Howard Walter Florey

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Howard Walter Florey, en 1945.

Sir Howard Walter Florey, baron Florey d'Adelaïde et Marston, (24 septembre 1898 - 21 février 1968), est un pharmacologue, prix Nobel de physiologie ou médecine en 1945 avec Ernst Boris Chain et Sir Alexander Fleming pour son rôle dans l'extraction de la pénicilline[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Florey naît à Adélaïde en Australie-Méridionale, il se fait connaître comme un étudiant brillant, et un sportif junior accompli, qui étudie la médecine à l'Université d'Adélaïde de 1917 à 1921. À l'université il rencontre Ethel Reed, elle aussi étudiante, qui devient sa femme et sa collègue. Il obtient une bourse Rhodes et continue ses études au Queen's College à Oxford

Après un temps passé aux États-Unis et à l'université de Cambridge il retourne à Oxford et devient membre du Lincoln College où il prend la tête d'une équipe de recherche. Il travaille avec Schack August Steenberg Krogh à Copenhague, avec Pol Bouin à Strasbourg, à l'institut Cajal à Madrid, et à l'institut Rockefeller de New York[2]. En 1938, travaillant avec Ernst Boris Chain et Norman Heatley (en), il lit un article de Alexander Fleming sur les effets anti-bactériens de la moisissure Penicillium notatum. Son équipe travaille sur la production à grande échelle de la moisissure et l'extraction de l'ingrédient actif de la pénicilline . Le succès est tel qu'en 1945 la production de pénicilline est un procédé industriel pour les alliés de la Seconde Guerre mondiale

Florey est fait Chevalier en 1944[3] et reçoit la même année l'Ordre du Mérite britannique (OM). En 1945, il est colauréat avec Alexander Fleming et Ernst Boris Chain du prix Nobel de physiologie ou médecine « pour la découverte de la pénicilline et de ses effets curatifs dans plusieurs maladies infectieuses[1] ». Il est fait pair à vie en tant que Baron Florey of Adelaide and Marston en 1965. Ces honneurs sont plus élevés que ceux reçus par Fleming, reconnaissant le rôle joué par Florey dans la production de pénicilline en quantité suffisante pour sauver des millions de vies pendant la guerre, en dépit des doutes émis par Fleming sur la faisabilité de cette production de masse.

Lord Florey est président de la Royal Society de 1960 à 1965. Après la mort de sa première femme, Ethel, il se remarie avec sa collègue et assistante Margaret Jennings en 1967. Il est chancelier de l'université nationale australienne de 1965 à 1968. Florey meurt d'un infarctus du myocarde en 1968. Sa seconde épouse est décédée en 1994.

Florey est considéré par la communauté scientifique et médicale australienne comme son plus grand scientifique. Robert Menzies, le premier ministre australien ayant servi le plus longtemps, dit de lui  : « en termes de bien prodigué, Florey est l'homme le plus important jamais né en Australie. »

Le portrait de Florey apparaît sur les billets australiens de 50 $ et une banlieue de Canberra porte son nom ainsi que plusieurs bâtiments, un à l'université de Melbourne, un amphithéâtre de l'université d'Adélaïde et un bâtiment du Queen's College. Au Royaume-Uni, Florey est honoré par une pierre mémorielle dans l'Abbaye de Westminster[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Sources sur le web[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]