Aller au contenu

Pallegney

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Pallegney
Pallegney
L'église Saint Luc.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Grand Est
Département Vosges
Arrondissement Épinal
Intercommunalité Communauté d'agglomération d'Épinal
Maire
Mandat
Michel Emeraux
2020-2026
Code postal 88330
Code commune 88342
Démographie
Gentilé Pallenéennes, Pallenéens
Population
municipale
166 hab. (2021 en diminution de 7,78 % par rapport à 2015)
Densité 28 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 17′ 39″ nord, 6° 26′ 43″ est
Altitude 325 m
Min. 297 m
Max. 350 m
Superficie 5,93 km2
Type Commune rurale à habitat dispersé
Unité urbaine Hors unité urbaine
Aire d'attraction Épinal
(commune de la couronne)
Élections
Départementales Canton de Bruyères
Législatives Première circonscription
Localisation
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
Pallegney
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
Pallegney
Géolocalisation sur la carte : Vosges
Voir sur la carte topographique des Vosges
Pallegney
Géolocalisation sur la carte : Grand Est
Voir sur la carte administrative du Grand Est
Pallegney

Pallegney est une commune française située dans le département des Vosges en région Grand Est.

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

La commune de Pallegney se situe à environ 13 km au nord d'Épinal et à 14,3 km au sud-est de Charmes.

Situation de Pallegney.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Pallegney
Zincourt
Vaxoncourt Pallegney Domèvre-sur-Durbion
Girmont

Relief, géologie et hydrographie[modifier | modifier le code]

La commune de Pallegney est située à 305 m d'altitude. Elle compte deux principaux cours d'eau[1] :

  • le Durbion ;
  • le ruisseau des étangs du bois de la Fourche, qui est un affluent du précédent.

Hydrographie et les eaux souterraines[modifier | modifier le code]

Hydrogéologie et climatologie : Système d’information pour la gestion des eaux souterraines du bassin Rhin-Meuse :

Territoire communal : Occupation du sol (Corinne Land Cover); Cours d'eau (BD Carthage),
Géologie : Carte géologique; Coupes géologiques et techniques,
Hydrogéologie : Masses d'eau souterraine; BD Lisa; Cartes piézométriques.

La commune est située dans le bassin versant du Rhin au sein du bassin Rhin-Meuse. Elle est drainée par le Durbion[2],[Carte 1].

Le Durbion, d'une longueur totale de 35,1 km, prend sa source dans la commune de Méménil et se jette dans la Moselle à Châtel-sur-Moselle, après avoir traversé douze communes[3].

Carte en couleur présentant le réseau hydrographique de la commune
Réseaux hydrographique et routier de Pallegney.

La qualité des eaux de baignade et des cours d’eau peut être consultée sur un site dédié géré par les agences de l’eau et l’Agence française pour la biodiversité[Carte 2].

Climat[modifier | modifier le code]

En 2010, le climat de la commune est de type climat de montagne, selon une étude du Centre national de la recherche scientifique s'appuyant sur une série de données couvrant la période 1971-2000[4]. En 2020, Météo-France publie une typologie des climats de la France métropolitaine dans laquelle la commune est exposée à un climat semi-continental et est dans la région climatique Lorraine, plateau de Langres, Morvan, caractérisée par un hiver rude (1,5 °C), des vents modérés et des brouillards fréquents en automne et hiver[5].

Pour la période 1971-2000, la température annuelle moyenne est de 9,6 °C, avec une amplitude thermique annuelle de 16,9 °C. Le cumul annuel moyen de précipitations est de 952 mm, avec 12,3 jours de précipitations en janvier et 10,1 jours en juillet[4]. Pour la période 1991-2020, la température moyenne annuelle observée sur la station météorologique de Météo-France la plus proche, « Épinal », sur la commune de Dogneville à 8 km à vol d'oiseau[6], est de 10,3 °C et le cumul annuel moyen de précipitations est de 907,0 mm. La température maximale relevée sur cette station est de 39,3 °C, atteinte le ; la température minimale est de −18,9 °C, atteinte le [Note 1],[7],[8].

Les paramètres climatiques de la commune ont été estimés pour le milieu du siècle (2041-2070) selon différents scénarios d'émission de gaz à effet de serre à partir des nouvelles projections climatiques de référence DRIAS-2020[9]. Ils sont consultables sur un site dédié publié par Météo-France en novembre 2022[10].

Urbanisme[modifier | modifier le code]

Typologie[modifier | modifier le code]

Au , Pallegney est catégorisée commune rurale à habitat dispersé, selon la nouvelle grille communale de densité à sept niveaux définie par l'Insee en 2022[11]. Elle est située hors unité urbaine[12]. Par ailleurs la commune fait partie de l'aire d'attraction d'Épinal, dont elle est une commune de la couronne[Note 2],[12]. Cette aire, qui regroupe 118 communes, est catégorisée dans les aires de 50 000 à moins de 200 000 habitants[13],[14].

Occupation des sols[modifier | modifier le code]

L'occupation des sols de la commune, telle qu'elle ressort de la base de données européenne d’occupation biophysique des sols Corine Land Cover (CLC), est marquée par l'importance des territoires agricoles (50,5 % en 2018), néanmoins en diminution par rapport à 1990 (54,7 %). La répartition détaillée en 2018 est la suivante : forêts (41,2 %), prairies (40,9 %), terres arables (9,6 %), zones urbanisées (4,2 %), milieux à végétation arbustive et/ou herbacée (4,1 %)[15]. L'évolution de l’occupation des sols de la commune et de ses infrastructures peut être observée sur les différentes représentations cartographiques du territoire : la carte de Cassini (XVIIIe siècle), la carte d'état-major (1820-1866) et les cartes ou photos aériennes de l'IGN pour la période actuelle (1950 à aujourd'hui)[Carte 3].

Sismicité[modifier | modifier le code]

Commune située dans une zone 2 de sismicité moyenne[16].

Voies de communication et transports[modifier | modifier le code]

Voies routières[modifier | modifier le code]

  • D10 vers Domèvres-sur-Durbinvers[17].
  • D12 vers Zincourt.

Transports en commun[modifier | modifier le code]

Lignes SNCF[modifier | modifier le code]

Toponymie[modifier | modifier le code]

L'appellation Pallegney vient du latin Pallinius auquel a été ajouté le suffixe -acum[18].

Histoire[modifier | modifier le code]

Pallegney faisait partie du domaine des évêques de Metz. A partir de 1567, Pallegney dépendit directement des ducs de Lorraine.

Pallegney dépendait au spirituel de Zincourt, annexe de Vaxoncourt.

L'école de Pallegney a été construite en 1850, dans le même bâtiment que la mairie[19].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
mars 1971 juin 1995 Gérard Perrin (1940-2019)   Restaurateur
juin 1995 En cours
(au 18 février 2015)
Claude Vuillemard (°1944)   Retraité agricole

Budget et fiscalité 2022[modifier | modifier le code]

La mairie de Pallegney.

En 2022, le budget de la commune était constitué ainsi[20] :

  • total des produits de fonctionnement : 217 000 , soit 1 302  par habitant ;
  • total des charges de fonctionnement : 181 000 , soit 1 082  par habitant ;
  • total des ressources d'investissement : 66 000 , soit 395  par habitant ;
  • total des emplois d'investissement : 71 000 , soit 423  par habitant ;
  • endettement : 4 000 , soit 22  par habitant.

Avec les taux de fiscalité suivants :

  • taxe d'habitation : 11,18 % ;
  • taxe foncière sur les propriétés bâties : 37,28 % ;
  • taxe foncière sur les propriétés non bâties : 21,93 % ;
  • taxe additionnelle à la taxe foncière sur les propriétés non bâties : 0,00 % ;
  • cotisation foncière des entreprises : 0,00 %.

Chiffres clés Revenus et pauvreté des ménages en 2021 : médiane en 2021 du revenu disponible, par unité de consommation : 21 860 [21].

Économie[modifier | modifier le code]

Entreprises et commerces[modifier | modifier le code]

Agriculture[modifier | modifier le code]

  • Sylviculture et autres activités forestières[22].
  • Élevage de vaches laitières.
  • Élevage d'autres bovins et de buffles.
  • Culture et élevage associés.

Tourisme[modifier | modifier le code]

  • Hébergements et restauration à Épinal, Vincey, Sanchey, Rugney[23].

Commerces[modifier | modifier le code]

  • Commerces et services de proximité[24].

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[25]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2008[26].

En 2021, la commune comptait 166 habitants[Note 3], en diminution de 7,78 % par rapport à 2015 (Vosges : −3,05 %, France hors Mayotte : +1,84 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1856
225261277269297289292295249
1861 1866 1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906
262273244228238237238219192
1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968
181156144139134112127130132
1975 1982 1990 1999 2006 2008 2013 2018 2021
105158171164162161176164166
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[27] puis Insee à partir de 2006[28].)
Histogramme de l'évolution démographique

Enseignement[modifier | modifier le code]

Établissements d'enseignements[29] :

  • Écoles maternelles et primaires à Vaxoncourt, Thaon-les-Vosges, Hadigny-les-Verrières, Igney, Châtel-sur-Moselle.
  • Collèges à Châtel-sur-Moselle, Thaon-les-Vosges, Épinal, Golbey.
  • Lycées à Thaon-les-Vosges, Épinal.

Santé[modifier | modifier le code]

Professionnels et établissements de santé[30] :

  • Médecins à Châtel-sur-Moselle, Girmont, Nomexy, Thaon-les-Vosges, Chavelot, Sercoeur.
  • Pharmacies à Châtel-sur-Moselle, Nomexy, Thaon-les-Vosges, Portieux.
  • Hôpitaux à Châtel-sur-Moselle, Thaon-les-Vosges, Golbey.

Cultes[modifier | modifier le code]

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Patrimoine religieux :

  • Église Saint-Luc et son mobilier. L'église Saint-Luc abrite plusieurs objets distingués par les Monuments historiques.
Placée sur l'ancien autel de l'église du même nom, une statue de saint Luc du XVIIIe siècle, en bois taillé polychrome, a été classée en 1982[32].
Une statue de saint Jean, également du XVIIIe siècle, en bois taillé et doré, placée dans la sacristie, a été inscrite aux MH en 1981. Elle montre saint Jean debout, pieds nus dans des sandales, vêtu d'une tunique serrée à la taille et d'un long manteau sur les épaules. Il tient un livre ouvert de la main gauche. Un aigle se trouve à ses pieds, à gauche[33].
Dans la sacristie se trouve en outre un bâton de procession de la confrérie de Notre-Dame des Grâces, en bois taillé polychrome. Encadrée par deux portes-cierges reposant sur le socle, la statuette met en scène la Vierge, debout sur un nuage, vêtue d'une tunique et d'un manteau. Sa tête est sans coiffure et ses bras sont écartés. Datée du XIXe siècle, la statue a été inscrite aux Monuments historiques en 1981[34].
Toujours dans la sacristie, se trouve une statuette (objet de dévotion dit chapelle de Notre-Dame-des-Grâces) en bois taillé et doré à la feuille, enfermée dans une ampoule de verre terminée par un fleuron et fixée sur un socle de bois tourné et mouluré. La statuette figure la Vierge tenant l'Enfant sur le bras gauche et un cierge dans la main droite. Exécutée au XIXe siècle, elle a été inscrite sur l'inventaire supplémentaire des monuments historiques en 1981[35].

Autres patrimoines :

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Héraldique[modifier | modifier le code]

Armes inconnues[36].

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]

Le patrimoine de la commune sur www.pop.culture.gouv.fr/

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes et cartes[modifier | modifier le code]

  • Notes
  1. Les records sont établis sur la période du au .
  2. La notion d'aire d'attraction des villes a remplacé en octobre 2020 l'ancienne notion d'aire urbaine, pour permettre des comparaisons cohérentes avec les autres pays de l'Union européenne.
  3. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2024, millésimée 2021, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2023, date de référence statistique : 1er janvier 2021.
  • Cartes
  1. « Réseau hydrographique de Pallegney » sur Géoportail (consulté le 29 juillet 2022).
  2. « Qualité des eaux de rivière et de baignade. », sur qualite-riviere.lesagencesdeleau.fr/ (consulté le )
  3. IGN, « Évolution comparée de l'occupation des sols de la commune sur cartes anciennes », sur remonterletemps.ign.fr (consulté le ).

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Pallegney », sur eaufrance.fr
  2. « Fiche communale de Pallegney », sur le système d'information pour la gestion des eaux souterraines Rhin-Meuse (consulté le )
  3. Sandre, « le Durbion »
  4. a et b Daniel Joly, Thierry Brossard, Hervé Cardot, Jean Cavailhes, Mohamed Hilal et Pierre Wavresky, « Les types de climats en France, une construction spatiale », Cybergéo, revue européenne de géographie - European Journal of Geography, no 501,‎ (DOI 10.4000/cybergeo.23155, lire en ligne, consulté le )
  5. « Zonages climatiques en France métropolitaine. », sur pluiesextremes.meteo.fr (consulté le ).
  6. « Orthodromie entre Pallegney et Dogneville », sur fr.distance.to (consulté le ).
  7. « Station Météo-France « Épinal », sur la commune de Dogneville - fiche climatologique - période 1991-2020. », sur donneespubliques.meteofrance.fr (consulté le )
  8. « Station Météo-France « Épinal », sur la commune de Dogneville - fiche de métadonnées. », sur donneespubliques.meteofrance.fr (consulté le )
  9. « Les nouvelles projections climatiques de référence DRIAS-2020. », sur drias-climat.fr (consulté le )
  10. « Climadiag Commune : diagnostiquez les enjeux climatiques de votre collectivité. », sur meteofrance.com, (consulté le )
  11. « La grille communale de densité », sur le site de l'Insee, (consulté le ).
  12. a et b Insee, « Métadonnées de la commune de Pallegney ».
  13. « Liste des communes composant l'aire d'attraction d'Épinal », sur le site de l'Insee (consulté le ).
  14. Marie-Pierre de Bellefon, Pascal Eusebio, Jocelyn Forest, Olivier Pégaz-Blanc et Raymond Warnod (Insee), « En France, neuf personnes sur dix vivent dans l’aire d’attraction d’une ville », sur le site de l'Insee, (consulté le ).
  15. « CORINE Land Cover (CLC) - Répartition des superficies en 15 postes d'occupation des sols (métropole). », sur le site des données et études statistiques du ministère de la Transition écologique. (consulté le )
  16. Informations sur les risques naturels et technologiques
  17. Voies routières
  18. Richard Ratajczyk, De l'origine des noms de lieux du département des Vosges (étude), Épinal, , p. 91
  19. « Le chemin des écoliers » Vosges Matin
  20. Les comptes de la commune
  21. Chiffres clés Évolution et structure de la population. Dossier complet
  22. Annuaire Agriculture, sylviculture et pêche
  23. Hébergements et restauration
  24. Le cadre de vie des Territoires
  25. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  26. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  27. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  28. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016, 2017, 2018, 2019, 2020 et 2021.
  29. Établissements d'enseignements
  30. Professionnels et établissements de santé
  31. Paroisse Saint-Laurent-des-Trois-Rivières
  32. Notice Palissy PM88000651
  33. Notice Palissy PM88001668
  34. Notice Palissy PM88001666
  35. Notice Palissy PM88001667
  36. [hhttps://www.genealogie-bisval.net/communes/communes_vosges/pallegney.html Héraldique]