Josip Šimunić

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Josip Šimunić
3 Simunic.JPG
Josip Šimunić sous le maillot croate
Situation actuelle
Équipe Drapeau : Croatie Dinamo Zagreb
Numéro 4
Biographie
Nom Josip Šimunić
Nationalité Drapeau : Croatie Croate
Naissance 18 février 1978 (36 ans)
Lieu Canberra (Australie)
Taille 1,95 m
Poste Défenseur
Parcours junior
Saisons Club
1995-1996 Drapeau de l'Australie Institut australien des sports
Parcours professionnel 1
Saisons Club M. (B.)
1995-1997 Drapeau de l'Australie Melbourne Knights 030 (3)
1997-2000 Drapeau de l'Allemagne Hambourg SV 008 (0)
2000-2009 Drapeau de l'Allemagne Hertha BSC Berlin 218 (3)
2009-2011 Drapeau : Allemagne 1899 Hoffenheim 042 (2)
2011- Drapeau : Croatie Dinamo Zagreb 066 (2)
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe M. (B.)
2001- Drapeau : Croatie Croatie 105 (3)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.

Josip Šimunić, né le 18 février 1978 à Canberra (Australie), est un footballeur croate. Il joue au poste de défenseur avec l'équipe de Croatie et le club du Dinamo Zagreb (1,95 m pour 89 kg).

Carrière[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

Melbourne Knights[modifier | modifier le code]

Josip joua en premier lieu avec les Melbourne Knights lors de la saison 1995-96, étant adolescent. Il finit la saison en remportant la A-League avec son club.

Il rejoindra le Hambourg SV en 1997.

Hertha Berlin[modifier | modifier le code]

N'ayant que très peu joué à Hambourg, il rejoint le Hertha Berlin en 2000. Il s'impose comme un membre de l'équipe à part entière. Lors de la fin de la saison 2008-09, il est nommé meilleur défenseur de la Bundesliga par le magazine Kicker Sportmagazin.[1]

1899 Hoffenheim[modifier | modifier le code]

Après 9 années passés au sein du club de la capitale, il le quitte le 30 juin 2009 pour rejoindre le TSG 1899 Hoffenheim avec un contrat de 2 ans.

Dinamo Zagreb[modifier | modifier le code]

Le 31 août 2011, il est transféré gratuitement au Dinamo Zagreb. Il a été recruté pour renforcer l'équipe croate en vue de la Ligue des champions. Il fît sa première apparition lors du plus gros match de Prva HNL, contre le Hajduk Split. Il n'a joué que 11 matchs cette saison là, étant souvent blessé et n'étant pas titulaire. Il joue pour la première fois de sa carrière en Ligue des champions contre l'Olympique lyonnais, à Gerland.

Il finit la saison avec un doublé coupe-championnat de Croatie.

La saison suivante, il devint titulaire et joua même l'intégralité de chaque match du Dinamo en Champions league.

En équipe nationale[modifier | modifier le code]

Ayant été éduqué à l'Institut Australien des Sports, il avait la possibilité de jouer pour l'Australie, mais choisit finalement de jouer pour sa nation d'origine, la Croatie.

Il reçoit sa première cape en novembre 2001 à l'occasion d’un match contre l'équipe de Corée du Sud.

Il dispute la coupe du monde 2002 avec la Croatie.

Šimunić participe également à la coupe du monde 2006 avec l'équipe de Croatie.

Lors du dernier match décisif de la phase de groupes contre l'Australie (2-2), il reçoit 3 cartons jaunes suite à une erreur d'arbitrage : après un premier carton jaune, celui-ci en reçoit un second mais l'arbitre oublie de sortir le rouge. À la fin de la rencontre, Šimunić reçoit un troisième carton jaune et l'arbitre sort enfin le carton rouge[2],[3].

En septembre 2013, il exécute un "tacle assassin" sur l'attaquant serbe Miralem Sulejmani,[4]pendant un match contre la Serbie lors des phases de groupe pour la qualification à la Coupe du monde de football. Le match s'est finalement soldé sur le score de 1 à 1.[5]

En décembre 2013, la Fédération annonce qu'il n'est pas retenu pour la Coupe du monde au Brésil parce qu'il a entonné un chant fasciste croate datant de la seconde guerre mondiale, chant repris par les supporters croates, à la fin du match Croatie-Islande[6].

Palmarès[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

En sélection[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (de) « Joe Šimunić, une catégorie à part »
  2. 2006 : trois cartons jaunes pour un seul homme
  3. Mondial: 3 cartons jaunes et un rouge pour le Croate Šimunić en un seul match
  4. (en) « Est-ce le pire tacle de tout les temps? Le tacle de Simunic »
  5. (en) « Match nul entre la Serbie et la Croatie »
  6. http://www.lemonde.fr/sport/article/2013/12/16/le-defenseur-croate-josip-simunic-prive-de-coupe-du-monde-pour-des-chants-nazis_4335449_3242.html

Liens externes[modifier | modifier le code]