Michel Cazenave

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un homme politique image illustrant français
image illustrant un philosophe image illustrant français
Cet article est une ébauche concernant un homme politique français et un philosophe français.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Cazenave.
Michel Cazenave
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (74 ans)
ToulouseVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités

Michel Cazenave (né le 9 juin 1942 à Toulouse), est un philosophe et écrivain français, spécialiste de l'œuvre de Carl Gustav Jung.

Biographie[modifier | modifier le code]

Radio[modifier | modifier le code]

Ancien élève de l'École normale supérieure, il consacre une grande part de son activité à la production d'émissions sur la pensée philosophique et la spiritualité, collaborant entre autres aux Océaniques de FR3. De 1977 à 1997, il a été conseiller à la direction de France Culture pour la coordination des programmes[1]. Entre 1997 et 2009, il a produit sur cette radio l'émission Les vivants et les dieux, diffusée le samedi en fin de soirée.

Il a reçu en 1997 le grand prix de la SCAM pour l'ensemble de son œuvre radiophonique.

Jung[modifier | modifier le code]

Il a présidé le Groupe d'études C.G. Jung de Paris, de 1984 à 1990. Depuis 2005, il est membre fondateur et président du Cercle Francophone de Réflexion et d'Information sur l'œuvre de C.G. Jung, dont il dirige la traduction française aux éditions Albin Michel.

Politique[modifier | modifier le code]

Il est engagé, dès ses années d'études, dans le gaullisme de gauche. Il a été secrétaire général de l'Union démocratique du travail, et fut responsable, avec Olivier Germain-Thomas, du cahier de L'Herne sur le Général, paru en 1973 (no 21). En 1983, il a aussi dirigé celui d'André Malraux (no 43).

Œuvres[modifier | modifier le code]

Essais[modifier | modifier le code]

  • Le philtre d'amour, La légende de Tristan et Iseut, José Corti, 1969.
  • La subversion de l'âme, Mythanalyse de l'histoire de Tristan et Iseut, Seghers 1981.
  • Les empereurs fous, Essai de mythanalyse historique, Imago, 1981.
  • La science et les figures de l'âme, Éditions du Rocher, 1996.
  • De Gaulle et la terre de France, Plon, 1988.
  • De Gaulle, une certaine idée de la France, Critérion, 1990.
  • André Malraux, Balland, 1985.
  • Malraux, Le Chant du Monde, Bartillat, 2006.
  • Bernard Louédin, La bibliothèque des arts, 1994.
  • Les arbres, Imprimerie nationale, 1994.
  • Jung, l'expérience intérieure, Éditions du Rocher, 1997.
  • Angèle de Foligno, Pygmalion, 1998, éditions Albin Michel 2007.
  • Alexandre Dumas, Le château des folies, Ch. Pirot, 2002.
  • Petit dictionnaire de l'amour fou, Entrelacs, 2005.
  • De la transe à l'hypnose, Albin Michel.
  • À la rencontre de... Carl Gustav Jung, Oxus, 2011.
  • Jung revisité ; tome I, La réalité de l'âme, 2011 ; tome II, Jung et le religieux, 2012 ; Médicis Entrelacs

En collectif :

  • L'Homme dans ses univers, Albin Michel, coll. « Sciences d'aujourd'hui », 2000.
  • Dictionnaire de l'ignorance: aux frontières de la science, Albin Michel, coll. « Sciences d'aujourd'hui », 1998.
  • La Synchronicité, l'âme et la science, Albin Michel, 1995.
  • Sciences et symboles, Albin Michel, 1986.
  • La science et l'âme du monde, Albin Michel, coll. « Sciences d'aujourd'hui », 1996.

Romans[modifier | modifier le code]

  • Les Fusils de l'IRA, L'Herne, 1977.
  • Les Amants de Teruel, Albin Michel, 1978.
  • Tristan et Iseut, Albin Michel, 1994.
  • Le Retour du templier, Albin Michel, 1981.
  • Les armes de la mère, Imago, 1983.
  • La légende d'Aragor, La table ronde, 1988.
  • Le Cœur en bandoulière, La Table Ronde, 1990.
  • Les Demoiselles de Rabastens, Criterion, 1991.
  • Les Guerriers de Finn, Les dits de la mémoire, Artus, 1992.
  • La Putain des Dieux, Le Rocher, 1994.

Poésie[modifier | modifier le code]

Beaucoup de recueils, parmi lesquels :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Les archives des émissions qu'il a produites ou coordonnées sont conservées et communicables aux Archives nationales (« Perspectives scientifiques » (1984-1997), « La science et les hommes » (1984-1997), « Le temps des sciences » (1997-1998), « L'autre scène ou les vivants et les dieux » (1978-1984), « La matinée des autres » (1977-1997), « Le temps qui change » (1984-1997), « Grand angle » (1984-1998), « Recherches et pensée contemporaine » (1980-1984), « Les samedis de France Culture » (1981), « Les lundis de l'histoire » (1985-1997), « Une vie, une œuvre » (1984-1998), « Les mardis du cinéma » (1984-1997), « Ciné-club » (1997-1998)). Instrument de recherche disponible dans la salle des inventaires virtuelle.
  2. http://nouveautes-editeurs.bnf.fr/annonces.html?id_declaration=10000000096273&titre_livre=Efflorescences

Liens externes[modifier | modifier le code]