Guillermo Stábile

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Guillermo Stábile
Stabile arg.jpg
Guillermo Stábile en 1930
Biographie
Nationalité Drapeau de l’Argentine Argentine
Naissance 17 janvier 1905
Lieu Buenos Aires (Argentine)
Décès 27 décembre 1966 (à 61 ans)
Lieu Buenos Aires
Taille 1,68 m (5 6)
Poste Attaquant
Parcours junior
Saisons Club
0 Drapeau : Argentine Sportivo Metán
Parcours professionnel 1
Saisons Club M. (B.)
1920-1930 Drapeau : Argentine Huracán 0? 0(?)
1930-1934 Drapeau : Italie Genoa 41 (13)
1934-1935 Drapeau : Italie SSC Naples 20 0(3)
1935 Drapeau : Italie Genoa 01 0(1)
1935-1939 Drapeau : France Red Star 0? 0(?)
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe M. (B.)
1930 Drapeau : Argentine Argentine 04 0(8)
Équipes entraînées
Années Équipe Stats
1931-1932 Drapeau : Italie Genoa CFC
1937-1939 Drapeau : France Red Star
1939-1940 Drapeau : Argentine San Lorenzo
1939-1960 Drapeau : Argentine Argentine
1940-1941 Drapeau : Argentine Estudiantes
1940-1949 Drapeau : Argentine Huracán
1949-1960 Drapeau : Argentine Racing
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.

Guillermo Stábile, né le 17 janvier 1905 à Parque Patricios (Buenos Aires) et mort le 27 décembre 1966[1] à Buenos Aires, est un footballeur et un entraîneur de football argentin. Il est le meilleur buteur de la première coupe du monde de football en 1930.

Stábile a joué dans différents clubs durant sa carrière sportive, tout d'abord au Club Atlético Huracán en Argentine avant de rejoindre le continent européen, tout d'abord au Genoa CFC puis au S.S.C. Naples et enfin au Red Star. Entre-temps, il est finaliste avec la sélection argentine de la coupe du monde au cours de laquelle il finit meilleur buteur (8 buts). Par la suite, il devient entraîneur et sélectionneur de l'Argentine (durant 21 ans) où il remporte de nombreux titres sur le continent sud-américain dont notamment six Copa América et trois championnats d'Argentine.

Biographie[modifier | modifier le code]

1920-1930 : carrière de Stábile à Hurácan[modifier | modifier le code]

Guillermo Stábile débute sa carrière de footballeur en Argentine, il joue au Club Atlético Huracán, situé à Buenos Aires. Il garde un statut d'amateur durant ses dix années passées au club (1920-1930), le professionnalisme n'arrivant qu'en 1931 en Argentine. Il remporte de nombreux titres avec son club, dont deux championnats d'Argentine amateur en 1925 et en 1928.

1930 : meilleur buteur de la coupe du monde[modifier | modifier le code]

La première coupe du monde de football est organisée en Uruguay en 1930. Stábile, alors âgé de 25 ans, est retenu dans l'équipe d'Argentine qui doit la disputer malgré le fait qu'il n'a pas encore revêtu une seule fois le maillot. Il ne dispute d'ailleurs pas le premier match contre la France.

Il fait ses débuts en sélection lors du deuxième match de la phase de poule contre le Mexique en raison de l'absence de Roberto Cherro qui doit décliner sa place de titulaire à cause d'une crise d'anxiété. Il inscrit au cours de ce match trois buts pour une victoire finale 6-3. Lors du troisième match contre le Chili, il réalise un doublé (victoire 3-1 de l'Argentine), qualifiant l'équipe en demi-finale. Ils sont opposés aux États-Unis, les Argentins obtiennent leur billet pour la finale grâce à une victoire 6-1 avec deux nouveaux buts de Stábile.

La première finale d'une coupe du monde se déroule le 30 juillet 1930 entre le pays-hôte l'Uruguay et l'Argentine. Cette dernière mène 2-1 à la mi-temps avec un second but inscrit par Stábile, mais est défaite 4-2 au final.

Malgré cette place de finaliste, Guillermo Stábile marque l'histoire de la compétition en devenant le premier meilleur buteur de celle-ci avec huit buts, en marquant à chacun des matchs auxquels il a participé. Il s'agit de ses quatre seules sélections en équipe nationale, car il décide de rejoindre le continent européen, Gênes plus précisément, à la suite de celle-ci.

1930-1939 : carrière en Europe[modifier | modifier le code]

Après avoir impressionné les observateurs au cours de cette coupe du monde 1930, Stábile rejoint l'Europe en signant en Italie au Genoa CFC. Il signe ses débuts par un triplé contre Bologne FC 1909. Il reste dans ce club cinq saisons, disputant seulement 41 matchs pour y inscrire 13 buts.

En 1935, il rejoint le S.S.C. Naples où il rejoint un autre sud-américain Attila Sallustro. Le club finit à la huitième place du championnat d'Italie, en marquant à trois reprises pour 20 rencontres.

Un an plus tard, il décide de rejoindre la France et le Red Star, club fondé par Jules Rimet, également fondateur de la coupe du monde. Il y reste quatre saisons, aidant le club à remporter le championnat de France de D2 en 1939[2].

Carrière d'entraîneur[modifier | modifier le code]

L'équipe d'Argentine en 1957. Debout : Giménez, Stábile, Domínguez, Dellacha, Rossi, Vairo et Schadlein ; Accroupis : Corbatta, Maschio, Angelillo, Sívori et Cruz.

Stábile fait ses premiers entraînements lors de la saison 1931-1932 au Genoa CFC, en coentraînant avec Luigi Burlando tout en étant joueur. Il réédite cette expérience au Red Star en devenant joueur-manager.

En 1939, en raison de la guerre, il décide de retourner en Argentine pour prendre en main la sélection argentine, avec celle-ci il remporte six Copa América (1941, 1945, 1946, 1947, 1955 et 1957), il est à la tête de cette sélection durant 21 ans, sélectionnant durant 123 rencontres officiels pour 83 victoires.

Il a également entraîné durant son mandat en sélection dans différents clubs argentins, tout d'abord le Club Atlético Huracán puis le Racing Club de Avellaneda, il remporte avec ce dernier trois championnats d'Argentine (1949, 1950 et 1951).

Il décide de se retirer en 1960 de toutes fonctions d'entraîneur et meurt six ans plus tard le 27 décembre 1966.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Palmarès - joueur[modifier | modifier le code]

Palmarès - entraîneur[modifier | modifier le code]

Distinction personnelles[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. La Stampa, 27 décembre 1966, page 9 archiviolastampa.it
  2. « Guillermo Stábile complete profile on Playerhistory », sur soccerdatabase.eu (consulté le 2 septembre 2012)
  3. Scorers' list on World cup 1930 sur rsssf.com.
  4. Succesfull Coaches on Copa América sur rsssf.com.