Requin (James Bond)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Requin (homonymie).
Requin
Personnage de fiction apparaissant dans
James Bond.

Sexe Masculin
Activité(s) Tueur
Caractéristique(s) Mâchoire et dents en acier
Ennemi(s) James Bond

Interprété par Richard Kiel
Film(s) L'Espion qui m'aimait et Moonraker

Requin (Jaws en VO) est un personnage des films, romans et jeux vidéo de James Bond et un ennemi de ce dernier. Incarné au cinéma par Richard Kiel, il apparaît dans les films L'espion qui m'aimait et Moonraker et dans les jeux vidéo 007 : Quitte ou double et GoldenEye 007.

Description[modifier | modifier le code]

Requin est un homme de très grande taille (mesurant 2,18 m) et d'une très grande force physique. Il est doté d'une mâchoire et de dents en acier. Ces dernières lui permettent de trancher facilement des matériaux solides et de causer des blessures profondes. C'est un tueur à gages, un exécuteur de basses œuvres, taciturne et avec un esprit simple.

À la fin de Moonraker, après avoir affronté une nouvelle fois James Bond, il tombe amoureux d'une jeune fille, Dolly, au Brésil et semble devenir « gentil » pour elle. Alors qu'il se retrouve avec Dolly dans la station spatiale de son employeur Hugo Drax, Requin, après avoir échangé un regard avec Dolly, comprend que Drax l'utilise et compte se débarrasser de lui. Il se retourne alors contre Drax et prend le parti de James Bond, le sauvant. Ensuite, il reste seul avec Dolly dans la station en perdition, buvant du champagne avec elle et parlant enfin, lui disant « Bon, à la nôtre ». Bond déclare alors « Ils feront leur chemin dans la vie, ils ne sont qu'à 200km de la Terre ». A la fin du film, les militaires américains disent avoir retrouvé deux survivants de la station spatiale: un grand homme et une petite femme blonde.

Requin réapparaît dans le jeu vidéo 007 : Quitte ou double, dans lequel il travaille pour Diavolo, l'ennemi de James Bond. Dolly semble avoir disparu de sa vie (voire n'a jamais existé dans le scénario de cette histoire). Il y a trois combats contre lui. Un dans un train, un second sur la route alors qu'il manœuvre un camion citerne remplit de produit toxique, et un au lance-flamme sur un ascenseur géant, dans lequel il est éliminé par explosion quand celui-ci s'écrase.

Détails[modifier | modifier le code]

Selon la biographie de Requin décrite dans le roman (officiel) L'Espion qui m'aimait, ce dernier, de nationalité polonaise, s'appelle Zbigniew Krycsiwiki et a été gravement blessé lors de la répression par la police d'une manifestation en 1972. Il s'est donc ensuite fait implanter une mâchoire d'acier. Celle-ci étant reliée à ses cordes vocales, il est expliqué qu'il lui est impossible de parler, d'avaler et de fermer complètement sa bouche.

Requin est l'un des trois seuls méchants de tous les romans dont James Bond n'arrivera pas à défaire, avec Irma Bunt et Nick Nack (celui-ci finit emprisonné). Pour ce qui est des films, il est l'un des trois méchants récurrents de l'agent secret, avec Ernst Stavro Blofeld et Mr. White.