Patrick Kanner

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Kanner.
Patrick Kanner
Patrick Kanner en septembre 2014.
Patrick Kanner en septembre 2014.
Fonctions
Ministre de la Ville, de la
Jeunesse et des Sports
En fonction depuis le
(2 ans 8 mois et 4 jours)
Président François Hollande
Gouvernement Manuel Valls II et Cazeneuve
Prédécesseur Najat Vallaud-Belkacem
Président du Conseil général du Nord

(3 ans 5 mois et 22 jours)
Élection 27 mars 2011
Prédécesseur Bernard Derosier
Successeur Didier Manier
Conseiller départemental du Nord
(élu dans le canton de Lille-5)
En fonction depuis le
(2 ans 1 mois et 1 jour)
Élection 29 mars 2015
Président Jean-René Lecerf
Prédécesseur Canton créé
Conseiller général du Nord
(élu dans le Canton de Lille-Sud-Ouest)

(16 ans 8 mois et 7 jours)
Élection 27 septembre 1998
Prédécesseur Colette Codaccioni
Successeur Canton supprimé
Conseiller municipal de Lille

(25 ans et 12 jours)
Élection 12 mars 1989
Maire Pierre Mauroy
Martine Aubry
Biographie
Nom de naissance Patrick Kanner
Date de naissance (60 ans)
Lieu de naissance Lille (Nord)
Nationalité Drapeau de France Français
Parti politique Parti socialiste
Diplômé de Université Lille II
Profession Administrateur territorial - Maître de conférences en droit public
Religion Judaïsme

Patrick Kanner, né le à Lille (Nord), est un homme politique français, membre du Parti socialiste. Il a été président du Conseil général du Nord de mars 2011 à septembre 2014, adjoint au maire de Lille de 1989 à 2014, et président de l'Union nationale des centres communaux d'action sociale (UNCCAS). Le 26 août 2014, il est nommé ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports dans le deuxième gouvernement de Manuel Valls.

Origine familiale[modifier | modifier le code]

D'origine modeste, fils d’émigrés juifs polonais[1] fuyant les pogroms russes et le nazisme, père garagiste et mère au foyer, Patrick Kanner grandit à Wazemmes, l’un des quartiers les plus pauvres de Lille[2].

Carrière professionnelle[modifier | modifier le code]

Patrick Kanner a suivi des études en droit public et a exercé à l'université de Lille III en tant que maître de conférences associé. Il est également intervenu auprès de l'Institut de formation des élus républicains (IFER), de l'EFAP - École des métiers de la communication ainsi qu'auprès de l'Institut national des études territoriales (INET).

Carrière politique[modifier | modifier le code]

Patrick Kanner en février 2012.

Militant socialiste à l'âge de 17 ans, il est d'abord l'un des animateurs du CERES, le courant de Jean-Pierre Chevènement au sein du PS, dans la métropole lilloise. Patrick Kanner est élu pour la première fois en 1989 au conseil municipal de Lille et devient le plus jeune adjoint au maire Pierre Mauroy. Son mandat est renouvelé en juin 1995, mars 2001 et mars 2008. Jusqu'en mars 2014, il est chargé de la mise en œuvre du Projet éducatif global de la ville de Lille[3]. Il ne se représente pas aux élections municipales de 2014.

En 1996, Patrick Kanner est élu président de l'Union nationale des centres communaux d'action sociale (UNCCAS)[4]. En 2008, son mandat est renouvelé pour la troisième fois. La même année, il crée ELISAN (European Local Inclusion & Social Action Network), premier réseau européen d'élus territoriaux chargés des politiques sociales.

En mars 1998, il bat l'ancienne ministre Colette Codaccioni aux cantonales et devient conseiller général du canton de Lille-Sud-Ouest. Il est alors nommé 3e vice-président, chargé de la lutte contre les exclusions et la promotion de la santé. En 2004, pour son second mandat de conseiller général, il devient 1er vice-président délégué à l'aménagement et au développement des territoires et aux transports. En mars 2011, il est réélu pour un troisième mandat.

Patrick Kanner à l'inauguration de la seconde ligne du tramway de Valenciennes.

Le 31 mars 2011, il est élu président du Conseil général du Nord[5]. Le mois suivant, il devient membre de la commission exécutive de l'Assemblée des départements de France (ADF) en tant que trésorier national[6], aux côtés de Claudy Lebreton.

Le 26 août 2014 il est nommé ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports. Dans ce cadre, il est l'un des auteurs du projet de loi Egalité Citoyenneté portant notamment sur la mixité sociale ou les discriminations sociales[7], loi qui, pour le philosophe Dominique Lecourt « représente jusqu'à la caricature une conception de l'idée de démocratie », une « frénésie normative » ayant pour résultat « une pratique autoritaire du pouvoir politique »[8].

Patrick Kanner a été réélu conseiller départemental sur le canton de Lille-5 lors des élections départementales de 2015[9].

Pendant la primaire citoyenne de 2017, il soutient Manuel Valls[10].

Position au sein du Parti socialiste[modifier | modifier le code]

Patrick Kanner est membre du Conseil national du Parti socialiste, et membre du bureau de la Fédération nationale des élus socialistes et républicains.

Autres responsabilités[modifier | modifier le code]

Publication[modifier | modifier le code]

L’écrit d'alerte : Manifeste pour une nouvelle politique sociale, Les Éditions Territoriales (2012).

Distinctions[modifier | modifier le code]

« Une victoire le 10 juillet, c’est la liesse populaire et les Champs-Élysées envahis. L’Euro peut être un des accélérateurs du "ça va mieux". » (Le Monde, 19/06)

Engagement philosophique[modifier | modifier le code]

Il est depuis 1984 membre de la loge maçonnique du Grand Orient de France La Lumière du Nord, à l'instar de nombre de notables politiques de la région[14].

En juillet 2015 à la synagogue de Lille, Patrick Kanner exprime ce qu'implique pour lui d'être un juif engagé : « c’est se comporter avec éthique, être d’une irréprochable observance de la morale »[15].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]