Alec Trevelyan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Alec Trevelyan est un personnage appartenant au monde des films James Bond. Il est un ancien agent britannique (son matricule est 006) devenu terroriste.

Biographie[modifier | modifier le code]

Pendant la Seconde Guerre mondiale, ses parents, des Cosaques de Lienz, fuient l'Europe vers la Grande-Bertagne pour trouver refuge. Après la guerre, l'autorité anglaise les livra ainsi que beaucoup d'autres aux dirigeants soviétiques. Plusieurs Cosaques sont envoyés aux goulags sous le règne de Staline. Beaucoup d'entre eux meurent jusqu’à ce que Nikita Krushchev leur accorde une amnestie. La mère d'Alec lui donne naissance. Son père tue cette dernière et se suicide en ne voulant pas vivre dans la misère et le déshonneur. Ainsi, il fut orphelin comme James Bond. Le MI6 pensait qu'à cet âge, Alec ne s'en souvenait pas, ce qui en réalité est faux. Par ailleurs, le service secret britannique le recrute pour en faire un agent 00. Pendant son entrainement, il développe des talents comme la force, le combat du corps-a-corps, la manipulation ainsi que le talent dans le maîtrise de plusieurs langues. D'ailleurs, il commença à préparer un plan pour sa vengeance.

En 1986, lui et James Bond ont pour mission de détruire une usine d'arme chimique soviétique. C'est durant cette mission qu'il conspire avec le colonel Arkady Ourumov afin de fausser sa mort. Pendant la mission, les agents se sont fait encercler par les soviétiques. Trevelyan fut fait prisonnier par le colonel Ourumov et donne 10 secondes pour Bond de se rendre. Après 10 secondes, il tue Trevelyan et Bond réussit à s'échapper de l'usine en l'explosant également. Il apporta la nouvelle à ses supérieurs qu'il croit Trevelyan mort.

Maintenant que les autorités britanniques le croient mort,il fonde une organisation criminelle sous le pseudonyme de Janus. Son but est de contrôler un satellite soviétique nom de code Goldeneye.

Il meurt lors de la destruction de l'antenne à Cuba.