Physikalisch-Technische Bundesanstalt

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
L'Institut allemand des poids et mesures, à la Bundesanstalt en 1928.

La Physikalisch-Technische Bundesanstalt (PTB) est l'agence nationale de métrologie de la République fédérale d'Allemagne, ayant pour mission de développer la métrologie pour les sciences, la technique et la société. Le PTB a deux sites principaux situés à Brunswick et à Berlin. Cet institut a créé l'émetteur DCF77, et en est aujourd'hui responsable.

Histoire[modifier | modifier le code]

En 1887, la Physikalisch-Technische Reichsanstalt (PTR) a été fondé à Charlottenburg sur l'initiative de Werner von Siemens, et de Hermann von Helmholtz. En 1898, la PTR reçoit comme mission de représenter et de conserver les grandeurs électriques. En 1923, elle fusionne avec la Reichsanstalt für Maß und Gewicht[1], et reçoit ainsi la mission de fixer et de veiller sur les unités légales.

Suite à des troubles liés à la Seconde guerre Mondiale, la PTR est contraint de déménager. Après la fin de la guerre, elle s'établit à Berlin Ouest. Quelques années plus tard, en 1950, la Physikalisch-Technische Bundesanstalt (PTB) est fondée à Brunswick. Elle fusionne avec la PTR en 1953.

En 1977, elle reçoit pour mission de traiter les déchets radioactif, mission qui lui sera retirée en 1989. En 1990, elle prend en charge les missions de l'ancienne Amtes für Standardisierung, Meßwesen und Warenprüfung[2] de l'ancienne République démocratique allemande.

Mission[modifier | modifier le code]

La PTB dépend du Ministère fédéral de l'Économie, et a pour mission de développer la métrologie. Elle doit notamment déterminer, veiller et mettre à disposition les constantes physiques et fondamentales. L'objectif est de permettre un développement des sciences, de l'industrie et du commerces, grâce à l'harmonisation des systèmes de mesure dans le monde, le Système international d'unités. À cette fin, elle collabore avec des institutions étrangères, mais aussi avec les institutions internationales, comme le Bureau international des poids et mesures. Elle a aussi des relations avec les universités et centres de recherche allemands pour mener à bien la recherche en métrologie.

La PTB a un budget de 130 millions d'euros et est composé d'environ 1400 employés[3]. Elle est organisée autour de 200 groupes de travail regroupés en neuf départements.

En plus des publications scientifiques, un journal annuel gratuit y est édité, dans lequel les avancées dans le domaine des mesures physiques y sont vulgarisées[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. en français : Agence nationale des poids et mesures.
  2. en français : Bureau de standardisation, de métrologie et de contrôle des marchandises.
  3. description sur le site officiel.
  4. ce journal est téléchargeable sur le site officiel.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Quelques anciens scientifiques[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

52° 17′ 43″ N 10° 27′ 49″ E / 52.29528, 10.46361