Rupert Wyatt

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Rupert Wyatt
Naissance (49 ans)
Exeter (Devon, Royaume-Uni)
Nationalité Britannique
Profession Réalisateur, scénariste, producteur
Films notables Ultime Évasion
La Planète des singes : Les Origines

Rupert Wyatt, né le à Exeter (Devon), est un producteur de cinéma, scénariste et réalisateur britannique.

Biographie[modifier | modifier le code]

Rupert Wyatt grandit près de Winchester (Hampshire). Il est éduqué à la Dragon School et au Winchester College.

Carrière[modifier | modifier le code]

Rupert Wyatt est le fondateur de la maison de production Picture Farm en Angleterre qui produit de nombreux courts métrages et documentaires[1].

Son deuxième film Ultime Évasion (The Escapist) fait la première du Festival de Sundance en [2] et en tant que réalisateur, il est nominé deux fois pour le Hitchcock d'Or et le Hitchcock d'Argent du public au Festival du film britannique de Dinard en 2008[3], ce qui permet au film de sortir aux États-Unis en [4]. Rupert Wyatt est alors repéré par l'un des plus gros studios hollywoodiens : la 20th Century Fox.

Ils lui confient la réalisation du reboot La Planète des singes : Les Origines. En dépit des soucis de production, le blockbuster sort en 2011 et rencontre un succès critique et commercial mondial. Une suite est mise en chantier, mais faute d'accord avec le studio concernant la direction à prendre, il quitte le projet[5].

En 2014, il réalise un autre remake : The Gambler est adapté du film Le Flambeur, réalisé par Karel Reisz, et sorti en 1974. Porté par un scénario du récompensé William Monahan, le projet passe d'abord entre les mains de Martin Scorsese, avec Leonardo DiCaprio dans le rôle principal. Mais quand Wyatt récupère le projet, c'est l'acteur Mark Wahlberg qui le remplace[6]. Le film reçoit des critiques mitigées et déçoit commercialement.

En , il retrouve la 20th Century Fox pour un blockbuster très convoité : le film de superhéros Gambit, avec Channing Tatum dans le rôle-titre. Mais cinq mois plus tard, il finit par quitter le projet, en raison de désaccords créatifs avec le studio[7].

Il se tourne vers la télévision, et s'investit dans la production de la série télévisée L'Exorciste, remake du film homonyme de 1973. Il met en scène l'épisode pilote et supervise les dix épisodes de la première saison, diffusée en 2016. Il s'attelle dès l'année suivante à la production d'un long-métrage, Captive State, qui marque son retour à la science-fiction, avec John Goodman en tête d'affiche[8].

Filmographie[modifier | modifier le code]

Icône signalant une information Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section peuvent être confirmées par la base de données IMDb.

Réalisateur[modifier | modifier le code]

Scénariste[modifier | modifier le code]

Producteur / producteur délégué[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Jasper Rees, « British film: why breaking out gave me an opportunity to break in », Telegraph Media Group Limited, (consulté le ).
  2. (en) Alex Billington, « Exclusive: Poster Premiere for Rupert Wyatt's The Escapist » (consulté le ).
  3. Site Allocine.fr la fiche nomination du film 'The Escapist' consulté le 28 août 2010.
  4. (en) Boxofficemojo.com la fiche du film 'The Escapist' consulté le 28 août 2010.
  5. [1]
  6. « Mark Wahlberg succèdera-t-il à James Caan en "Flambeur" ? », sur AlloCiné, (consulté le )
  7. YoannJenan, « Gambit : Pourquoi Rupert Wyatt a-t-il quitté le projet ? » Accès libre, sur melty.fr, (consulté le ).
  8. « Teaser de Captive State : John Goodman au cœur d’une invasion extraterrestre », sur Premiere.fr, (consulté le ).

Liens externes[modifier | modifier le code]