Pussy Galore (James Bond)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir Pussy Galore pour le groupe de rock. 
Pussy Galore
Personnage de fiction apparaissant dans
James Bond.

Origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Sexe Féminin
Activité(s) pilote d'avion (film)
chef de gang (roman)
Entourage Auric Goldfinger (film)
The Cement Mixers (roman)
Ennemi(s) James Bond

Créé par Ian Fleming
Interprété par Honor Blackman
Film(s) Goldfinger
Roman(s) Goldfinger - Opération Chloroforme

Pussy Galore est l'un des personnages féminins du roman de James Bond, Goldfinger - Opération Chloroforme. Elle apparaît aussi dans l'adaptation cinématographique, Goldfinger.

Biographie[modifier | modifier le code]

Dans le roman, elle est l'une des rares femmes à faire partie du crime organisé. C'est une ancienne artiste de trapèze, avec sa bande Pussy Galore and her Abrocats, qui faute de succès se recycle dans le cambriolage.

Sa bande s'accroit via une organisation lesbienne de Harlem appelée The Cement Mixers. Elle explique à James Bond qu'elle a été violée par son oncle à l'âge de 12 ans.

Son groupe est engagé par Auric Goldfinger pour son opération Grand Slam à Fort Knox.

Physique[modifier | modifier le code]

Elle a les cheveux noirs dans le roman, alors qu'elle est blonde dans le film. Elle a les yeux violets dans le roman, les plus beaux jamais vus par James Bond. Homosexuelle, elle dirige un gang de voleuses qui s'associe au méchant Goldfinger.

Pourtant, à la fin du roman, elle se retourne contre son associé et sauve James Bond, lui permettant de contrecarrer le plan du méchant.

Nom du personnage[modifier | modifier le code]

D'un point de vue linguistique, pussy signifie « chatte » et galore signifie « à profusion » (comme dans l'expression Candy Galore : « bonbons à profusion » ou « bonbons à gogo »). Le nom « Pussy Galore » est donc assez osé et montre le goût de Ian Fleming pour le double sens.

Quand Pussy Galore se présente à James et donne son nom, il répond : « I must be dreaming! » Pour un public anglais cela double le clin d'œil déjà risqué avec le sous-entendu du nom de la dame.

Œuvres dans lesquelles le personnage apparaît[modifier | modifier le code]

Roman[modifier | modifier le code]

Film[modifier | modifier le code]

Jeux vidéo[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]