Capavenir Vosges

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Capavenir Vosges
Capavenir Vosges
L'église de la Nativité-de-Notre-Dame de Girmont.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Grand Est
Département Vosges
Arrondissement Épinal
Canton Golbey
Intercommunalité Communauté d'agglomération d'Épinal
Maire
Mandat
Dominique Momon
2016-2020
Code postal 88152
Code commune 88465
Démographie
Population
municipale
9 033 hab. (2016)
Densité 318 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 15′ 02″ nord, 6° 25′ 10″ est
Altitude Min. 296 m
Max. 377 m
Superficie 28,37 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Vosges

Voir sur la carte administrative des Vosges
City locator 14.svg
Capavenir Vosges

Géolocalisation sur la carte : Vosges

Voir sur la carte topographique des Vosges
City locator 14.svg
Capavenir Vosges

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Capavenir Vosges

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Capavenir Vosges
Liens
Site web capavenirvosges.fr

Capavenir Vosges est une commune nouvelle française située dans les Vosges, en région Grand Est. Elle est issue du regroupement des trois communes de Thaon-les-Vosges, Girmont et Oncourt[1].

Elle totalise une population de 9 339 habitants au recensement de 2013[2]. Son chef-lieu est fixé à Thaon-les-Vosges.

Sa création a été officialisée par l'arrêté no 2487/2015 du [3].

Géographie[modifier | modifier le code]

Girmont est située à deux kilomètres de Thaon-les-Vosges, lui faisant face sur la rive droite de la Moselle.

Oncourt est située à trois kilomètres à l'ouest de Thaon-les-Vosges et à 12 km au N-NO d'Épinal, Oncourt est traversée par l'Avière.

Thaon-les-Vosges est située dans la vallée de la Moselle à 10 km en aval d'Épinal et à 60 km de Nancy.

Communes limitrophes de Capavenir Vosges
Frizon Igney Vaxoncourt
Pallegney
Domèvre-sur-Durbion
Mazeley Capavenir Vosges Bayecourt
Domèvre-sur-Avière Chavelot
Dogneville
Dignonville

Toponymie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Le 01 janvier 2016, Thaon-les-Vosges devient commune déléguée (chef-lieu) au sein de Capavenir Vosges (commune nouvelle).

Et, le même jour, création de la commune nouvelle de Capavenir Vosges en lieu et place des communes de Girmont, d'Oncourt et de Thaon-les-Vosges devenues déléguées.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Communes déléguées[modifier | modifier le code]

Liste des communes
Nom Code
Insee
Intercommunalité Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Thaon-les-Vosges
(siège)
88465 CA d'Épinal 11,70 7 895 (2013) 675


Girmont 88204 CA d'Épinal 12,73 993 (2013) 78
Oncourt 88337 CA d'Épinal 3,94 185 (2013) 47

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
[4] En cours Dominique Momon[5] DVD Responsable d'agence bancaire
Maire délégué de Thaon-les-Vosges

Budget et fiscalité 2017[modifier | modifier le code]

En 2017, le budget de la commune était constitué ainsi[6] :

  • total des produits de fonctionnement : 8 944 000 , soit 956  par habitant ;
  • total des charges de fonctionnement : 7 665 000 , soit 820  par habitant ;
  • total des ressources d'investissement : 2 334 000 , soit 250  par habitant ;
  • total des emplois d'investissement : 3 268 000 , soit 349  par habitant ;
  • endettement : 5 452 000 , soit 583  par habitant.

Avec les taux de fiscalité suivants :

  • taxe d'habitation : 11,22 % ;
  • taxe foncière sur les propriétés bâties : 15,47 % ;
  • taxe foncière sur les propriétés non bâties : 24,33 % ;
  • taxe additionnelle à la taxe foncière sur les propriétés non bâties : 0,00 % ;
  • cotisation foncière des entreprises : 0,00 %.

Chiffres clés Revenus et pauvreté des ménages en 2016 : médiane en 2016 du revenu disponible, par unité de consommation : 19 152 [7].

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

Population composée de 9 033 habitants en 2016.

Économie[modifier | modifier le code]

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Par communes déléguées :

Girmont[modifier | modifier le code]

  • L'église gothique de la nativité de Notre-Dame, du XVIe siècle[8],[9], et son orgue construit par Jacquot Lavergne en 1948, et transformé par Gonzalez en 1974[10],[11],[12].

Oncourt[modifier | modifier le code]

  • Église Saint-Élophe.

Thaon-les-Vosges[modifier | modifier le code]

L'église vers 1905.

Édifices civils :

L'ensemble bâti dit la Rotonde[13],[14], inscrit sur l'inventaire supplémentaire des monuments historiques par arrêté du 19 décembre 1986, est un édifice imposant en forme de croix de Lorraine (vue du ciel) qui fut construit à partir de 1910 par la Blanchisserie et Teinturerie de Thaon-les-Vosges (BTT) comme foyer patronal pour les habitants de la ville. Elle est l'œuvre mi-régionaliste, mi-moderne de l'architecte Desclers, avec des extensions par l'architecte Albert Hébrard en 1920.
Devenue salle municipale en 1980, la Rotonde abrite un théâtre (décoré par Loÿs Prat) de plus de 1000 places dont la scène a été construite sur le modèle de celle du théâtre du Châtelet ; elle accueille aujourd'hui de nombreux salons, congrès, séminaires, expositions et spectacles. Grâce à une coopération active entre les villes de Thaon et d'Épinal, la Rotonde fait l'objet d'un ambitieux projet culturel pour devenir un pôle culturel de la Lorraine du Sud sous le nom de Scène Vosges.
Ce théâtre fait partie d'un syndicat mixte à vocation culturelle qui l'associe à deux autres lieux de diffusion, de création : l'auditorium de la Louviére, le théâtre d'Épinal. Le théâtre de la Rotonde a pour but de devenir une scène conventionnée. Des travaux de réhabilitation ont été effectués de juin 2007 à août 2008[15] et le premier spectacle dans le théâtre rénové a eu lieu le 17 janvier 2009. La salle de théâtre contient maintenant 864 places dont 14 destinées aux handicapés.
Le monument aux morts
Le monument aux morts de la Grande Guerre[16],[17].

Édifices religieux :

  • L'église Saint-Brice abrite un orgue Kern[18] acheté par la paroisse en 1975[19],[20].
  • La chapelle des sœurs Bernadette et son orgue[21],[22]
  • La chapelle Notre-Dame des Ermites, première pierre posée sur le plateau de Gohypré le 3 septembre 1911, inaugurée et consacrée le 27 mai 1912, le choeur el l'oratoire est décoré d'une vierge en bois sculptée.
  • Le temple de l’église réformée, construit dans un style finlandais, a été inauguré en 1909[23], [24].

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Par communes déléguées :

Girmont[modifier | modifier le code]

Oncourt[modifier | modifier le code]

  • Laurent Mariotte, animateur de télévision (Canal J puis TF1), a vécu à Oncourt pendant une partie de son enfance et de son adolescence.

Thaon-les-Vosges[modifier | modifier le code]

Héraldique, logotype et devise[modifier | modifier le code]

Girmont[modifier | modifier le code]

Blason Blasonnement :
Coupé : - au I : d'azur, à une couronne soutenue de la croix à huit pointes des chanoinesses d'Épinal, le tout d'or ; - au II : parti d'or, à la bande de gueules chargée de trois alérions d'argent, et d'argent à la croix de Malte de gueules.
Commentaires : La croix à huit pointes est l’attribut des chanoinesses de Saint Goëric. Le blason lorrain rappelle l’origine de la commune et la croix de Malte est celle des chevaliers qui s’installèrent au lieudit les Templiers.

Oncourt[modifier | modifier le code]

Thaon-les-Vosges[modifier | modifier le code]

Blason Blasonnement :
Les armes de Thaon-les-Vosges se blasonnent ainsi :
« D'azur au taon d'or ailé d'argent. »

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Girmont[modifier | modifier le code]

Oncourt[modifier | modifier le code]

Thaon-les-Vosges[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Note[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Commune de Capavenir Vosges (88465) », sur le Code officiel géographique publié par l'Insee (consulté le 21 octobre 2016).
  2. « Capavenir Vosges : les Thaonnais pour la fusion », sur www.vosgesmatin.fr (consulté le 24 décembre 2015)
  3. « RAA numéro 55 - du 31 décembre 2015 », Recueil des actes administratifs des Vosges,‎ (lire en ligne [PDF]).
  4. « Dominique Momon est élu maire de la ville nouvelle Capavenir Vosges », Vosges Matin,‎ (lire en ligne)
  5. Le maire, sur capavenirvosges.fr (consulté le 17 novembre 2018)
  6. Les comptes de la commune
  7. Chiffres clés Évolution et structure de la population. Dossier complet
  8. « L'église inscrite sur l'inventaire supplémentaire des monuments historiques », notice no PA00107177, base Mérimée, ministère français de la Culture
  9. Église de la Nativité-de-Notre-Dame (intérieur et extérieur)
  10. Association d’Étude pour la Coordination des Activités Musicales (ASSECARM), Orgues Lorraine Vosges, Metz, Éditions Serpenoise, , 677 p. (ISBN 2-87692-093-X), p. 318 à 319
  11. Inventaire de l'orgue
  12. Orgue de l'église de la Nativité de Notre-Dame
  13. Notice no PA00107303, base Mérimée, ministère français de la Culture Ensemble bâti dit la Rotonde inscrit par arrêté du 19 décembre 1986
  14. Rotonde en forme de Croix de Lorraine
  15. Une nouvelle vie pour la Rotonde
  16. Le monument aux morts est situé Place de la Victoire, face à l'église
  17. Monuments commémoratifs : Conflits commémorés1914-18 1939-45 Indochine (46-54) AFN-Algérie (54-62)
  18. orgue Kern
  19. Thaon-les-Vosges, église Saint Brice, Orgue Jaquot-Jeanpierre & Fils (1895) - Gonzalez (1983)
  20. Association d’Étude pour la Coordination des Activités Musicales (ASSECARM), Orgues Lorraine Vosges, Metz, Éditions Serpenoise, , 677 p. (ISBN 2-87692-093-X), p. 595 à 599
    Présentation des orgues de l’église Saint-Brice de Thaon-les-Vosges
  21. Association d’Étude pour la Coordination des Activités Musicales (ASSECARM), Orgues Lorraine Vosges, Metz, Éditions Serpenoise, , 677 p. (ISBN 2-87692-093-X), p. 600 à 601
    Présentation des orgues de la chapelle des sœurs Bernadettes de Thaon-les-Vosges, pp. 600-601
  22. Orgue de la chapelle des sœurs Bernadettes
  23. L'Église Réformée de France à Thaon les Vosges & Vitel
  24. Le temple de l'église réformée a 100 ans
  25. Armand Lederlin, patron paternaliste
  26. Biographie vosgienne ː Marcel Hoffer, député des Vosges
  27. Jean-Marc Toussaint, 100 portraits d’hommes et de femmes qui réussissent en dehors des Vosges, Strasbourg, Les cahiers de La Liberté de l'Est. Une réalisation des Editions La Nuée Bleue, , 144 p.
    Numéro 3. Joëlle Bourgois, Première femme ambassadeur de l'histoire diplomatique française, pp. 76 à 79