Récompenses de la Coupe du monde de football

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Outre la Coupe du monde elle-même, la FIFA décerne des trophées officiels à la fin des phases finales de la Coupe du monde récompensant joueurs et équipes qui se sont distingués par rapport aux autres dans différents aspects du jeu.

Actuellement il y a six trophées officiels qui sont décernés :

  • Le Soulier d'or (commercialement appelé "Soulier d'or Adidas") a été décerné pour la première fois à la Coupe du monde de football de 1982 pour le meilleur buteur ;
  • Le Ballon d'or (commercialement appelé "Ballon d'or Adidas") pour le meilleur joueur de la Coupe du monde (décerné pour la première fois pour la Coupe du monde de football de 1982) ;
  • Le Gant d'or (commercialement appelé "Gant d'or Adidas") pour le meilleur gardien de but (premier décernement pour la Coupe du monde de football de 1994 sous le nom Prix Lev Yachine) ;
  • Le Trophée du Fair-Play de la FIFA pour l'équipe qui fait preuve du plus bel esprit sportif et du meilleur comportement, sur le terrain comme en dehors (premier décernement pour la Coupe du monde de football de 1978) ;
  • Le Prix de l'équipe la plus spectaculaire récompense l'équipe qui à le plus entretenu le public et les fans durant la Coupe du monde (premier décernement pour la Coupe du monde de football de 1994) ;
  • Le Meilleur jeune joueur (commercialement appelé "Meilleur jeune joueur Hyundai") est un prix qui récompense le meilleur joueur ayant moins de 21 ans au début de l'année (premier décernement pour la Coupe du monde de football de 2006)

Il existe aussi une équipe type all-star pour les meilleurs joueurs du tournoi depuis 1990.

Il existait un trophée du but inscrit le plus rapidement entre 1982 et 2002 récompensé par un chronomètre en or.

À l'occasion de la Coupe du monde 1938, la FIFA édita une équipe-type à la fin de la compétition. L'absence de l'Italien Silvio Piola dans cette équipe type provoque un tel tollé que la FIFA se refusa ensuite à renouveler ce type de désignation.

Récompenses actuelles[modifier | modifier le code]

Soulier d'or[modifier | modifier le code]

Le meilleur buteur du tournoi est distingué depuis la Coupe du monde 1930. À partir de 1982, le meilleur buteur est récompensé par le trophée du Soulier d'or.

Palmarès du meilleur buteur
Édition Meilleur buteur Buts
Uruguay 1930 Drapeau : Argentine Guillermo Stábile 8
Italie 1934 Drapeau : Tchécoslovaquie Oldřich Nejedlý 5
France 1938 Drapeau : Brésil Leônidas da Silva 7[1]
Brésil 1950 Drapeau : Brésil Ademir 8[2]
Suisse 1954 Drapeau : Hongrie Sándor Kocsis 11
Suède 1958 Drapeau : France Just Fontaine 13
Chili 1962 Drapeau : Hongrie Flórián Albert
Drapeau : Brésil Garrincha
Drapeau : URSS Valentin Ivanov
Drapeau : République fédérative socialiste de Yougoslavie Dražan Jerković[3]
Drapeau : Chili Leonel Sánchez
Drapeau : Brésil Vavá
4
Angleterre 1966 Drapeau : Portugal Eusébio 9
Mexique 1970 Drapeau : République fédérale d'Allemagne Gerd Müller 10
RFA 1974 Drapeau : Pologne Grzegorz Lato 7
Argentine 1978 Drapeau : Argentine Mario Kempes 6
Palmarès du soulier d'or
Édition Soulier d'or Buts
Espagne 1982 Drapeau : Italie Paolo Rossi 6
Mexique 1986 Drapeau : Angleterre Gary Lineker 6
Italie 1990 Drapeau : Italie Salvatore Schillaci 6
États-Unis 1994 Drapeau : Russie Oleg Salenko
Drapeau : Bulgarie Hristo Stoitchkov
6
France 1998 Drapeau : Croatie Davor Šuker 6
Corée du Sud-Japon 2002 Drapeau : Brésil Ronaldo 8
Allemagne 2006 Drapeau : Allemagne Miroslav Klose[4] 5
Afrique du Sud 2010 Drapeau : Allemagne Thomas Müller[5] 5
Brésil 2014 Drapeau : Colombie James Rodríguez[6] 6

Ballon d'or[modifier | modifier le code]

Le ballon d'or désigne le meilleur joueur de la coupe du monde. Le ballon d'argent et le ballon de bronze désignent respectivement les 2e et 3e meilleurs joueurs de la coupe du monde. Son nom officiel est « Ballon d'Or Adidas » pour des raisons de sponsoring. Les candidats sont sélectionnés par la Commission technique de la FIFA et le vainqueur est élu par les représentants des médias avant la finale du tournoi, mais son résultat est connu au lendemain de celle-ci.

Aucun joueur n'a été désigné ballon d'or à deux reprises. Ronaldo (1998 et 2002) et Diego Maradona (1986 et 1990) sont les seuls joueurs à avoir été classés deux fois parmi les trois meilleurs joueurs de la Coupe du monde.

Palmarès du ballon d'or
Coupe du monde Ballon d'or Ballon d'argent Ballon de bronze
Espagne 1982 Drapeau : Italie Paolo Rossi Drapeau : Brésil Falcão Drapeau : République fédérale d'Allemagne Karl-Heinz Rummenigge
Mexique 1986 Drapeau : Argentine Diego Maradona Drapeau : République fédérale d'Allemagne Harald Schumacher Drapeau : Danemark Preben Elkjær Larsen
Italie 1990 Drapeau : Italie Salvatore Schillaci Drapeau : République fédérale d'Allemagne Lothar Matthäus Drapeau : Argentine Diego Maradona
États-Unis 1994 Drapeau : Brésil Romário Drapeau : Italie Roberto Baggio Drapeau : Bulgarie Hristo Stoitchkov
France 1998 Drapeau : Brésil Ronaldo Drapeau : Croatie Davor Šuker Drapeau : France Lilian Thuram
Corée du Sud-Japon 2002 Drapeau : Allemagne Oliver Kahn Drapeau : Brésil Ronaldo Drapeau : Corée du Sud Hong Myung-Bo
Allemagne 2006 Drapeau : France Zinédine Zidane[4] Drapeau : Italie Fabio Cannavaro Drapeau : Italie Andrea Pirlo
Afrique du Sud 2010 Drapeau : Uruguay Diego Forlán Drapeau : Pays-Bas Wesley Sneijder Drapeau : Espagne David Villa
Brésil 2014 Drapeau : Argentine Lionel Messi[6] Drapeau : Allemagne Thomas Müller Drapeau : Pays-Bas Arjen Robben

Gant d'or[modifier | modifier le code]

Le Gant d'or est un trophée remis au meilleur gardien de but de chaque édition de la Coupe du monde. Le premier trophée est attribué lors de la Coupe du monde 1994. Le prix était nommé en mémoire du gardien de but soviétique Lev Yachine[7]. À partir de 2010, le meilleur gardien est récompensé par le trophée du Gant d'or.

Prix Lev Yachine
Coupe du monde Meilleur gardien
États-Unis 1994 Drapeau : Belgique Michel Preud'homme
France 1998 Drapeau : France Fabien Barthez
Corée du Sud-Japon 2002 Drapeau : Allemagne Oliver Kahn
Allemagne 2006 Drapeau : Italie Gianluigi Buffon[4]
Palmarès du Gant d'or
Coupe du monde Meilleur gardien
Afrique du Sud 2010 Drapeau : Espagne Iker Casillas
Brésil 2014 Drapeau : Allemagne Manuel Neuer[6]

Trophée du Fair-Play de la FIFA[modifier | modifier le code]

Le Trophée du Fair-Play de la FIFA récompense l'équipe qui fait preuve du plus bel esprit sportif et du meilleur comportement, sur le terrain comme en dehors. Seules les équipes ayant atteint le second tour peuvent être nommées.

Palmarès du prix du fair-play
Coupe du monde Prix du fair-play
Argentine 1978 Drapeau : Argentine Argentine
Espagne 1982 Drapeau : Brésil Brésil
Mexique 1986 Drapeau : Brésil Brésil
Italie 1990 Drapeau : Angleterre Angleterre
États-Unis 1994 Drapeau : Brésil Brésil
France 1998 Drapeau : Angleterre Angleterre
Drapeau : France France
Corée du Sud-Japon 2002 Drapeau : Belgique Belgique
Allemagne 2006 Drapeau : Brésil Brésil
Drapeau : Espagne Espagne[4]
Afrique du Sud 2010 Drapeau : Espagne Espagne
Brésil 2014 Drapeau : Colombie Colombie[6]

Prix de l'équipe la plus spectaculaire[modifier | modifier le code]

Le Prix de l'équipe la plus spectaculaire récompense l'équipe qui a le plus marqué le public et les fans durant la Coupe du monde.

Palmarès de l'équipe la plus spectaculaire
Coupe du monde Équipe la plus spectaculaire
États-Unis 1994 Drapeau : Brésil Brésil
France 1998 Drapeau : France France
Corée du Sud-Japon 2002 Drapeau : Corée du Sud Corée du Sud
Allemagne 2006 Drapeau : Portugal Portugal[4]
Afrique du Sud 2010 Drapeau : Allemagne Allemagne
Brésil 2014

Meilleur jeune joueur[modifier | modifier le code]

Le Meilleur jeune joueur (nom commercial « Meilleur jeune joueur Gillette ») est un prix récompensant le meilleur joueur ayant moins de 21 ans au début de l'année. Pour la Coupe du monde de football de 2006, les joueurs éligibles devaient être nés après le 1er janvier 1985. Pour la Coupe du monde de football de 2010, les joueurs éligibles devaient être nés après le 1er janvier 1989.

Palmarès du meilleur jeune joueur
Coupe du monde Meilleur jeune joueur
Suède 1958 Drapeau : Brésil Pelé
Chili 1962 Drapeau : Hongrie Florian Albert
Angleterre 1966 Drapeau : Allemagne Franz Beckenbauer
Mexique 1970 Drapeau : Pérou Teófilo Cubillas
Allemagne de l'Ouest 1974 Drapeau : Pologne Władysław Żmuda
Argentine 1978 Drapeau : Italie Antonio Cabrini
Espagne 1982 Drapeau : France Manuel Amoros
Mexique 1986 Drapeau : Belgique Enzo Scifo
Italie 1990 Drapeau : République fédérative socialiste de Yougoslavie Robert Prosinečki
États-Unis 1994 Drapeau : Pays-Bas Marc Overmars
France 1998 Drapeau : Angleterre Michael Owen
Japon - Corée du Sud 2002 Drapeau : États-Unis Landon Donovan
Allemagne 2006 Drapeau : Allemagne Lukas Podolski[4]
Afrique du Sud 2010 Drapeau : Allemagne Thomas Müller
Brésil 2014 Drapeau : France Paul Pogba[8],[6]

All-Star Team[modifier | modifier le code]

Les meilleurs joueurs de la Coupe du monde font partie d'une équipe dite all-star sélectionnée par la FIFA. Cette équipe est nommée depuis la Coupe du monde de football 1994[9]. Onze joueurs sont désignés en 1994[10], 22 en 1998[11], puis 23 à partir de 2002[12].

À l'occasion de la Coupe du monde 1938, la FIFA édite une équipe-type de onze joueurs à la fin de la compétition. L'absence de l'Italien Silvio Piola dans cette équipe-type provoque un tel tollé que la FIFA se refuse à renouveler ce type de désignation jusqu'en 1994.

Coupe du monde Gardien Défenseurs Milieux Attaquants
1938 (France)

Drapeau : Tchécoslovaquie František Plánička

Drapeau : États-Unis du Brésil Domingos da Guia
Drapeau : Italie Pietro Rava

Drapeau : États-Unis du Brésil Zézé
Drapeau : Italie Michele Andreolo
Drapeau : Italie Ugo Locatelli

Drapeau : Suède Arne Nyberg
Drapeau : Italie Giuseppe Meazza
Drapeau : États-Unis du Brésil Leônidas
Drapeau : Hongrie György Sárosi
Drapeau : Hongrie Pál Titkos

1994 (États-Unis)

Drapeau : Belgique Michel Preud'homme

Drapeau : Brésil Jorginho
Drapeau : Brésil Márcio Santos
Drapeau : Italie Paolo Maldini

Drapeau : Brésil Dunga
Drapeau : Bulgarie Krasimir Balakov
Drapeau : Roumanie Gheorghe Hagi
Drapeau : Suède Tomas Brolin

Drapeau : Brésil Romário
Drapeau : Bulgarie Hristo Stoitchkov
Drapeau : Italie Roberto Baggio

1998 (France)

Drapeau : France Fabien Barthez
Drapeau : Paraguay José Luis Chilavert
Drapeau : Pays-Bas Edwin van der Sar

Drapeau : Brésil Roberto Carlos
Drapeau : France Marcel Desailly
Drapeau : France Lilian Thuram
Drapeau : Pays-Bas Frank de Boer
Drapeau : Paraguay Carlos Gamarra

Drapeau : Brésil Dunga
Drapeau : Brésil Rivaldo
Drapeau : Danemark Michael Laudrup
Drapeau : France Zinédine Zidane
Drapeau : Pays-Bas Edgar Davids
Drapeau : Nigeria Jay-Jay Okocha
Drapeau : Argentine Juan Sebastián Verón

Drapeau : Brésil Ronaldo
Drapeau : Croatie Davor Šuker
Drapeau : Danemark Brian Laudrup
Drapeau : Pays-Bas Dennis Bergkamp
Drapeau : France Thierry Henry
Drapeau : Angleterre Michael Owen
Drapeau : Italie Christian Vieri

2002 (Corée du Sud / Japon)

Drapeau : Allemagne Oliver Kahn
Drapeau : Turquie Rüştü Reçber
Drapeau : Espagne Iker Casillas

Drapeau : Brésil Roberto Carlos
Drapeau : Angleterre Sol Campbell
Drapeau : Espagne Fernando Hierro
Drapeau : Corée du Sud Hong Myung-bo
Drapeau : Turquie Alpay Özalan
Drapeau : Brésil Cafu

Drapeau : Brésil Rivaldo
Drapeau : Brésil Ronaldinho
Drapeau : Allemagne Michael Ballack
Drapeau : États-Unis Claudio Reyna
Drapeau : Corée du Sud Yoo Sang-chul
Drapeau : Allemagne Dietmar Hamann
Drapeau : Espagne Joaquín Sánchez Rodríguez
Drapeau : Japon Hidetoshi Nakata
Drapeau : Belgique Marc Wilmots

Drapeau : Brésil Ronaldo
Drapeau : Allemagne Miroslav Klose
Drapeau : Sénégal El Hadji Diouf
Drapeau : Turquie Hasan Şaş
Drapeau : États-Unis Landon Donovan

2006 (Allemagne)[13]

Drapeau : Italie Gianluigi Buffon
Drapeau : Allemagne Jens Lehmann
Drapeau : Portugal Ricardo

Drapeau : Argentine Roberto Ayala
Drapeau : Angleterre John Terry
Drapeau : France Lilian Thuram
Drapeau : Allemagne Philipp Lahm
Drapeau : Italie Fabio Cannavaro
Drapeau : Italie Gianluca Zambrotta
Drapeau : Portugal Ricardo Carvalho

Drapeau : Brésil Zé Roberto
Drapeau : France Patrick Vieira
Drapeau : France Zinédine Zidane
Drapeau : Allemagne Michael Ballack
Drapeau : Italie Andrea Pirlo
Drapeau : Italie Gennaro Gattuso
Drapeau : Italie Francesco Totti
Drapeau : Portugal Luís Figo
Drapeau : Portugal Maniche

Drapeau : Argentine Hernán Crespo
Drapeau : France Thierry Henry
Drapeau : Allemagne Miroslav Klose
Drapeau : Italie Luca Toni

2010 (Afrique du Sud)[14]

Drapeau : Espagne Iker Casillas

Drapeau : Brésil Maicon Douglas
Drapeau : Allemagne Philipp Lahm
Drapeau : Espagne Carles Puyol
Drapeau : Espagne Sergio Ramos

Drapeau : Allemagne Bastian Schweinsteiger
Drapeau : Pays-Bas Wesley Sneijder
Drapeau : Espagne Andrés Iniesta
Drapeau : Espagne Xavi

Drapeau : Espagne David Villa
Drapeau : Uruguay Diego Forlán

2014 (Brésil)[15]

Récompenses anciennes[modifier | modifier le code]

Trophée du but inscrit le plus rapidement[modifier | modifier le code]

Le Trophée du but inscrit le plus rapidement était un prix récompensant le buteur ayant inscrit le but le plus rapidement après le coup d'envoi. Ce trophée fut décerné de 1982 à 2002. Bernard Lacombe, auteur du but le plus rapide de la Coupe du monde 1978, reçut rétroactivement le chronomètre en or qui récompensait ce challenge.

Palmarès du but inscrit le plus rapidement
Coupe du monde Buteur le plus rapide Temps
Espagne 1982 Drapeau : Angleterre Bryan Robson 27 secondes
Mexique 1986 Drapeau : Espagne Emilio Butragueño 63 secondes
Italie 1990 Drapeau : République fédérative socialiste de Yougoslavie Safet Sušić 5 minutes
États-Unis 1994 Drapeau : Argentine Gabriel Batistuta 60 secondes
France 1998 Drapeau : Paraguay Celso Ayala 42 secondes
Corée du Sud-Japon 2002 Drapeau : Turquie Hakan Şükür 11 secondes

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Selon certaines sources, Leônidas est crédité de 8 buts dans le tournoi. D'autres sources ne le créditent que de 7 buts, en ne prenant pas compte d'un but brésilien dans le premier tour contre la Pologne. Officiellement, aux yeux de la FIFA, il n'a marqué que 7 fois.
  2. Il y a une petite controverse concernant le nombre de buts inscrits par le brésilien Ademir Menezes durant la coupe du monde de 1950. Le premier but du match Brésil et l'Espagne (6-1) fut attribué par certaines sources au défenseur espagnol Parra (contre son camp) et le but du 5-0 fut attribué à Jair. La FIFA attribue aujourd'hui ces deux buts à Ademir, ce qui fait de lui le meilleur buteur de cette coupe du monde avec 9 buts. L'Équipe et son correspondant Djukitch avaient déjà attribué à l'époque ces buts à Ademir : « À la 17e, Jaïr passe à Ademir, qui entre dans la zone de penalty, amortit calmement le ballon et tire d'une manière imprévue. Brésil 1, Suède 0. » puis « À la 52e minute, Ademir marque un troisième but. Cinq minutes plus tard, il trompe une nouvelle fois le pauvre Svensson. Ademir vient donc de réussir son quatrième but depuis le début de la rencontre. »
  3. Certaines sources créditent Dražan Jerković de 5 buts, ce qui en ferait le meilleur buteur de la compétition. Officiellement, aux yeux de la FIFA il n'a marqué que 4 fois.
  4. a, b, c, d, e et f Fifa awards 2006
  5. Co-meilleur buteur de la compétition avec David Villa, Wesley Sneijder et Diego Forlán, Thomas Müller a été sacré soulier d'or à la faveur de son plus grand nombre de passes décisives.
  6. a, b, c, d et e Messi, Neuer heralded as Brazil 2014’s best
  7. Eduard Nisenboim, « Yashin mérite bien plus que du respect » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), 28 décembre 2007, sur uefa.com. Consulté le 29 juin 2009
  8. Pogba wins Hyundai Young Player Award
  9. (en) « FIFA Technical Study Group designates MasterCard All-Star Team » (consulté le 30 juin 2010) : « The first-ever All-Star Team at a World Cup was designated in 1994 »
  10. (en) « World Cup'94 : Romario and Baggio among first All-Star-Cast » (consulté le 30 juin 2010)
  11. (en) « FIFA Technical Study Group designates MasterCard All-Star Team » (consulté le 30 juin 2010) : « In addition, the TSG mentioned another six players would be added to a theoretical World Cup squad of 22 players. »
  12. (en) « Official FIFA Awards » [PDF], FIFA (consulté le 30 juin 2010) : « In addition, the Technical Study Group mentioned another seven players who would be added to a theoretical squad of 23 players », p. 104
  13. (en) « Official FIFA Awards » [PDF], FIFA (consulté le 30 juin 2010), p. 61
  14. (en) « Official FIFA Awards », FIFA (consulté le 15 juillet 2010)
  15. « Castrol Index Top 11 », sur FIFA.com, Fédération Internationale de Football Association (consulté le 20 juillet 2014)

Lien externe[modifier | modifier le code]