Hell in a Cell (2010)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Hell in a Cell
Wwe hell in a cell logo 2010.png

Logo officiel d'Hell in a Cell 2010

Main event
Hell in a Cell match entre Kane et The Undertaker pour le World Heavyweight Championship
Thème musical
Sacrifice d'Atom Smash[1]
Informations
Fédération(s)
Division(s)
Date(s)
Spectateurs
17 500 personnes
Téléspectacteurs
210 000 personnes
Lieu(x)
Ville(s)
Critique(s)

Chronologie des événements

Chronologie des Hell in a Cell

L'édition 2010 de Hell in a Cell est une manifestation de catch professionnel télédiffusée et visible uniquement en pay-per-view. L'événement, produit par la World Wrestling Entertainment (WWE), a eu lieu le dans la salle omnisports American Airlines Center à Dallas, dans le Texas, aux États-Unis. Il s'agit de la seconde édition de Hell in a Cell, pay-per-view annuel qui, comme son nom l'indique, propose des matchs en cage pour les rencontres à enjeux.

Sept matchs, dont quatre mettant en jeu les titres de la fédération, ont été programmés[4],[5]. Chacun d'entre eux est déterminé par des storylines rédigées par les scénaristes de la WWE ; soit par des rivalités survenues avant le pay-per-view, soit par des matchs de qualification en cas de rencontre pour un championnat. L'événement a mis en vedette les catcheurs des divisions Raw et SmackDown, créées en 2002 lors de la séparation du personnel de la WWE en deux promotions distinctes.

Contexte[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Histoire (catch).

Les spectacles de la WWE en pay-per-view sont constitués de matchs aux résultats prédéterminés par les scénaristes de la WWE. Ces rencontres sont justifiées par des storylines — une rivalité avec un catcheur, la plupart du temps — ou par des qualifications survenues dans les émissions de la WWE telles que Raw, SmackDown et Superstars[6]. Tous les catcheurs possèdent un gimmick, c'est-à-dire qu'ils incarnent un personnage gentil ou méchant, qui évolue au fil des rencontres. Un pay-per-view comme Hell in a Cell est donc un événement tournant pour les différentes storylines en cours[6].

Daniel Bryan contre The Miz contre John Morrison[modifier | modifier le code]

Après avoir perdu son titre des États-Unis contre Daniel Bryan a Night of Champions, The Miz utilise sa clause de revanche contre Bryan. Mais John Morrison veut également affronter Daniel Bryan pour le titre. Ensuite pour régler ce problème, le Général anonyme de Raw annonce aux trois hommes qu'ils s'affronteront pour le titre des États-Unis à Hell in a Cell dans un Triple Threat Submissions Count Anywhere Match

Kane contre Undertaker[modifier | modifier le code]

À Night of Champions, Kane conserve son titre contre Undertaker dans un No Holds Barred Match. Ensuite à Smackdown, la musique du Undertaker retentit et un cercueil arrive devant Kane, Kane l'ouvre et y voit le Manager du Undertaker, Paul Bearer. La WWE annonce que Kane mettra son titre en jeu contre Undertaker à Hell in a Cell dans un Hell in a Cell Match avec Paul Bearer aux côtés de l'Undertaker

Randy Orton contre Sheamus[modifier | modifier le code]

À Night of Champions, Randy Orton élimine en dernier Sheamus dans un Six Pack Challenge élimination et devient le nouveau champion de la WWE. Sheamus utilise sa clause de revanche contre Orton pour le titre, Randy Orton lui passe la ceinture et lui porte un RKO. Ensuite le GM anonyme de Raw annonce que Randy Orton mettra son titre en jeu contre Sheamus à Hell in a Cell dans un Hell in a Cell Match.

Wade Barrett contre John Cena[modifier | modifier le code]

Wade Barrett élimine à Night of Champions pour le titre de la WWE John Cena grâce à l'intervention de la Nexus. Ensuite à Raw, John Cena annonce qu'il affrontera Wade Barrett à Hell in a Cell avec une stipulation pour leur match, si lui gagne ou si la Nexus intervient la Nexus est dissoute, si Wade Barrett gagne, il rejoint la Nexus.

Déroulement[modifier | modifier le code]

Goldust, R-Truth et Kofi Kingston contre Cody Rhodes, Drew McIntyre et Dolph Ziggler étant un Darkle premier match opposant Daniel Bryan à The Miz et John Morrison dans un Triple Threat Submissions Count Anywhere match pour le championnat des États-Unis. Après sa défaite à Night of Champions, The Miz a droit à sa clause de revanche avec John Morrison, ce qui donne un Triple Threat Submissions Count Anywhere Match désigné par le GM anonyme de RAW.

Le deuxième match oppose Randy Orton à Sheamus. Ce dernier utilise sa clause de revanche après avoir perdu son titre dans le 6-Pack Elimination Match à Night of Champions contre Randy Orton. Lors du RAW suivant, après que Randy Orton ait lancé la ceinture dans les bras de Sheamus et lui ait porté un RKO, le GM anonyme annonce que Randy Orton défendra son titre dans un Hell in a Cell match.

Le troisième match oppose Edge à Jack Swagger après que le GM de Raw ait provoqué Edge en le faisant recommencer des matchs. Edge, qui craque, détruit l'ordinateur. La semaine d'après, avec un nouvel ordinateur, Michael Cole annonce que Edge est viré de Raw et qu'il est remplacé par CM Punk.

Résultats[modifier | modifier le code]

Liste de toutes les rencontres programmées lors de ce pay-per-view.
# Match Stipulation Durée
Dark Goldust, R-Truth et Kofi Kingston battent Cody Rhodes, Drew McIntyre et Dolph Ziggler Six Man Tag Team Match 6:07
1 Daniel Bryan (c) bat The Miz et John Morrison Triple Threat Submissions Count Anywhere match pour le Championnat des États-Unis[7] 13:33
2 Randy Orton (c) bat Sheamus Hell in a Cell match pour le Championnat de la WWE[8] 22:51
3 Edge bat Jack Swagger Match simple 11:31
4 Wade Barrett bat John Cena Match simple. Si Barrett gagne, Cena doit rejoindre The Nexus ; si Cena gagne ou si les membres du Nexus interviennent, le clan doit se séparer[9]. 17:48
5 Natalya bat Michelle McCool (c) (avec Layla) par disqualification Match simple pour le Championnat Unifié des Divas[10] 04:54
6 Kane (c) bat The Undertaker (avec Paul Bearer) Hell in a Cell match pour le Championnat du Monde poids-lourds[11] 21:38
(c) désigne le(s) champion(s) défendant son titre dans le match.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Hell in a Cell: "Sacrifice" by Atom Smash is the official theme song for Hell in a Cell », sur World Wrestling Entertainment (consulté le 25 septembre 2010)
  2. http://www.thesun.co.uk/sol/homepage/sport/wrestling/3164373/What-the-Hell-were-they-thinking.html
  3. http://slam.canoe.ca/Slam/Wrestling/PPVReports/2010/10/04/15571526.html
  4. (en) « WWE: TV Shows> Hell in a Cell> Matches », sur World Wrestling Entertainment (consulté le 28 septembre 2010)
  5. (en) « Confirmed Matches For Sunday's WWE Hell In A Cell PPV », sur www.24wrestling.com (consulté le 29 septembre 2010)
  6. a et b (en) World Wrestling Entertainment, « WWE Corporate - Live & Televised Entertainment », sur www.wwe.com (World Wrestling Entertainment) (consulté le 25 septembre 2010)
  7. (en) « Preview : U.S. Champion Daniel Bryan vs. John Morrison vs. The Miz – Triple Threat Submissions Count Anywhere Match », sur World Wrestling Entertainment (consulté le 28 septembre 2010)
  8. (en) « Preview : WWE Champion Randy Orton vs. Sheamus (Hell in a Cell Match) », sur World Wrestling Entertainment (consulté le 28 septembre 2010)
  9. (en) « Preview : John Cena vs. Wade Barrett », sur World Wrestling Entertainment (consulté le 28 septembre 2010)
  10. (en) « Preview : Unified Divas Champion Michelle McCool vs. Natalya », sur World Wrestling Entertainment (consulté le 2 octobre 2010)
  11. (en) « Preview : World Heavyweight Champion Kane vs. The Undertaker (Hell in a Cell Match) », sur World Wrestling Entertainment (consulté le 28 septembre 2010)

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]