Davor Šuker

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Šuker.
Davor Šuker
Davor Šuker.jpg
Ivan Šuker et Davor Šuker
Biographie
Nationalité Drapeau de Croatie Croate
Naissance 1er janvier 1968 (46 ans)
Lieu Osijek (Yougoslavie Drapeau : République fédérative socialiste de Yougoslavie)
Taille 1,81 m (5 11)
Période pro. 1985-2003
Poste Attaquant
Parcours junior
Saisons Club
1984-1985 Drapeau : République fédérative socialiste de Yougoslavie NK Osijek
Parcours professionnel 1
Saisons Club M. (B.)
1985-1989 Drapeau : République fédérative socialiste de Yougoslavie NK Osijek 091 (40)
1989-1991 Drapeau : République fédérative socialiste de Yougoslavie Croatia Zagreb 060 (34)
1991-1996 Drapeau : Espagne Séville FC 176 (89)
1996-1999 Drapeau : Espagne Real Madrid 109 (49)
1999-2000 Drapeau : Angleterre Arsenal 052 (14)
2000-2001 Drapeau : Angleterre West Ham United 013 0(3)
2001-2003 Drapeau : Allemagne TSV Munich 1860 030 0(8)
Total 531 (237)
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe M. (B.)
1990 Drapeau : République fédérative socialiste de Yougoslavie Yougoslavie 002 0(1)
1991-2002 Drapeau : Croatie Croatie 069 (45)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.

Davor Šuker (né le 1er janvier 1968 à Osijek en Yougoslavie, aujourd'hui Croatie) est un footballeur international croate qui évoluait au poste d'attaquant.

Il est l'un principaux artisans du football croate au niveau international durant les années 1990 et se distingue lors de la Coupe du monde 1998 en terminant meilleur buteur de la compétition.

Biographie[modifier | modifier le code]

Cette section ne cite pas suffisamment ses sources. Pour l'améliorer, ajouter en note des références vérifiables ou les modèles {{Référence nécessaire}} ou {{Référence souhaitée}} sur les passages nécessitant une source.

Au cours de sa carrière, il joue pour de grands club européens (FC Séville, Real Madrid, Arsenal).

Sa carrière prend véritablement son envol lors de la campagne de qualification pour l'Euro 1996. La Croatie, qui participe à ses premiers matchs internationaux, surprend et bat notamment l'Italie, finaliste de la Coupe du Monde 1994, à Palerme 2-1. Suker inscrit ce jour là les deux buts croates. La Croatie se qualifie ainsi pour l'Euro anglais. Durant cette compétition, Suker confirme et marque notamment un superbe lobe à Peter Schmeichel en phase de poule. En quart de finale contre l'Allemagne, il inscrit un nouveau but d'anthologie en effectuant une roulette devant Andreas Köpke. La Croatie sera éliminée par le futur vainqueur de la compétition[1].

Reconnu déjà pour ses performances avec le FC Seville, il profite de son été anglais pour rejoindre le prestigieux Real Madrid. Sous la houlette de Fabio Capello, il réalise une excellent première saison : il marque 24 fois en championnat et décroche le titre de champion d'Espagne. Sa seconde saison est plus délicate, puisqu'il perd sa place de titulaire au profit de Fernando Morientes. Ainsi, il ne rentre qu'à la 89e minute lors du sacre européen du Real face à la Juventus en mai 1998.

Pendant la coupe du monde 1998, il contribue largement au très beau mondial de son équipe (la Croatie). Il inscrit six buts et finit meilleur buteur de la compétition. Demi-finaliste, il obtient avec son équipe la 3e place du podium (après la France et le Brésil) grâce à une victoire face aux Pays-Bas (2-1, où il marque le second but, juste avant la mi-temps). Ses prestations individuelles lui permettent à la fin de l'année 1998 d'accéder à la deuxième place du classement du Ballon d'or.

Les performances de Davor Suker déclinent par la suite. Son temps de jeu au Real Madrid s'étiole. En 98-99, il ne joue que 19 rencontres de championnat (4 buts). Il décide alors de partir en Angleterre et de rejoindre Arsenal, qui vient de voir Nicolas Anelka partir au... Real Madrid. Mais cette expérience tourne court, Thierry Henry glanant rapidement une place de titulaire au détriment du croate. Dans le même temps, il connaît une énorme désillusion avec sa sélection nationale puisque celle-ci n'arrive pas à se qualifier pour l'Euro 2000.

Après avoir inscrit huit buts en 21 rencontres de Premier League anglaise, Suker quitte Arsenal et rejoint un autre club londonien : West Ham. Là encore, Suker ne s'impose pas et quitte l'équipe au bout d'une seule année.

Il rejoint ensuite le championnat d'Allemagne et signe au Munich 1860. Une nouvelle fois, Suker peine à retrouver son niveau d'antan. En deux saisons, il joue 25 rencontres de Bundesliga pour seulement... 5 buts. Malgré ce faible ratio, il participe à la Coupe du monde en 2002. N'étant plus un titulaire en puissance sur le front de l'attaque croate, il ne dispute que 63 minutes de la compétition, contre le Mexique. Il s'agit là de son dernier match sous les couleurs de la Croatie.

Accumulant les déceptions sportives, Davor Suker prend sa retraite en 2003.

Le 5 juillet 2012, il est nommé président de la Fédération croate de football[2].

Buts inscrits en sélection[modifier | modifier le code]

Palmarès[modifier | modifier le code]

Distinctions personnelles[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.football-story.com/article-20398742.html
  2. Suker président de la Fédération croate, francefootball.fr, 5 juillet 2012.

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Article connexe[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]