Philippe Contamine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Contamine.

Philippe Contamine, né le à Metz, est un historien français.

Il est spécialiste de la guerre et de la noblesse à la fin du Moyen Âge.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils de l'historien Henry Contamine, Philippe Contamine fait ses études secondaires à Caen puis au Lycée Hoche à Versailles et au Lycée Louis-le-Grand (hypokhâgne et khâgne). Agrégé d'histoire en 1956 et docteur ès lettres en 1969, il est assistant à la Sorbonne, puis maître de conférences et ensuite professeur d'histoire médiévale (1970) à l'université de Nancy II, professeur d'histoire du Moyen Âge à l'université Paris-X puis à l'université Paris-IV jusqu'en 2000.

Il succède à Régine Pernoud à la direction du Centre Jeanne d'Arc d'Orléans en 1985. En 2001, il succède à Raymond Polin à la direction de la Fondation Thiers[1], fonction qu'il conserve jusqu'en 2010.

Il préside en 2000 l'Académie des inscriptions et belles-lettres[2]. En 2005, il préside la Société de l'histoire de France[3].

Il est le frère de Claude Contamine.

Ouvrages[modifier | modifier le code]

Ouvrages collectifs[modifier | modifier le code]

  • André Corvisier (dir.), "Histoire militaire de la France. Des origines à 1715" Paris, Quadrige, Presse Universitaire de France, 1992
  • Geneviève et Philippe Contamine (dir.), Autour de Marguerite d'Écosse. Reines, princesses et dames du XVe siècle. Actes du Colloque de Thouars (23 et 24 mai 1997), Paris, Honoré Champion, coll. « Études d'histoire médiévale », 4, 1999, 262 p., [compte rendu en ligne].
  • Histoire de la France politique. I, Le Moyen Âge, 481-1514, le roi, l'Église, les grands, le peuple, 2002.
  • Philippe Contamine, Olivier Bouzy et Xavier Hélary, Jeanne d'Arc. Histoire et dictionnaire, Paris, Robert Laffont, coll. « Bouquins », , 1214 p. (ISBN 978-2-221-10929-8, présentation en ligne).

Distinctions[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Les directeurs de la Fondation Thiers », Fondation Thiers. Centre de Recherches humanistes,‎ (lire en ligne)
  2. « CONTAMINE Philippe », sur www.aibl.fr, (consulté le 27 septembre 2018)
  3. https://www.jstor.org/stable/i23408501.
  4. Philippe Contamine, interviewé par Geoffroy Caillet, « Philippe Contamine : "L'historien doit démêler les brins d'un écheveau" », Le Figaro, samedi 14 / dimanche 15 octobre 2017, page 18.
  5. Décret de promotion.

Liens externes[modifier | modifier le code]