Brigade départementale de renseignements et d'investigations judiciaires

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Brigade départementale de renseignements et d'investigations judiciaires
Création 2005
Pays Drapeau de la France France
Allégeance Gendarmerie nationale logo.svg Gendarmerie nationale
Rôle Police Judiciaire
Fait partie de Gendarmerie départementale
Surnom BDRIJ

La Brigade départementale de renseignements et d'investigations judiciaires (BDRIJ), anciennement BDRJ (Brigade départementale de renseignements judiciaires), est une unité de la Gendarmerie nationale française chargée de centraliser, d'orienter, de diffuser et d'exploiter les fichiers nationaux concernant les personnes et les véhicules recherchés et d'effectuer des rapprochements judiciaires au profit des unités. Il en existe une par Groupement.

Elles sont en outre chargées du contrôle de la remontée des statistiques émanant des unités de la gendarmerie départementale.

Les BDRIJ sont des unités de recherches à part entière, en pleine mutation, bien qu'une grosse partie de leur activité soit centrée sur la gestion des statistiques de la délinquance. Elles se trouvent sous le commandement direct des Commandants de Groupements et généralement aussi des officiers adjoints chargés de la police judiciaire (OAPJ). Elles sont généralement structurées en plusieurs cellules : une cellule d'information et de rapprochements judiciaires (CIRJ), une cellule d'investigations criminelles et numériques (CICN), une cellule d'appui judiciaire (CAJ) et une cellule d'observation et de surveillance (CDOS).

A partir du 1er avril 2020, cette entité prend le nom de Brigade d’appui judiciaire (BAJ). La CIRJ et la CAJ fusionnent à cette occasion.

Sources[modifier | modifier le code]

Service historique de la défense

Préfecture des Yvelines

Préfecture de la Somme

Voir aussi[modifier | modifier le code]