Chasseur à cheval

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant le domaine militaire
Cet article est une ébauche concernant le domaine militaire.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Chasseur à cheval français de la ligne sous le Premier Empire d'après Hippolyte Bellangé.

Un chasseur à cheval est un type de cavalier militaire appartenant à la cavalerie légère, chargé généralement de missions de reconnaissance et d'éclairage de l'armée.

Origines[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Histoire de la cavalerie.

La première unité de cavalerie française qui a reçu le nom de chasseurs, est les chasseurs de Fischer (1743-1761).

Cette unité composite, regroupant cavalerie et infanterie, a été créée par Johann Christian Fischer, un mercenaire allemand au service de la France durant la guerre de Succession d'Autriche. Il arrivait alors fréquemment que des hussards autrichiens s’emparent des chevaux français; pour les reprendre, un corps de partisans est créé par Fischer, qui va « chasser » les montures[1]. Ce corps de volontaires, formé de domestiques hardis, est reconnu par une ordonnance du 1er novembre 1743 : c’est la « Compagnie franche des chasseurs », composée de 45 chasseurs à pied et de quinze cavaliers; Fischer en est fait capitaine[2],[note 1].

Cette compagnie devient le corps mixte des cavaliers, fantassins et chasseurs de Fischer, à effectif de 600 hommes (deux tiers de fantassins, un tiers de cavaliers). Ils se distinguent au siège de Bergen-op-Zoom en 1747; Fischer tient alors rang de Brigadier des armées du Roi d’infanterie et de cavalerie.

Les chasseurs pouvaient soit être utilisés pour poursuivre les unités ennemies en déroute, elle était comme la dague dans la main de l'armée qui achevait les blessés, soit pour des opérations rapides. Elle a finalement pris la suite des chevau-légers.

France[modifier | modifier le code]

États allemands[modifier | modifier le code]

Étendards des régiments de chasseurs à cheval prussiens

Belgique[modifier | modifier le code]

Pologne[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Armée du duché de Varsovie.
5ème régiment de chasseurs du Duché de Varsovie.

Light Horses britanniques[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Dans la cavalerie de l'Ancien régime, le capitaine est propriétaire d'une compagnie, comme le colonel l'est d'un régiment d'infanterie.

Références[modifier | modifier le code]

  1. LES CHASSEURS A CHEVAL : DEUX SIECLES D'HISTOIRE.
  2. Liliane & Fred Funcken : L'Uniforme et les Armes des soldats de la guerre en dentelle (XVIIIe siècle), Tome 2 p.26.