé de reconnaissance et de combat)[5], parmi lesquelles : la suspension, fournie par le strasbourgeois Quiri, le système d'interphonie Elips d'Elno à Argenteuil et le système acoustique de détection de tirs Pilar V de Metravib à Lyon[6].

Il devrait comporter un maximum de six versions (quatre sont connues en 2016 : transport, ambulance, poste de commandement et observation d'artillerie)[7].

L'achat de ce véhicule rentre dans le cadre du programme Scorpion destiné à moderniser la cavalerie de l'armée de terre, avec la modernisation des chars Leclerc, le remplacement des VAB par le VBMR[8] ainsi que le remplacement des ERC-90 Saguaie et de l'AMX-10 RC par le EBRC.

Le groupe de combat embarqué comportera un pilote, un tireur servant le canon du véhicule, un chef de groupe, un tireur de précision, six combattants[9].

Les véhicules sont conçus pour simplifier la maintenance. Par exemple, ils sont équipés de capteurs placés sur les principaux composants du véhicule, tels que la suspension, les plaquettes de frein et de boîte de vitesses et qui permettent une « maintenance prédictive ». Ils disposent de moteurs civils standard qui sont militarisés, notamment pour accepter les différents types de carburant disponibles en Afrique et ailleurs sur les théâtres d'opérations[7].

Commandes[modifier | modifier le code]

Utilisateurs[modifier | modifier le code]

  • Drapeau de la France France : En août 2013, 92 exemplaires sont prévus en 2020[10]. Le 6 décembre 2014, le ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian notifie à Varces la commande du matériel avec des premières livraisons en 2018[11]. Une première tranche de 319 véhicules a été commandée en avril 2017[12]. En décembre 2017, la prévision de commande est de : 1 722 VBMR lourds 6 × 6 et 400 VBMR légers 4 × 4[13].Les livraisons du VBMR devraient avoir lieu entre 2018 et 2025[5].
  • Drapeau de la Belgique Belgique : Ce pays s'est engagé dans la commande de 417 VBMR Griffon et ERBC[14].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.opex360.com/2014/12/05/le-vbmr-lebrc-sappelleront-griffon-jaguar/
  2. Modernisation de l’armée de Terre
  3. « Armement : Le VBMR va remplacer le VAB », (consulté le 29 mai 2013)
  4. a et b « Une offre commune de Nexter et Renault Trucks Defense pour le Véhicule Blindé Multi-Rôles », sur www.opex360.com, (consulté le 29 mai 2013)
  5. a et b Alain Ruello, « Le nouveau calendrier de la modernisation de l’armée de terre se précise », (consulté le 29 mai 2013)
  6. Nathan Gain, « Pas de Scorpion sans PME », sur http://forcesoperations.com/, (consulté le 27 octobre 2016).
  7. a et b (en) Christina Mackenzie, « New French Combat Vehicles On Track To Save Defense Dollars », sur Aviation Week & Space Technology, (consulté le 13 mars 2016).
  8. Guillaume Lecompte-Boinet, « Opération Scorpion pour l’armée de terre », (consulté le 29 mai 2013)
  9. Philippe Chapleau, « Contact ou retard à l'allumage: la validation des formats de l'armée de terre se fait attendre », sur Ouest-France (consulté le 5 décembre 2015).
  10. Ministère de la Défense, « projet de loi de programmation militaire 2014-2019 - Dossier Thématique », (consulté le 11 aout 2013)
  11. Michel Cabirol, « Défense : l'armée de Terre va enfin changer ses vieux "chameaux" », latribune.fr, (consulté le 7 décembre 2014)
  12. http://www.opex360.com/2017/04/22/les-premiers-vehicules-blindes-griffon-et-jaguar-ont-ete-commandes-par-la-dga/
  13. http://fr.calameo.com/read/000063302b143a048ef11
  14. Les échos